Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 15:36

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
     
                 

     

    GABON : Déclaration de Casimir Oye-Mba sur l’interview de Mme Mborantsuo sur Jeune Afrique

     

     

     

     

          Gabon - Présidentielle 2016 : Oyé Mba pour une candidature unique de l’opposition

     

     

     
    Mesdames, Messieurs les journalistes,
    Nous vous remercions d’avoir répondu à notre appel en ce jour dédié au repos, et aux activités religieuses, pour ceux d’entre vous qui sont des Chrétiens. Nous vous savons ainsi gré d’avoir accepté de venir nous écouter en cette période cruciale et déterminante pour l’avenir de notre pays. Vous le savez : depuis l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle du 27 août dernier, notre pays a sombré dans une crise politique inédite, certainement la plus grave de son histoire. Constatant que le ministre de l’Intérieur s’était livré à des manipulations et arrangements grossiers avec la vérité des urnes, les populations ont laissé éclater leur colère et leur frustration. En réponse, confirmant ainsi son forfait, le pouvoir établi a choisi la voie de la répression aveugle, laissant ainsi sombrer la pays dans une brutalité jamais observée avant. Depuis ce 31 août 2016 de triste mémoire, la justice se résume, comme jamais avant, à la loi du plus fort. Les forces de défense et de sécurité agissent comme des milices ou des bandes armées, semant la mort et la désolation au sein de la population. Les institutions se comportent comme des supplétifs du Parti démocratique gabonais (PDG), en se mettant au service exclusif de son candidat, Ali Bongo. Dans ce climat, le Gabon tout entier s’interroge sur son avenir.
    Mesdames, Messieurs les journalistes,
    Nous entendons évoquer, devant et avec vous, le sens et la portée de l’interview accordée, ce 15 septembre 2016, par la présidente de la Cour constitutionnelle à l’hebdomadaire Jeune Afrique, dans son édition électronique. Nous relevons d'abord qu'il n'est pas usuel que des responsables de ce type d'organisme s'epanchent la presse, surtout dans une période aussi sensible que celle que nous vivons. Nous voudrions aussi, convoquer la Constitution de la République. C’est ce texte, pour mémoire, qui fixe les principes de notre vivre ensemble, ainsi que l’organisation et le fonctionnement de notre Etat. C’est aussi lui qui nous met à l’abri de l’arbitraire, garantit à chacun le respect de ses droits et répartit les compétences entre les différentes institutions de la République. En son article 90 alinéa 3, la Constitution dispose que, lors de leur entrée en fonction, les membres de la Cour constitutionnelle prêtent le serment suivant : «Je jure de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de neutralité et de réserve et de me conduire en digne et loyal magistrat». Or, à la lecture de la version électronique de l’hebdomadaire Jeune Afrique, on découvre que, non satisfaite de s’épancher publiquement sur les tenants et aboutissants du contentieux électoral soumis au jugement de la juridiction qu’elle préside, la présidente de la Cour constitutionnelle fait siennes la thèse et les arguments de M. Ali Bongo. En agisant ainsi, la Présidente de la Cour constitutionnelle assure publiquement la defense du mémoire en réponse que Monsieur Ali Bongo à déposé auprès de la Haute Cour et qui, rappelons-le, est soumis au secret de l'instruction. "Obligations de neutralité et de réserve", dit la Constitution. Or, comme Monsieur Ali Bongo dans son mémoire en réponse devant la Haute Cour, la Présidente de la Cour constitutionnelle déclare devoir aller au-delà de l’objet de la saisine de Jean Ping pour s’intéresser aux provinces du Woleu-Ntem et de l’Estuaire. Comme lui, elle accuse certains candidats de s’être autoproclamés président de la République. Comme lui, elle se livre à des commentaires et analyses relevant davantage du sentiment personnel ou de l’approche politicienne que du droit. Voilà le spectacle que la présidente de la Cour constitutionnelle nous a malheureusement donné à voir, et qui justifie notre prise de parole de ce jour.
    Mesdames, Messieurs les journalistes,
    Devant vous et à la face du monde entier, nous tenons à marquer notre étonnement et notre indignation face à cette prise de position de la présidente de la Cour constitutionnelle , affranchie de son devoir de réserve et de son obligation d’impartialité, pour se faire le relais des opinions d’un camp politique. Nous le dénonçons aussi solennellement que nous proclamons qu’elle vient d’en rajouter au climat de défiance et de méfiance qui préside aux relations entre la Cour constitutionnelle et le peuple gabonais. Pour n’avoir pas respecté son serment et volé au secours d’un camp politique qui refuse, à la face du monde, de se plier au verdict des urnes, quitte à précipiter le pays dans le chaos, la Présidente de la Cour constitutionnelle vient de dilapider le reste de crédit que l’on pouvait encore lui accorder. Elle n’a plus, de ce fait, l’autorité morale requise pour conduire la Cour constitutionnelle dans ce processus si délicat de l’histoire de notre pays. Elle doit, en responsabilité, tirer toutes les conséquences de sa prise de position politique. Nous le disons parce que nous ne voulons pas d’une décision politique couverte d’un vernis juridique. Nous le demandons parce que nous prenons toute la mesure de la gravité de la situation présente. Nous le recommandons parce que nous redoutons les conséquences d’une décision inique sur notre avenir en tant que peuple et en tant que nation. Nous l’affirmons parce que nous entendons ces clameurs qui remontent de nos quartiers, villes et villages, parce que nous prêtons l’oreille à cette colère de nos compatriotes qui grondent et disent leur détermination à faire respecter leur choix, à s’opposer à toute volonté de dévoyer leur vote. Nous rappelons que l’alinéa 2 de l’article 9 de la Constitution qui, parlant de l’élection du président de la République, dispose que : «L’élection est acquise au candidat qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages». Nous lui demandons de s’en tenir à cette prescription constitutionnelle plutôt que de se livrer à des interprétations et analyses du contexte politique et du déroulement de la dernière campagne présidentielle. Il est dans l’intérêt de tous, et de la Cour constitutionnelle notamment, que son actuelle présidente tire les conséquences de cette interview malheureuse. Nous pensons qu’elle s’est trop éloignée des devoirs de sa charge pour garantir la sérénité de la suite de la procédure en cours. C'est pourquoi nous l’invitons à prendre ses responsabilités, à agir en conscience, dans l’intérêt de la Cour constitutionnelle, de la République et de la nation. C’est à nos yeux, un devoir éthique et moral autant qu’une question de responsabilité devant le peuple gabonais et devant l’histoire. Notre appel à la responsabilité n'est pas fondé sur notre soutien à Jean Ping. Il tient à une conviction profonde, à savoir : la légitimité d’une institution et de ses décisions tient aussi bien à la confiance du peuple qu’au respect de la règle de droit.
    Mesdames et Messieurs les journalistes,
    Nous avons foi dans le Gabon. Nous aurions aimé qu’il fit l’actualité internationale du fait de ses performances économiques ou de sa gouvernance démocratique et non en raison des errements des dirigeants de ses institutions. Notre seul intérêt est celui du Gabon et de son peuple. Nous n’avons d’autre ambition que de servir notre pays, d’en garantir le rayonnement et d’ouvrir aux jeunes générations des perspectives nouvelles. Nous souhaitons que les responsables d’institutions s’inscrivent dans ce sillage. C’est pourquoi, nous invitons, une fois encore, la présidente de la Cour constitutionnelle à prendre toute la mesure du contenu de son interview et à agir dans le sens de la défense de l’intérêt général.
    Nous vous remercions.

     

    JE SUIS Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

    Afficher l'image d'origine 

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories