Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 08:39

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     
     

     

    Début des tractations entre l’opposition et le représentant de l’ONU

     

     

     

     

    Afficher l'image d'origineJamal-benomar

     

     

     

    Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Jamal Benomar est arrivé à Brazzaville aujourd’hui pour finaliser les derniers détails sur la médiation internationale en vue de résoudre la crise congolaise.

    Monsieur Jamal Benomar a reçu ce vendredi 22 juillet 2016, les membres de l’opposition congolaise.

    Pour la première fois, l’opposition congolaise toute tendance confondue, a parlé d’une seule voix : la tenue d’un dialogue inclusif hors Congo et sous l’égide de la communauté internationale.

    Le secrétaire général adjoint a été reçu ce vendredi soir par Sassou Nguesso.

    Dans un souci d’apaisement, cette médiation devrait se tenir hors du Congo. Sassou Nguesso pencherait pour Lomé, alors que l’opposition souhaite que cela se passe à Dakar ou Cotonou.

    Mme Ngnali Gomez a participé à la réunion avec le responsable de l’ONU pour le compte du Général Jean Marie Michel Mokoko.

    Aux dernières nouvelles, l’opposition a été représentée par Guy Brice Parfait Kolelas, Charles Zacharie Bowao, Claudine Munari, Clément Mierassa et Aimée Gnali Gomez.

    L’opposition n’a pas souhaité la participation de Tsatsy Mabiala.

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 14:42

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     
    Source : 

     

    L’ ONU DIT NON AU PRE-DIALOGUE DU DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO POUR LA RDC

     

     

     

     

    Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

     

     

     

    Denis Sassou Nguesso, président du Congo-Brazza ville, tient à jouer un rôle chez son voisin, la RD Congo en menant à sa manière des consultations relatives au dialogue politique. Mercredi devant la presse, la Monusco, agissant au nom et pour le compte des Nations unies, s’est totalement désolidarisée de l’initiative de Sassou Nguesso. En clair, l’Onu dit non au pré-dialogue prévu à Oyo (Congo-Brazza ville) au motif que la démarche ne rentre pas dans le schéma du facilitateur de l’Union africaine.

     

    Ce n’est pas encore un ca mouflet. Mais, on n’en est pas loin. Dans sa tentative de vouloir imprimer sa marque sur la tenue du dialogue politique national en République démocratique du Congo, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, vient de recevoir une douche froide de la part de la représentation des Nations unies en RDC, à savoir la Monusco (Mission des Nations unies pour la stabilisation du. Congo).

     

    Hie devant la presse, Charles Bambara, porte-parole de la Monusco, s’est chargé de révéler la position des Nations unies. A première vue, l’Onu n’est pas prête à embarquer dans n’importe quel navire pour garantir la tenue du dialogue politique, censé baliser la voie pour des élections apaisées, démocratiques, libres et transparentes en RDC. Selon le porte- parole de la mission onusienne en RDC, il serait mal venu de s’écarter de l’élan tracé par l’Union africaine dans la perspective de la tenue à Kinshasa d’un dialogue politique national. A Kinshasa, tout comme à New York, il ne pourrait être accepté qu’un autre schéma vienne court-circuiter celui coopté par la communauté internationale et clairement inscrit dans la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies.

     

    Dans les couloirs de la Monusco, on estime que des initiatives parallèles à la position des Nations unies concernant l’aboutissement harmonieux du processus électoral en cours risquent d’engager la RDC dans une voie incertaine. Charles Bambara ne cache pas son dépit à l’initiative parallèle du président Denis Sassou Nguesso. Sans le dire vraiment, la Monusco craint que l’initiative de Sassou soit juste une distraction pour détourner les acteurs concernés par le dialogue politique de la RDC du vrai problème, c’est-à-dire le sauvetage du processus électoral en ballottage. Dont acte. Son avis est défavorable.

     

    Interrogé à cet effet, Charles Bambara a rejeté toute implication des Nations unies dans ce qui se déploie de l’autre côté du fleuve Congo. Il a d’ailleurs réitéré la position des Nations unies, clairement reprise par Maman Sidikou, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, chef de la Monusco, dans le discours prononcé devant la presse le 14 juillet 2016. A cette occasion, le patron de la Monusco a fait savoir que, «pour les Nations unies, seul un dialogue inclusif et crédible entre les parties prenantes congolaises permettrait de désamorcer les tensions actuelles, surmonter l’impasse électorale et prévenir la violence». Ce qui suppose que les Nations unies ne souscrivent pas à un schéma qui cherche à s’écarter de la voie tracée par la résolution 2277.

     

    Au moment où les Nations unies perçoivent une lueur d’espoir dans la tenue du dialogue politique en RDC, la Monusco voit très mal l’intrusion du président Denis. Sassou Nguesso. « De plus en plus, les lignes commencent à bouger et un large consensus se dessine progressivement sur l’impératif du dialogue pour surmonter l’impasse actuelle », s’était d’ailleurs félicité Maman Sidikou.

    SASSOU N’EST PAS LE BIENVENU

    Apparemment, le président Denis Sassou Nguesso doit revoir ses calculs. Dans les instances des Nations unies, son geste de bons offices en faveur de la RDC n’est pas le bienvenu. Les Nations unies redoutent que Denis Sassou Nguesso, supposé très proche du président Joseph Kabila, soit plutôt une fusible en sa faveur. Pour la Monusco, il y a bien des raisons de craindre cette intrusion de celui qui a réussi à s’octroyer contre la volonté de son peuple un nouveau mandat présidentiel au Congo-Brazzaville. D’une, certaine manière, la Monusco pense que Sassou est la négation de ce que la communauté internationale attend voir se réaliser en République démocratique du Congo. D’ores et déjà, l’on sait que les Nations unies ne se laisseront pas embarquer dans le pré-dialogue que se propose de convoquer le président Sassou dans son camp retranché d’Oyo. Si le président Sassou a la ferme volonté d’aider la RDC, la Monusco lui rappelle le cadre de collaboration, c’est-à-dire le groupe de soutien à la facilitation, dont la composition a clairement été circonscrite par l’Union africaine. Est-ce à dire que l’initiative du président Sassou est étouffée dans l’œuf? C’est fort probable.

     

    L’on comprend aisément le peu d’intérêt que le président angolais, osé Eduardo dos Santos, a accordé à une tripartite qui devait se tenir au Congo-Brazzaville, entre lui, le président Sassou et Joseph Kabila, avec comme invité spécial le facilitateur Edem Kodjo. En dernière minute, le président angolais n’avait pas fait le déplacement de Brazzaville. Ceci pourrait expliquer cela.

     

    Quoi qu’il en soit, le message de Charles Bambara est censé recadrer le président Sassou. Son initiative d’un pré-dialogue dans son fief d’Oyo n’a pas trouvé de preneur aux Nations unies.

    Par LE POTENTIEL

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:54

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     
     

     

    LE FLASHBOOK DE LA VOIX DU PEUPLE

     

     

     

     

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: CES GROS COCUS DU SASSOULAND.

    CA VAUT BIEN UNE GRÉVE GÉNÉRALE JUSQU’À LA CHUTE DU TYRAN, POUR EN FINIR UNE BONNE FOIS POUR TOUTE AVEC CES IMPAYÉS À RÉPÉTITION.

    PENDANT QU'ILS SONT PRIVÉS DE SALAIRES, LE TYRAN ET SON CLAN ONT PLANQUÉ LEUR MAGOT A L' ABRI DES INDISCRÉTIONS

    Les syndicats des six communes du Congo seront en conclave a Dolisie du 21 au 22 juillet pour examiner l'epineux problème du non paiement des salaires dus aux agents municipaux.

    En effet, les agents municipaux totalisent des retards de salaires inexplicables: Brazzaville (deux mois), Dolisie (5mois), Nkayi( 4mois) Mossendjo (4mois) Ouesso (3 mois).

     la publication de Bassango Yasassouland

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: ILS FONT L’ACTUALITÉ ET ENTRETIENNENT LA FLAMME, AVEC LES MOYENS DE BORD.

    je voudrais ici saluer la constance et la détermination de ces trois figures de l'opposition radicale. Ils prennent des risques énormes au péril de leur vie. En eux, je me reconnais, sans oublier ceux et celles qui, comme Ntumi, dans le Pool, subissent les affres de cette dictature féroce qui ne recule devant rien et en payent le prix fort, ou tous ces hommes et femmes, jeunes comme vieux, qui végètent et meurent à petit feu dans les geôles du tyran. La liste serait trop longue pour tous les citer. J'en suis sûr, ils se reconnaîtront et je leur tire toute ma révérence.

    FLORILÈGES :

    << Mesdames et Messieurs, le processus électoral anticipé du 20 Mars 2016, n' étant pas arrivé à son terme, le mandat présidentiel commencé en Août 2009, prendra fin, en droit, le 15 Août 2016 >>. Claudine Munari.

    << Nous défendrons coûte que coûte la Démocratie.Tous ceux qu'iront contre la démocratie nous trouveront sur leur chemin >>. Andre Okombi Salissa.

    << Les moyens mis en place par la dictature pour essayer de nous coincer sont colossaux, des sommes gigantesques sont dépensées pour cela en faisant appel à des sociétés étrangères.Retenez juste que rien ne me fera arrêter mon combat, j'irai jusqu'au bout comme promis et comme je m'y suis engagé >>. Charles Zacharie Bowao

     

    Le Professeur Charles Zacharie BOWAO parle aux congolais 

    Résultat de recherche d'images pour "charles zacharie bowao"

    Mes chers Amis,
    Vous êtes nombreux à vous inquiéter de mon silence ces deux dernières semaines.
    Ne vous inquiétez pas, je poursuis, nous poursuivons, le combat contre cette dictature avec nos amis FROCAD - IDC - Composante J3M et tous les autres toujours plus nombreux qui se joignent à nous.
    Cependant, comme certains le savent, nous subissons d'incessantes attaques, pressions et intimidations, sur nous et nos entourages.
    Nous prenons donc beaucoup de précautions et avons parfois du mal à communiquer.
    Les moyens mis en place par la dictature pour essayer de nous coincer sont colossaux, des sommes gigantesques sont dépensées pour cela en faisant appel à des sociétés étrangères.
    Retenez juste que rien ne me fera arrêter mon combat, j'irai jusqu'au bout comme promis et comme je m'y suis engagé.

    Vive la République!
    Vive le Congo!

     

    COMMUNIQUE DE SOUTIEN DES MILITANTS INSOUMIS DU PARTI CONGOLAIS DU TRAVAIL(PCT) AUX LEADERS DES PLATEFORMES FROCAD-IDC COMPOSANTE JMMM DU 20 Juillet 2016.

    Chers camarades,

    Nous, militants insoumis du Parti Congolais du Travail (PCT) tenons à condamner fermement ces reculs démocratiques (menaces incessantes, intimidations de toutes sortes, enlèvements, arrestations arbitraires, intolérance politique) pratiqués pour se maintenir au pouvoir par le dictateur Sassou Nguesso et son clan afin de contraindre les opposants au silence et à la clandestinité. Mais n'est ce pas là l'arbre qui cache la forêt du peuple congolais mécontent ? C'est insupportable et injuste !

    Nous renouvelons ainsi notre soutien aux leaders des plateformes FROCAD - IDC composante JMMM et à toutes les forces vives de la nation qui apportent quotidiennement leur dévouement patriotique et républicain à la lutte de libération du Congo-B et qui sont aujourd'hui contraints à la clandestinité pour pouvoir s'exprimer et communiquer leurs opinions. Nous disons NON au gouvernement qui s'entête à vouloir imposer la loi du plus fort au congolais. C'est insupportable et injuste !

    Hé oui ! C'est insupportable et injuste que Claudine Munari, André Okombi Salissa,Clémentl MierassaMarion Michel Madzimba Ehouango, Kinfouissa, Charles Zacharie Bowao et autres soient devenus les victimes des petits calculs politiciens en faveur d'un individu et son clan. Il est donc faux de parler de la rupture au moment même où le président dictateur s'engage dans le coup de force antidémocratique privant l'opposition républicaine de débat, le coup de force physique à l'encontre des opposants et de leurs partisans bat son plein. L'utilisation de moyens violents dans certaine localité du département du pool entraînant des milliers de morts suscite la crainte et l'émoi de la population. Nous PROTESTONS et CONDAMNONS ces méthodes rétrogrades.

    La criminalisation des opposants et de leurs partisans ainsi que leurs proches à la lutte politique est intolérable et les procès intentés sont une honte pour la république. C'est une trahison pour ce gouvernement dit "de la nouvelle république, de la rupture" qui a renié ses engagements et décidé de châtier et emprisonner le peuple congolais. Non seulement c'est illégal, car la liberté de choix est remise en cause, chacun doit pouvoir choisir son leader. Nous CRITIQUONS et DENONCONS les restrictions des libertés faites aux leaders du FROCAD-IDC et la possibilité de s'opposer à cette dictature qui tente de réduire la souveraineté du peuple congolais ! Comme si le pays n'avait pas bougé !

    La rupture ! Pourtant plébiscitée par le peuple congolais, cette initiative pouvait-être un formidable vecteur d'éducation à la citoyenneté. Mais loin d'éclaircir ses intentions sur la rupture annoncée, le camarade Denis Sassou Nguesso, président du comité central peine à respecter ses propres engagements pris devant le peuple souverain.

    Nous, militants insoumis du PCT exigeons la libération sans condition de tous les opposants politiques : Jean Marie Michel Mokoko, Paulin MakayaModeste Boukadia, Jean Ngouabi, Anatole Libongo, Marcel Ntsourou et tous les autres et l'arrêt de la criminalisation militante. Nous félicitons le courage aux risques et péril de leur vie des leaders du FROCAD-IDC pour leur engagement à réaliser ce digne combat politique pour un Congo-B plus juste, plus équitable et plus sain pour mieux vivre demain.

    C'est la raison pour laquelle nous demandons au comité central du PCT et à la majorité présidentielle de corriger les mauvaises orientations prises depuis plusieurs années par le camarade Denis Sassou Nguesso, président du comité central du PCT et de saisir l'opportunité d'un futur dialogue qui sera donnée à notre pays pour rénover en profondeur la démocratie, car la rénovation du pays et la rénovation du PCT sont intimement liées.

    Nous, militants insoumis du PCT réaffirmons notre attachement à l'engagement pour la lutte de libération du Congo-B auprès des leaders des plateformes FROCAD-IDC composante JMMM, et de toutes les forces vives de la nation pour assurer la victoire de l'égalité et de l'équité républicaine. Nous poursuivrons ce combat au nom de la démocratie !

    Avec espoir et détermination. Qui vivra verra !

    Paolo Benjamin Moussala

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:46

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     

     

    Disparition de l’aide de camp du Général Mokoko, le Lieutenant Okoko 

     

     

     

     

    gl-mokoko-sibiti

     

     

     

    L’aide de camp du général J3M, le lieutenant Simplice Armel OKOKO est porté disparu depuis l’arrestation de son chef.

    On se souvient qu’après plusieurs interpellations à la DGST en Février et Mars 2016 et la perquisition du domicile de son chef, J3M, le 04 Mars 2016 – jour de lancement de campagne – le général du peuple n’avait sur son dos qu’un seul chef d’accusation : «  l’affaire de la vidéo datant de 2007 ».

    Curieusement et contre toute attente, le 16 Juin 2016 le général du peuple est écroué à la maison d’arrêt pour atteinte la sureté intérieure de l’Etat et  détention illégale d’armes et munitions de guerre. Le 29Juin 2016, envoyé par ses chefs, le piètre colonel Elie ATIPO se présente au parquet de Brazzaville, lors de la deuxième audition du général MOKOKO avec 10 PMK et 2 lances roquettes, comme preuve ubuesque. Mais, en se présentant chez le juge d’instruction, le fameux colonel ATIPO n’avait aucun document légal justifiant la saisie des armes présentées.

    Comme il est écrit dans les Saintes Ecritures, Dieu n’abandonne jamais les justes, le juge d’instruction a demandé illico, subito presto, le retrait de ces armes qui, visiblement provenaient de la DGST pour valider un complot ourdi contre le juste J3M, toujours droit dans bottes de soldat.

    Après échec de ce complot, une réunion est convoquée à la DGST pour réfléchir à une autre machination. La décision est prise : les sbires de la police doivent coûte que coûte mettre aux arrêts le lieutenant Simplice Armel OKOKO, l’aide de camp du général du peuple J3M afin de le passer à tabac, dans les geôles de la mort de la DGST, de sorte que ce dernier reconnaisse et signe un procès-verbal justifiant la saisie d’armes  détenues illégalement par le général MOKOKO.

    Depuis lors, le pauvre lieutenant est porté disparu. Sa famille et ses proches sont sans nouvelles de lui et les recherches menées sont, jusqu’alors restées vaines. Sa femme et ses enfants sont abandonnés à leur triste sort. Notons aussi que son domicile a été fouillé, vandalisé et saccagé par les sbires du pouvoir qui créent mort et désolation. A ce jour, la famille de ce lieutenant est désemparée.

    La question que nous nous posons est de savoir : où est passé le lieutenant OKOKO ? Est-il encore en vie ?

    Bref, nous interpellons la communauté nationale et internationale ainsi que les organisations des Droits de l’Homme à propos de cette disparition.

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:38

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     

     

     Détournement de plusieurs milliards de F CFA

     

     

     

    bouya-ondongo

     

     

     

    Le cabinet KPMG, les ministres Ondongo et Bouya seraient-ils de mèche avec Aerco ?

    Aerco (Aéroports du Congo) ! On devrait encore parler de ce monstre créé de toutes pièces dans une officine d’arrière-cour, pour enrichir illicitement, au nom d’un semblant de supervision ou de contrôle aéroportuaire, un petit nombre de citoyens, au détriment de l’intérêt du plus grand nombre d’habitants d’un pays, surtout lorsqu’il s’agit non seulement d’un domaine aussi stratégiques que les aéroports internationaux, mais aussi de plusieurs milliards de FCFA qui se volatilisent, au vu et su de tout le monde.

    Les Français, par exemple, ont refusé que les Chinois prennent le contrôle de l’aéroport de Toulouse, qui n’est pourtant pas aussi rentable que les aéroports internationaux de Brazzaville, Pointe-Noire et Ollombo. Mais Jean-Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement du territoire et des grands travaux, et Jean-Louis Osso, Conseiller aux Transports du Chef de l’Etat, ont réussi à faire signer en 2011 auprès de M. Sassou un Contrat de concession bidon (monté par le cabinet COEM), entre l’Etat congolais et la société Aerco.

    Après la signature de ce contrat léonin,  qui fait des responsables congolais des « zobas » ou « miyibis » (entendez : « dupes » ou « voleurs »), l’on croyait que la Direction d’Aerco et ses amis mafieux marcheraient, prudemment et lentement, dans la gestion des aéroports. Grosse erreur !

    D’emblée, ils ont augmenté la redevance aéroportuaire internationale de 13.000 à 23.000 FCFA, pour permettre, soi-disant,  à Aerco d’investir. Huit mois seulement après, l’on ne sait par quel miracle, des soi-disant intermédiaires et conseils ont été rémunérés à hauteur de 558 millions 544.000 FCFA ! Au  douzième mois,  Jean-Jacques Bouya a fait passer les indemnités d’un quart de journée de session de Conseil d’administration de 26 millions  923.078 à 66 millions 666.667 FCFA pour sept personnes, sans compter les frais de billets d’avion en première classe, les frais d’hôtels et autres charges. Le plus grand scandale a été celui de voir le monstre Aerco (qui n’a rien investi, rien apporté, même pas une aiguille au Congo) amortir, à son compte, des actifs évalués en 2011 à 149 milliards  549.899.164 CFA.

    En 2011,  Aerco a, en effet, reçu un acompte de 5 milliards 849.535.466 FCFA pour amortir ses bâtiments-fictifs ! Mais, quels bâtiments Aerco avait-il construit en  2011 au Congo ? Jean-Louis Osso,  Jean-Jacques Bouya et Gilbert Ondongo (ancien ministre des Finances et actuel ministre de l’Economie), peuvent-ils dire à l’opinion  comment une entreprise (qui n’a rien investi, même pas dans la fabrication d’une aiguille), peut-elle amortir des actifs fictifs ? Le commun des mortels a-t-il tort de dire aujourd’hui que le cabinet KMPG, les ministres Gilbert Ondongo et Jean-Jacques Bouya sont pris la main dans le sac, et  qu’ils devraient être interpellés ? De même, le groupe français Egis Airport Operations et autres devraient aussi être interpellés.

    Face à cette gestion scabreuse, n’est-il pas judicieux de suivre l’exemple du Mali, de la Côte-d’Ivoire, de la Guinée et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, qui ont résilié plusieurs contrats de concession aéroportuaires ?

    Le Mali, la Côte-d’Ivoire, la Guinée … révisent les contrats de concession mafieux. Mais, le Congo, à l’ère de la  nouvelle République sous Sassou-N’Guesso …

    En effet, dans un passé récent en Afrique de l’Ouest, suite à de nombreuses irrégularités, plusieurs gouvernements ont décidé d’annuler des contrats de concession. Le gouvernement ivoirien par exemple, par deux décrets pris en Conseil des ministres le 4 février 2015, avait décidé d’annuler  l’attribution à la société Aera, filiale du groupe français EGIS Airport Operations, la construction de la ville aéroportuaire « Aérocité », à la Place Akwaba (Abidjan). Raison principale évoquée : la défaillance de la société EGIS, qui n’a pu réaliser ce projet dans les délais et les conditions de tarif convenus. Ce projet, d’un coût global de 127 milliards de FCFA, comprend un complexe multipolaire, des infrastructures commerciales, des centres de loisirs, des zones résidentielles, l’extension, la gestion et l’entretien de l’aéroport…

    Bien que la société EGIS Airport, à travers sa filiale Aera, assure l’exploitation de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan depuis 1996, cela n’a pas empêché le gouvernement de lui retirer la concession de cette ville aéroportuaire de 3700 hectares. Aussitôt après, le gouvernement ivoirien, qui se soucie du bien-être et de l’avenir harmonieux de son peuple, et qui refuse de se faire rouler dans la farine, a lancé un Appel d’offre international.

    La Guinée a retiré à GETMA la concession du port de Conakry. Le gouvernement malien a annulé une dizaine de contrats de concession minière… De même, d’autres gouvernements plus regardants sur les pratiques occultes d’EGIS Airport Operations (qui ne veut rien investir) n’hésitent pas de lui fermer la porte au nez. Le cas du Sénégal, où ce groupe français a perdu l’Appel d’offre sur le contrat de concession de l’aéroport de Dakar, devant les entreprises turques SUMMA et LIMAK. Dans les ruelles dakaroises, plus d’une personne interrogée suspectaient cette entreprise française de verser dans des pratiques louches et peu recommandables. Les entreprises turques, par contre, ont investi dans la construction du nouvel aéroport de Dakar et dans la nouvelle compagnie aérienne nationale Air Sénégal. Face à ces  excellentes prestations, l’Etat du Sénégal a dit son satisfecit à l’égard des entreprises turques auxquelles il a jeté son dévolu.

    En guise de rappel, l’Etat du Sénégal a 34% de parts dans la nouvelle société aéroportuaire, avec la garantie de recevoir 20% du total des revenus !  Pourtant, ce sont les entreprises turques qui ont investi. Malheureusement, le Congo, qui a investi plus de 300 milliards dans ses aéroports internationaux de Brazzaville, Pointe-Noire et Ollombo, n’a  que 15% !!! Et ceux qui n’ont rien investi récoltent 85% des parts du gâteau.

    En définitive, il est temps d’arrêter le pillage des  ressources aéroportuaires au détriment du peuple congolais. Cette concession à Aerco ne semble poursuivre d’autres objectifs que l’enrichissement personnel. Il faudrait donc avoir le courage de relancer un Appel d’offre sérieux, qui permettrait au Congo et aux Congolais d’avoir un contrat de concession digne de ce nom, et dont ils n’auraient pas à avoir honte. De plus, il serait souhaitable de relever de leurs fonctions tous les mafieux, Congolais et « Mindélés » (« Expatriés »), qui ont versé dans cette magouille. Notre consœur Jeune Afrique   conviendra avec nous pour dire que le Congo ne sera pas le premier pays à décider ainsi. Le peuple et Dieu voudraient s’aviser si MM. Denis Sassou-N’Guesso, Clément Mouamba, Gilbert Mokoki… bref ! si tous les dirigeants de la nouvelle République sont en adéquation avec le mot d’ordre RUPTURE qu’ils prônent à longueur de journée.

    En attendant d’y revenir dans nos prochaines éditions, nous publions, ci-dessous, certains documents qui  élucident nos propos.

    Les preuves:

    jetons-presence-aercobon-commae-edge1

    documents-kpmg-1documents-kpmg-2Ghys Fortuné DOMBE BEMBA

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 09:30

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     

     

     Intronisation officielle de Mme Claudine Munari Mabondzot comme Présidente du Frocad

     

     

     

    img-frocad-07161munari-intro-frocad-1

    munari-intro-frocad-2munari-intro-frocad-3

     
     

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 20:48

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
    Auteur: 

     

     

     

     

     

     

     

    Sur ordre personnel de M.Sassou, des dizaines d'hommes armés ont investi le domicile du député André Okombi Salissa situé près de l'ambassade de l'Afrique du sud. Sans ordre de perquisition, à la manière d'un Etat voyou, ces éléments armés jusqu'aux dents mettent tout à sac dans la résidence de Tout Bouge. Ils occupent la résidence principale et l'annexe pavillonnaire en face.

    Il y a quelques jours, la milice du tyran est allée enlever l'un des gardiens de M.Okombi chez lui à 22 h à Makabandilou. Le jeune est très connu sous le nom de KATANGAIS.

    Aujourd'hui, la centaine de policiers et miliciens qui ont investi la résidence de l'honorable Okombi Salissa, accompagné de leur captif, le jeune KATANGAIS, ont lancé la fouille systématique des deux pavillons de la résidence privée du député. A l'instant, ils sont entrain de vider les bâches à eau dans l'espoir, comme toujours, d'y trouver des armes ou des mercenaires.

    Le jeune gardien c'est DELEYI Rufin alias Katangais qui a été torturé pendant plusieurs jours de façon innommable.

    La centaine d'éléments armés a vidé les bâches, fouillé tous les coins et recoins de la résidence, en présence d'un bon nombre de chefs de blocs de Poto Poto dont ils s'étaient curieusement fait accompagner.

    En définitive, ni une arme, ni un leurre n'a été trouvé. Après avoir cassé toutes les voitures qui se trouvaient dans la parcelle, ces éléments, aux dernières nouvelles, viennent de quitter les lieux, bredouilles
    .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 11:07

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
    Auteur: Ghys Fortuné DOMBE BEMBA

     

    six envoyés spéciaux du DICTATEUR Denis  SASSOU NGUESSO aux USA, en Europe et en Asie pour … 

     

     

     

     

     

     

     

    Face aux difficultés politiques et socio-économiques qui étouffent le Congo-Brazzaville depuis la tenue du référendum constitutionnel en octobre 2015, accentuées par le hold-up électoral du 20 mars 2016, M. Denis Sassou - N’Guesso a changé partiellement ses négociateurs auprès de grandes puissances occidentales et asiatiques.

    Qui sont-ils ?

    Courant mai et juin de l’année en cours, Dominique Strauss Kahn (DSK), ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), est venu plus d’une fois à Brazzaville, avant d’aller déblayer le terrain économique et financier en Occident et au Moyen-Orient, pour faciliter la mission aux pions de M. Sassou. Parmi ces pions, il y a un certain Akouala, MM. Jean-Jacques Bouya (ministre de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux) et Calixte Ganongo (ministre des finances, du budget et du portefeuille public), qui sont partis gommer la signature du mafieux Gilbert Ondongo, ancien ministre des Finances et actuel ministre de l’Economie. Malheureusement, partout où ils sont passés, ils n’ont pas eu grand-chose, sauf en Chine (où ils ont récupéré une partie de l’argent que l’Etat congolais avait déposé à la banque chinoise Exi-Bank) et en Turquie (où ils ont obtenu gain de cause, en l’occurrence une aide multiforme qui permettrait à l’Etat congolais de respirer. 

    Et les autres ?

    Outre les trois pions cités ci-haut, on peut ajouter les trois envoyés spéciaux suivants : 

    1- Madame Antoinette Sassou - Nguesso, épouse du Chef de l’Etat, a tenté de forcer la main aux Américains, en marge d’un Forum sur la drépanocytose, avant de quitter les Etats-Unis sur la pointe des pieds en direction de la France, à cause de la notification d’une convocation judiciaire qui lui a été faite par un huissier de justice américain. Tous ses efforts de lobbying se sont donc avérés nuls et de nul effet à cause de cette convocation qui a été fortement médiatisée. 

    2- Hugues Ngouelondelé, député-maire de Brazzaville qui, profitant de sa veste de vice-président de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et de son carnet d’adresses bien garni, s’est d’abord rendu aux Etats-Unis d’Amérique (USA) pour préparer le séjour de Mme Antoinette Sassou - N’Guesso. Il est ensuite reparti en Turquie (où il avait effectué une mission quelques jours auparavant). Le vice-président de l’AIMF a, enfin, terminé son périple en Suisse puis en France. Aujourd’hui, à Brazzaville, les Congolais attendent impatiemment la construction de l’usine de traitement de déchets, et la réalisation de bien d’autres projets que le maire de la capitale congolaise venait de négocier avec la partie turque. 

    3- Jean-Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger (MAECCE), surnommé « Le vrai dictateur», qui s’est rendu au Gabon, en Angola et en France, «pour distiller des mensonges», de l’avis de plusieurs observateurs. En effet, selon certaines sources proches de Jean-Claude Gakosso et Denis Sassou NGuesso, le Gabon et l’Angola soutiendraient les opposants André Okombi Salissa et Jean-Marie Michel Mokoko. Voilà pourquoi, juste après avoir reçu des assurances des derniers tête-à-tête qu’il a eus avec ses pairs Ali Bongo du Gabon d’une part, et Dos Santos d’Angola d’autre part, M. Sassou - N’Guesso a fait jeter l’opposant Mokoko en prison depuis le jeudi 16 juin 2016. Selon certaines indiscrétions, après Jean-Marie Michel Mokoko, d’autres opposants, candidats à la dernière présidentielle, devraient être poursuivis en justice. C’est le cas d’Okombi Salissa et Parfait Kolelas. Si cela est avéré, ce sera une grosse erreur. Car, Parfait Kolelas incarne la paix du pays mais aussi, il a des milliers de personnes derrière lui. Toucher à Parfait Kolelas est synonyme aujourd’hui de provoquer l’embrasement du pays. 

    Mais entre temps, les partisans de Mokoko affichent leur optimisme sur l’issue d’un éventuel procès de leur leader placé à la Maison d’arrêt de Brazzaville en détention préventive. Car son casier judiciaire est vierge puisque que la Cour constitutionnelle ne l’avait pas signalé lorsqu’elle validait son dossier de candidature à la présidentielle du 20 mars 2016. Bref, le dossier Mokoko est vide. 

    Par ailleurs, il est vrai que Jean-Claude Gakosso a été reçu par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Héraut après le verrouillage de l’accès au Quai D’Orsay imputable à Madame Gnali en France, il serait par contre trop tôt pour le pouvoir diabolique de Brazzaville de jubiler. Car les opposants qui se cachent à la Majorité présidentielle ainsi que les leaders de l’Opposition dite réelle, sont en train d’affûter leurs armes pour rebondir sous peu. 

    La leçon morale à retenir

    Selon de nombreux politologues, le Congo-Brazzaville gagnerait en rassemblant tous ses fils autour d’une même table, pour que cessent de planer sur le peuple le spectre de la méfiance et l’incertitude du lendemain. Les vaincus d’aujourd’hui seront les vainqueurs de demain. Et la roue de l’Histoire continuera de tourner, comme si de rien n’était !

     

     

     

     CREATION D'UN TRIBUNAL SPECIAL POUR CONDAMNER LES OPPOSANTS

     

     

    Auteur : Dicerct Brazza

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 23:47

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     

     

     Appel du 17 Juin 2016 :  Peuple du Congo, Chers compatriotes, L'Heure du Devoir a sonné et Le Devoir nous appelle

     

     

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 

     
    Cela fait trop longtemps que Denis Sassou Nguesso se prend pour un dieu dans notre pays. Depuis les années 1970, Denis Sassou Nguesso écrase et tue les plus valeureux des fils de notre pays, du nord comme du sud, sans distinction.

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Pour ne pas trop m'étaler, je ne citerai que trois cas.

    Denis Sassou Nguesso a tué le Président Marien Ngouabi (fils Kouyou d'Owando, Nord)
    Denis Sassou Nguesso a tué le Président Alphonse Massamba-Débat (fils Kongo du Pool, Sud)
    Denis Sassou Nguesso a tué le cardinal Emile Biayenda (homme d'Eglise et fils Lari-téké du Pool, Sud)
     
    En sus de tuer, Denis Sassou Nguesso vole à très grande échelle. Il a fait main basse avec sa famille sur toutes les richesses et sur tous les pans de l'économie du pays. 
     
    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Le Président Abbé Fulbert Youlou avait été chassé du pouvoir pour avoir, dit-on, tout volé. Idem pour le Président Joachim Yhombi-Opangault. 
     
    Denis Sassou Nguesso, lui, tue et vole à plus grande échelle, aujourd'hui le monde entier sait que Denis Sassou Nguesso est un tueur (cf. affaire des 350 disparus du Beach) et un grand voleur (cf. affaire des Biens Mal Acquis et le scandale de Panama Papers), sans que personne ne trouve rien à redire. Bien au contraire, il est même soutenu, voire encouragé, au point où cela fait déjà plus de 30 ans qu'il bénéficie d'une impunité totale. 

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Aujourd'hui notre pays est en faillite parce que Denis Sassou Nguesso a tout volé avec sa famille. 
     
    Aujourd'hui notre pays est en faillite parce que beaucoup de milliards de dollars ont été engloutis par Denis Sassou Nguesso pour l'achat d'armes destinées à massacrer le peuple. 
     
    Aujourd'hui notre pays est surendetté à cause des prêts à outrance pour achats d’armes à outrance, destinées non pas à l'armée régulière mais exclusivement à la milice privée de Denis Sassou Nguesso, installée à Tsambitso [près d'Oyo, son village natal] dans le seul but d'asseoir sa volonté de puissance et d'assouvir sa soif de se maintenir au pouvoir à tout prix.
     
    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Aujourd'hui le monde entier sait que Denis Sassou Nguesso, a triché les élections, il n'a recueilli que 8% des suffrages exprimés mais il s'impose par la force des armes et pousse même le bouchon très loin en jetant en prison le vrai vainqueur de l'élection du 20 mars 2016, le Général Jean-Marie Michel MOKOKO (J3M) après que ce Grand officier Général et homme d'honneur ait refusé de cautionner sa forfaiture et de reconnaître sa prétendue victoire.   

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 

    Aujourd'hui, à cause de la peur, tout le monde a baissé culotte devant Denis Sassou Nguesso et voilà que ce petit instituteur, fait petit officier de réserve, avec pour seul diplôme un petit BEPC (Brevet d'Études du Premier Cycle, niveau 3è), qu'absolument rien ne prédestinait à devenir une des grandes sommités du pays, s'est érigé au rang d'un dieu, au point de se faire appeler “dzambé 'a tsengue” (le dieu sur terre).
    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Face à cette volonté de puissance de Denis Sassou Nguesso et son clan, qui ont pillé toutes les richesses du pays pour se constituer un trésor de guerre planqué dans les paradis fiscaux et qui se sont lourdement armés jusqu'aux dents pour nous imposer un régime de terreur et nous assujettir (avec la complicité de la France ?), si nous ne nous levons pas maintenant qu'il est encore temps, si nous n'acceptons pas de nous sacrifier pour notre liberté et pour notre dignité, nous serons un peuple à jamais soumis par le clan Nguesso et nos enfants et petits-enfants subiront la même hégémonie du clan Nguesso et vivront le même triste et cruel sort.

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    Nous avons été des millions à soutenir le Général Jean-Marie Michel MOKOKO (J3M) durant la campagne présidentielle, y compris financièrement, nous lui avons accordé notre suffrage et nous avons fait de lui le vainqueur (le vrai) de l'élection du 20 mars 2016. 
     
    Aujourd'hui l'ogre de l'Alima, le grand tricheur-né, Monsieur 8%, Denis Sassou Nguesso que nous avons massivement rejeté a volé la victoire du Général Jean-Marie Michel MOKOKO (J3M), notre victoire, et, comme si cela ne suffisait pas, après l'avoir assigné à résidence surveillée pendant plus de deux mois, il vient de le jeter en prison au motif fallacieux d'une prétendue atteinte à la sûreté de l'Etat.
     
    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 

    L'heure est venue de prendre toutes nos responsabilités devant la nation et devant l'Histoire.
     
    Oui, Peuple congolais, Chers compatriotes, comme un seul Homme, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, partout, à l'intérieur comme à l'extérieur, l'heure est venue d'aller sortir de la Maison d'Arrêt celui que nous avons affectueusement appelé "Moïse", le Général Jean-Marie Michel MOKOKO (J3M), et de terminer le travail que nous avions tous ensemble commencé durant la campagne présidentielle, c'est-à-dire arracher notre victoire volée et libérer à jamais de la tyrannie notre Cher et Beau Pays.  

    Peuple du Congo, Chers compatriotes, 
     
    L'Heure du Devoir a sonné et Le Devoir nous appelle.

    C'est Maintenant ou Jamais.

     
    Le 17 Juin 2016
     
    Bienvenu MABILEMONO
    Ancien Enfant de Troupe (AET)
    Officier des Forces Armées Congolaises
    Diplômé de la prestigieuse Université Paris Dauphine
    Soutien de la première heure du Gal JMMM

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 23:18

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
    info 24
     

     

    PROPOS LIMINAIRE DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE INTERDITE DU 17 JUIN 2016 

     

     

     

     

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories