Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 12:17

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur ; Zenga Mambu

 

LE FAUX COUP D'ETAT MONTÉ PAR LES OFFICINES DU DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO DEMASQUÉ

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "fraude électorale"

UN G-Dragon - Coup D'Etat black cover.jpg ENCOURS DE MONTAGE CONTRE LE GENERAL Jean Marie Michel MOKOKO12715407-1665079967075561-2646913962607266625-n

Sassou est trahi même par ses propres parents. Tenez, les réunions tenues discrètement sont déballées dans la rue. Dernier en date, le complot contre J4M, le Général du peuple.
Se trouvant menacé par le Général du peuple, les services spéciaux du pouvoir ont été mandatés pour monter un complot contre le digne fils du Congo. Pour cela, le pouvoir est entrain de recruter 370 centrafricains (soit disant anti Balaka et Seleka) qu'ils vont armer pour faire un simulacre de rébellion en faveur de J4M. Comme d'habitude, ils vont présenter ces éléments sur Télé Foufou en affirmant qu’ils viennent de dénicher un complot contre le pouvoir afin de justifier l'arrestation préparée du Général du peuple

Le peuple Congolais doit savoir que Sassou souffre déjà des dix plaies de Pharaon (Exode 7;8;9;10 et 11) et notre libération ainsi que notre gloire sont pour bientôt (Exode 14 et 15). L'arrestation arbitraire de Jean Ngouabi fait partie de ce complot.

 

 

LA CABALE MEDIATIQUE CONTRE CONTRE L'UN DES LEADERS DE L'OPPOSITION CONGOLAISE Guy Brice Parfait KOLELAS

 

Guy-Brice Parfait Kolélas.

 

 

 

Depuis un certain temps, les cellules de Claudia Sassou Nguesso, Thierry Moungalla et Jean Claude Nkou se sont jetées corps et âmes dans la bataille pour diviser l’opposition congolaise. Cela, pourrait-on dire, est normal dans la vie d’une démocratie. Sauf que le Congo-Brazzaville n’est pas une démocratie. L’argument principal utilisé par ces receleurs qui ont accompagné Sassou Nguesso dans le vol du vote des congolais, est celui de dire que : « Guy Parfait Kolelas serait entrain de négocier un strapontin auprès de Sassou Nguesso ». Ils sont malheureusement aidés dans cette campagne de diabolisation par certains congolais de la diaspora, qui ont fait du vagabondage politique leur marque de fabrique.

Nous le disons et l’affirmons avec force et vigueur que : « Guy Brice Parfait Kolelas est le défenseur des valeurs que nous avons reçu en héritage de nos ancêtres, Guy Brice Parfait Kolelas est à l’écoute du peuple et sera toujours à ses côtés dans sa lutte contre le tribalisme, les injustices, les antivaleurs et la dictature, Guy Brice Parfait Kolelas est le dernier rempart contre l'arbitraire, la barbarie et l'exclusion sociale, Guy Brice Parfait Kolelas n’est donc pas un commerçant de la politique comme on veut le présenter.

Que celui qui a des yeux pour voir voit et des oreilles pour entendre entend

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 20:08

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

CONGO   BRAZZAVILLE : MARDI 29 Mars 2016 PAYS MORT SUR L'ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL

 

.   

 

Résultat de recherche d'images pour "fraude électorale"

MARDI 29 MARS 2016 PAYS MORT 

JE NE BOUGE PAS JE RESTE CHEZ MOI

 

Source RFI. LA REELECTION DE SASSOU NGUESSO CONTESTÉE EN FRANCE PAR LE PARTI SOCIALISTE

Le Dictateur Denis Sassou-Nguesso, le 22 janvier 2015.
 

 

 

La réélection de Denis Sassou-Nguesso est contestée par le Parti socialiste français. La formation du président Hollande la juge « non crédible » et appelle l'Union africaine et l'Union européenne à se saisir du sujet. De son côté, l'Elysée n'a pas officiellement réagi.

Cette réélection, le PS la juge « non crédible », car elle a été annoncée, estime-t-il, par une commission électorale notoirement partiale. La formation du président Hollande critique l'ensemble du processus électoral, dénonçant à la fois l'absence de transparence, les coupures de communications avec l'extérieur du pays imposées par le pouvoir, ainsi que l'agression dont ont été victimes trois journalistes après leur entretien avec un candidat de l'opposition. 

Au final, le PS demande aux organisations internationales, et notamment à l'Union africaine et à l'Union européenne de se saisir immédiatement de la question afin de prévenir « une crise majeure pour la région ». 

Le parti socialiste dit-il tout haut ce que le président français pense tout bas ? Oui, répond un parlementaire socialiste bien informé. Le problème pour François Hollande, ajoute ce député, c'est qu'il ne peut pas être le seul chef d'Etat à réagir, il va donc attendre. 

François Hollande ne donnera donc pas son sentiment dans l'immédiat. L'information est confirmée à l'Elysée: le président veut attendre la fin du processus et l'examen des recours pour réagir, mais sa position sur le sujet, le président l'avait laissé entrevoir dès mardi. Ce jour-là, le Quai d'Orsay avait dénoncé le « contexte préoccupant » dans lequel s'est déroulée cette élection.

Pour lire le communique République du Congo : le Parti socialiste dénonce l’absence de transparence de l’élection présidentielle publié par le secrétaire national à l'International, immigration et co-développement Maurice Braud, cliquez ici 

République du Congo : le Parti socialiste dénonce l’absence de transparence de l’élection présidentielle

25 mars 2016

Il y a quelques semaines, le Parti socialiste attirait l’attention de l’opinion publique internationale sur le déroulement peu démocratique de la campagne présidentielle en République du Congo. Sourdes à toutes les demandes de la société civile congolaise et internationale et des partis politiques congolais, les autorités congolaises poursuivent leur plan de maintien au pouvoir en annonçant hier la réélection du président sortant dès le premier tour.

Le Parti socialiste dénonce l’absence de transparence de tout le processus électoral. Il dénonce également les coupures de toutes les communications avec l’extérieur du pays imposées pendant la fin de semaine du vote. De même, il condamne l’agression dont ont été victimes les envoyés spéciaux de l’Agence France-Presse et du quotidien Le Monde après leur entretien avec un candidat de l’opposition.

Depuis des mois, le président congolais a placé son pays sous un régime d’état d’urgence de fait, dont la seule justification a été d’entraver la libre circulation et la libre expression des opposants politiques.

Dans de telles conditions, le Parti socialiste juge non crédible le résultat annoncé par une commission électorale notoirement partiale. Il demande instamment aux organisations internationales, particulièrement à l’Union africaine et à l’Union européenne de se saisir immédiatement de la question afin de prévenir une crise majeure pour la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 19:54

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur ; Ghys Fortuné DOMBE-MBEMBA

 

Quand les irrégularités à la présidentielle 2016 donnent du tournis à Sassou et cie

 

.   

 

Résultat de recherche d'images pour "fraude électorale"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 13:28

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur ; IDC-FROCAD

 

 

 

 

La déclaration IDC-FROCAD publiée ce jour fera date dans l'histoire politique du Congo-Brazzaville, plus précisément dans le processus de restauration de la démocratie.

Cette déclaration validée et signée par les cinq candidats de l'opposition à l'élection présidentielle (Pascal Tsaty Mabiala mettra sa signature au bas du document demain) est le point de départ vers des lendemains meilleurs pour notre peuple, bâillonné et martyrisé par Denis Sassou Nguesso et son clan.

.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 23:05

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur ; Maria MALAGARDIS LIBERATION

 

SOMBRES NUAGES SUR BRAZZAVILLE

 

.   

 

sombre nuage d'orage avec le soleil dans le ciel Banque d'images - 29456443

 

Alain Mabanckou : "Cette élection est frappée de petite vérole"

Auteur : LE PONT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 13:19

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Congo

 

Fortes contestations post électorales au Congo-Brazzaville et menaces sur le détenu politique Paulin Makaya

 

 
Vendredi 25 mars 2016 - 17H40

Les contestations post électorales battent leur plein au Congo-Brazzaville dans une ambiance propice à tous les dangers. Le détenu Paulin Makaya voit ses conditions carcérales renforcées dans un climat de soulèvement populaire.

.   

 

 

 

Le peuple appelé à se soulever

Jean-marie Michel Mokoko et Guy Brice Parfait Kolélas, les deux candidats arrivés en tête du premier tour de l’élection présidentielle du 20 mars 2016, contestent les résultats rendus par la CENI qui attribue la victoire à Denis Sassou Nguesso dès le premier tour.

Dans une interview accordée à la radio BBC le 24 mars 2016, Guy Brice Parfait Kolélas affirme que le président ne peut pas avoir gagné les élections, entend utiliser « les voies légales de recours reconnues par la loi ».
Rappelons que la Cour Constitutionnel congolaise est la même qui avait avalisé la mascarade référendaire d’Octobre dernier lorsque Denis Sassou Nguesso avait modifié la Constitution pour pouvoir se représenter à un troisième mandat.

Le général Jean-marie Michel Mokoko, lui, « appelle le peuple congolais à refuser d’accepter la victoire annoncée » et en appelle à la désobéissance civile jusqu’à nouvel ordre.
Depuis l’annonce des résultats partiels par Henri Bouka, le président de la CENI, Brazzaville vit dans un climat explosif : de jeunes gens font face aux forces armées dans divers quartiers de la capitale et attendent les consignes des leaders politiques.

Paulin Makaya en danger de mort

Tandis que les résidences de principaux leaders de l’opposition sont maintenues sous surveillance militaire, le Ministre de l’Intérieur Raymond Zephirin Mboulou interdit au détenu Paulin Makaya de recevoir de la visite à la Maison d’Arrêts de Brazzaville.

D’après nos informations, les conditions carcérales du président du parti UPC (Unis Pour le Congo) se sont aggravées depuis ces dernières 48 heures. Celui qui est incarcéré depuis le 1er décembre 2015, pour avoir manifesté avec ses militants contre le référendum constitutionnel, est privé de toute visite et a été placé en isolement. Sa subsistance était assurée jusque là par ses proches quotidiennement.
Les rumeurs de disparitions nocturnes de certains prisonniers courent dans les rues congolaises et inquiètent les partisans de Paulin Makaya, le seul personnage de l’opposition congolaise à s’être constamment opposé frontalement au président

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 19:21

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

     

 

Au Congo-Brazzaville LE GÉNÉRAL Jean Marie Michel MOKOKO APPELLE A LA "DÉSOBÉISSANCE CIVILE"

 

 

.   désobéissance-civile

 

 

Le candidat de l'opposition Jean-Marie Michel Mokoko

 

 

 

 

 

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat de l'opposition congolaise revient dans cette interview à VOA Afrique sur l’appel à la désobéissance civile qu’il lance dans une vidéo postée sur YouTube.

Il y a une vidéo qui circule sur YouTube, dans laquelle vous lancez un appel à la désobéissance civile. Confirmez-vous cette vidéo ?

Jean-Marie Michel Mokoko : "C’est moi-même, oui !"

Pourquoi avez-vous lancé cet appel ?

Jean-Marie Michel Mokoko : "Je lance cet appel puisque le vote tel qu’il a été publié par le ministre de l’Intérieur est un vote que je n’accepte pas. D’après la compilation des procès-verbaux en notre possession, le président Sassou ne pouvait pas gagner tel qu’il a gagné. Il a eu 100% dans des endroits où il n’était même pas supposé avoir 30% ; 99% dans toute la partie Nord. Ce n’est pas possible ! Dans mon propre fief, il m’a crédité d’une quarantaine de pourcent, en mettant pratiquement un taux de 50% d’abstention. Non, nous sommes tous convaincus qu’il ne pouvait pas gagner."

Vous appelez le peuple à se lever pour barrer la route à la forfaiture. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Jean-Marie Michel Mokoko : "Ça veut dire que le vote du peuple n’a pas été respecté. Les résultats qui sont là sont des résultats qui ont été falsifiés comme je le dit dans le message que je lance au peuple."

Quelle forme cela va-t-il avoir ?

Jean-Marie Michel Mokoko : "Lorsqu’une dictature s’installe dans le pays, nos textes fondamentaux demandent au peuple, par la voie légale, de la désobéissance civile, de barrer la route à l’imposture."

Vous savez que vous prenez des risques dans un pays comme le Congo

Jean-Marie Michel Mokoko : "Mais oui, c’est un des risques quand on accepte d’aider son peuple et qu’on a le bon droit. Moi, je suis convaincu que j’ai l’option populaire. Et nous sommes - les cinq qui sont pour l’alternance politique - convaincus ; nous avons les procès-verbaux qui sont en notre faveur et on pense que le président Sassou a volé notre élection."

Et si Sassou n’accepte pas, le pays a déjà connu une guerre civile

Jean-Marie Michel Mokoko : Non, non ! On n’ira pas jusque-là. Nous n’avons pas d’armes. C’est lui qui quadrille la ville et qui fait peur à tout le monde. Et vous savez que vos confrères ont été malmenés tout simplement parce qu’ils sont venus couvrir la conférence de presse que j’avais tenue. Alors, on est dans quel pays-là ?

Et les téléphones qui ont été coupés pendant quatre jours.

Jean-Marie Michel Mokoko : C’était pour préparer cette mascarade de résultats, pour justifier ces résultats qui ne reflètent pas la réalité des urnes.

Et pourquoi ne faites-vous pas recours à la justice ?

Jean-Marie Michel Mokoko : Oh, quelle justice ? (rires) La justice qui est inféodée ? Vous avez vu toutes les peines que j’ai eues pour faire valider ma candidature. Non, il n’y a pas de justice ici. Tout est inféodé, c’est sous coupe réglée avec le président Sassou.

Propos recueillis par Idriss Fall

 

CONGO  : UN OPPOSANT AU DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO APPELLE A LA REVOLTE POPULAIRE

 

 

Le général Jean-Marie Michel Mokoko à son dernier meeting de campagne pour la présidentielle congolaise, le 18 mars à Brazzaville.

 

« Je vous demande de vous lever pour barrer la route à l’arbitraire ! Je vous demande de réclamer votre vote confisqué et volé. Cette victoire est la vôtre ! » Ces mots d’appel à la révolte sont ceux du général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat à la présidentielle au Congo-Brazzaville du 20 mars 2016, arrivé en troisième position selon un décompte officiel qu’il conteste.

 

 

J4M: NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS VOLER NOTRE VICTOIRE!

Non au coup d'Etat Électoral    

 

AFP « Je vous demande de vous lever pour barrer la route à l’arbitraire ! Je vous demande de réclamer votre vote confisqué et volé. Cette victoire est la vôtre ! » Ces mots d’appel à la révolte sont ceux du général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat à la présidentielle au Congo-Brazzaville du 20 mars, arrivé en troisième position selon un décompte officiel qu’il conteste.

Lire aussi : Important déploiement policier à Brazzaville pour célébrer la victoire de Denis Sassou-Nguesso

 

Les résultats définitifs ont été annoncés dans la nuit de mercredi à jeudi 24 mars par le ministre de l’intérieur, Raymond Zéphyrin Mboulou, sur la télévision publique. Le président sortant, Denis Sassou-Nguesso, qui cumule trente années au pouvoir, est ainsi réélu dès le premier tour avec plus de 60 % des suffrages. Guy-Brice Parfait Kolélas est second, avec 15 %, suivi du général Mokoko qui frôle les 14 %.

 

Ce dernier a d’abord appelé, mercredi, à un recomptage des voix. Jeudi, il a franchi une étape supplémentaire en diffusant un message qu’il veut solennel sur les réseaux sociaux.

 

Appel à l'insurrection civile du Général Jean-Marie Michel Mokoko https://t.co/iII7wkzwno #Sassoufit #Congo2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 21:15

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Source : RFI

 

Au Congo-Brazzaville, le général Mokoko conteste les résultats partiels de la présidentielle annoncés mardi 22 Mars 2016

 

.   

 

content_image

 

Selon ces résultats partiels donnés par la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), le président sortant Denis Sassou-Nguesso est en tête de la présidentielle avec 67,02% des voix. En seconde position arrive Guy-Brice Parfait Kolélas avec 16,18% des suffrages, puis le général Jean-Marie Michel Mokoko, avec 7,5% des voix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 21:05

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur : le Monde

 

CONGO BRAZZAVILLE DICTATURE : UN JOURNALISTE FRANÇAIS DU JOURNAL LE MONDE AGRESSÉ

 

.   

L’envoyé spécial du Monde, Christophe Châtelot, ainsi que deux envoyés spéciaux de l’Agence France-Presse ont été agressés, mercredi 23 mars en début d’après-midi, à Brazzaville.

Les trois reporters sortaient d’un point de presse avec le général Jean-Marie Michel Mokoko, l’un des opposants au président congolais Denis Sassou-Nguesso, lorsqu’une voiture leur a bloqué la route. Quatre hommes en civil, qui se sont présentés comme des policiers, leur ont alors asséné des coups de poing et se sont saisis de leur matériel, caméras et carnets, ainsi que de leur passeport, sans donner d’explication.

Assistant à cette scène d’intimidation alors que les résultats de l’élection présidentielle du dimanche 20 mars sont attendus dans un climat tendu, des policiers d’un commissariat tout proche ont essayé d’intervenir mais sans résultat. 

Le Monde proteste contre cette agression inacceptable commise contre trois journalistes alors qu’ils ne faisaient qu’exercer leur métier. Nous réclamons que les matériels, documents et passeports des reporters leur soient restitués dans les plus brefs délais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 21:00

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01

     

    Auteur : IDC-FROCAD

 

COMPTE RENDU DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE IDC-FROCAD

 

.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 
Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories