Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 21:55

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
     
    Source :Libération
     

     

    Dans le Haut-Ogooué, le score de Bongo trop gros pour être vrai

     

    La fraude dans la province natale du président sortant aurait permis à Ali Bongo de rattraper son retard et d'afficher 5594 voix d'avance sur Jean Ping au niveau national.

    ALI BONGO ONDIMBA A L'ECOLE DU TYRAN Denis SASSOU NGUESSO

    LESRésultat de recherche d'images pour "tricheur"S

    Gabon: deux morts à Libreville où les tensions persistent https://t.co/Bj9Qvy4bTZ #AFP Deux hommes sont morts cette nuit dans un quartier de Libreville, à la suite d'affrontements avec les forces de sécurité, ont constaté des journalistes de l'AFP. Bekam Ella Edzang, étudiant en droit de 27 ans, est décédé des suites d'une blessure par balle à l'abdomen après son hospitalisation. Le corps d'un homme de 30 ans était par ailleurs emmené en procession par des manifestants dans le quartier de Nzeng Ayng, ont-ils noté.

     

    C’est une province peu peuplée, minière (on y trouve les principales réserves de manganèse du Gabon) et où 250 fossiles en excellent état de conservation retrouvés en 2010 ont apporté, pour la première fois, la preuve de l’existence d’organismes pluricellulaires durant le Protérozoïque il y a 2,1 milliards d’années. Mais le Haut-Ogooué est surtout la région natale de la famille Bongo. C’est donc ici que se serait concentrée la fraude électorale du scrutin du 27 août 2016.

    Selon les résultats officiels proclamés par le ministre de l’Intérieur mercredi, les électeurs du Haut-Ogooué auraient voté comme un seul homme en faveur du président sortant, Ali Bongo, candidat à sa réélection, qui recueillerait 95,46% des voix (contre 49,80% au niveau national). Mais surtout, ils se seraient mobilisés dans une proportion encore jamais vue : 99,93% des citoyens inscrits sur les listes électorales auraient fait le déplacement pour déposer un bulletin dans l’urne.

    PV falsifié

    En 2009, ils étaient 65% selon les chiffres officiels. Et, déjà, la participation était gonflée, si l’on en croit un câble de l’ambassadrice américaine de l’époque, révélé par WikiLeaks, qui doute à la fois de la dimension des listes électorales et du taux de votants : celui-ci est«considérablement plus haut (15 points) que dans les huit autres provinces du Gabon. Selon notre analyse, sans le large nombre de votes du Haut-Ogooué, les 41% de suffrages d’Ali Bongo baisseraient de façon significative. […] Ramené à un taux de participation plus raisonnable, comparable aux autres provinces, Ali Bongo perdrait 12 points sur le décompte total officiel».

    Cette fois-ci, le régime a poussé le bouchon un peu loin. Il faut dire qu’après le dépouillement des votes dans les huit autres provinces (dont l’opposition ne conteste pas les résultats), il avait près de 60 000 voix à rattraper. Ali Bongo s’est donc octroyé 65 073 bulletins en sa faveur (contre 3 071 pour Jean Ping) dans le Haut-Ogooué, d’après le procès-verbal de centralisation rédigé lundi et dont Libération a obtenu copie. Ce PV aurait été falsifié, selon l’opposition, qui dénonce la corruption de deux membres régionaux de la commission électorale, déclaration devant huissier à l’appui. Ce résultat improbable a permis à Ali Bongo de revendiquer la victoire finale, en dépassant le score national de Jean Ping de 5 594 voix.

    «Jamais vu des scores comme ça»

     

    Interrogé par Libération sur la crédibilité de ces chiffres, un haut responsable de la Commission électorale, représentant du parti au pouvoir, a commenté ainsi : «Nous sommes à mille kilomètres du Haut-Ogooué. Nous ne pouvons pas savoir quel a été le degré de mobilisation populaire.» Dans l’entourage du chef de l’Etat gabonais, on justifie la participation massive par «les incitations à la haine contre les Haut-Ogoouéns, qui ont été malmenés par Jean Ping pendant la campagne. Les gens ont été choqués, ils ont réagi en allant voter en masse». Selon un conseiller présidentiel, «de toute manière, s’il y a contentieux électoral, un recomptage sera effectué bureau par bureau par la Cour constitutionnelle, comme en 2009. L'opposition n’a qu’à suivre la voie légale».

     «Je suis originaire du Haut-Ogooué et je n’ai jamais vu des scores comme ça, confie Christian Bongo Ondimba, demi-frère du président et ancien dirigeant de la Banque gabonaise de développement. Regardez dans la région d’origine de Jean Ping : il ne fait pas 99% ! [Il a remporté officiellement 66% des voix, ndlr]. Et puis le Haut-Ogooué, petite province, ne peut pas à elle seule faire basculer l’élection.» Christian Bongo, 49 ans, soutient désormais Jean Ping «parce qu’il représente l’alternance, le changement».

    A LIRE AUSSIl’interview de Jean Ping : «Je ne croyais pas qu’Ali Bongo oserait faire ça, c’est inimaginable»

    Les partisans du leader de l’opposition ont fait leurs propres calculs. Selon leur décompte, transmis à Libération, 29 114 personnes ont voté dans le Haut-Ogooué (et non 68 399, comme indiqué sur le PV officiel). Ali Bongo arriverait bien en tête avec 24 910 des voix (soit 86% des suffrages exprimés), un score insuffisant pour combler l’écart national avec Jean Ping. Celui-ci remporterait donc l’élection avec 38 000 voix d’avance. «Nous avions des représentants légaux dans chaque bureau de vote, même dans le Haut-Ogooué, précise un responsable occidental de l’équipe de campagne de Jean Ping. Nos chiffres sont tout simplement ceux des procès-verbaux, que nous avons transmis à la mission européenne d’observation des résultats.» Cette même mission européenne demande au gouvernement depuis deux jours la publication des résultats bureau par bureau. Sans succès pour l’instant.

    Célian Macé

    Source : Ivoire Business

    DEVOIR DE MEMOIRE . Election présidentielle de 2010 en Côte d'Ivoire. Quand Jean PING refusait le recompage des voix au Président Laurent GBAGBO

     

     

    Dévoir de mémoire. Election présidentielle de 2010 en Côte d'Ivoire. Quand Jean Ping refusait le recomptage des voix au Président Laurent Gbagbo et prenait le parti d'Alassane Ouattara

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

    L’opposant gabonais Jean Ping, arrivé deuxième à l’élection présidentielle derrière Ali Bongo selon les résultats officiels provisoires contestés à l’intérieur comme à l’extérieur du Gabon, demande avec insistance le recomptage des voix, alors qu’en 2011 lors de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, il s’y opposait catégoriquement.
    «On ne reviendra pas en arrière pas de recomptage des voix parce que Gbagbo a perdu les élections» dixit Jean Ping alors président de la Commission de l'Union africaine.
    Jean Ping était même devenu le défenseur acharné du non recomptage des voix à l’Union africaine lors de la 16e session de l’organisation panafricaine:« la réouverture des résultats de l`élection serait une grave injustice et un précédent fâcheux. L’Union Africaine (UA) ne reviendra pas en arrière. Il y a des gens qui demandent de recompter les voix. Les opinions sont libres. Les gens sont libres de dire ce qu’ils veulent. Mais, nous, notre position est claire », se fendait alors Jean Ping.
    Le Président Laurent Gbagbo qui en 2011 demandait juste le recomptage des voix face à son rival Alassane Ouattara qui refusait sa défaite, avait comme on le voit pour principaux adversaires, Jean Ping, la France de Nicolas Sarkozy, et l’ONU, qui n’en voyaient pas l’intérêt, allant jusqu’à demander au Président Gbagbo de quitter le pouvoir.
    " Gbagbo doit quitter le pouvoir et céder le fauteuil à Ouattara. Aucun recours de recomptage des voix n'est envisageable", avait alors déclaré monsieur Ping. La suite on la connaît : le palais présidentiel était bombardé par l’armée française et les forces de l’ONU, et le Président Laurent Gbagbo et son épouse étaient capturés et mis en prison.
    Aujourd’hui, face à Ali Bongo, Jean Ping exige qu’on recompte les voix car on veut lui voler sa victoire.

    "Il faut qu'on recompte les voix car Ali veut me voler ma victoire", déclare-t-il sur les chaînes étrangères.

    Il est arrivé en deuxième position avec 48,23%, derrière Ali Bongo, qui totalise 49,80%, dans les résultats rendus publics ce mercredi par le ministère de l’intérieur.

    Eric Lassale

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    iAfficher l'image d'origine

     

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

    Libération

  •  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories