Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 19:31

undefined 

  carteanime.gifAuteur: Ghys Fortuné BEMBA-DOMBE 

 

 Conférence de presse de solidarité du FROCAD envers son partenaire l’IDC

 

 

 

 

 

 
Le Collège des présidents condamne l’encerclement des résidences et demande la libération de Parfait Kolélas, d’André Okombi Salissa et Cie.

Suite à l’encerclement depuis jeudi 22 octobre 2015, des résidences de deux(2) leaders de l’Initiative pour la Démocratie au Congo (IDC), à savoir : Guy Brice Parfait Kolélas (au quartier la Glacière) et André Okombi Salissa ( au quartier Cathédrale) à Brazzaville, le Collège des présidents du Front Républicain pour le Respect de l’Ordre Constitutionnel et l’Alternance Démocratique (FROCAD) a donné une conférence de presse, deux jours plus tard, le 24 octobre, pour condamner cette basse besogne qui consiste à séquestrer, bloquer, torturer et priver de liberté des personnes humaines pourtant proclamées « sacrées » par la Constitution du 20 janvier 2002.

Dès les premières heures de la matinée du 24 octobre 2015, notamment entre 5h45 et 8h00, c'est-à-dire peu avant la tenue de la conférence animée par Clément Miérassa, Emmanuel Bongouanza et Guy-Romain Kinfoussia, les habitants des quartiers sud et du centre-ville de Brazzaville ont aperçu le général Jean François Ndengué, Directeur général de la police, accompagné d’une horde de plus de mille soudards, habillés en uniformes des Forces armées congolaise (FAC).

Cette horde était plutôt composée de bandits, de mercenaires étrangers et d’éléments des Unités spécialisées de la Police congolaise (USP), appuyés par des engins et véhicules blindés.

Tous les soudards avaient pris position dans les quatre (4) quartiers sud de la capitales (Madibou, Makélékélé, Mfilou et Bacongo) pour empêcher, selon eux, les habitants de sortir de leurs maisons et aller vaquer à leurs occupations. En réalité, ces éléments en uniformes armés jusqu’aux dents auraient reçu la mission d’étouffer un éventuel déferlement des partisans des leaders de l’Opposition regroupée au sein de la plateforme politique IDC, qui auraient envisagé d’aller lever le blocus et libérer de force Guy Brice Parfait Kolélas, Jean-Baptiste Bouboutou-Bemba et toutes les autres personnes séquestrées en sa résidence quadrillée par des mercenaires burundais, des éléments de la Garde Républicaine (GR) et autres. Parmi les personnes bloquées chez Parfait Kolélas se trouvent un membre du Conseil des présidents de cette plateforme, très malade : Michel Mampouya.

Le message de condamnation pendant la conférence de presse

D’entrée de jeu, du haut de la tribune de la salle de conférences du siège de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), situé au quartier Diata de Makélékélé (1er arrondissement de Brazzaville), les orateurs du FROCAD, Clément Miérassa, Emmanuel Bongouanga et Guy-Romain Kinfoussia ont condamné avec la dernière énergie la mise en quarantaine des leaders de l’IDC, qui se voient ainsi privés de leur droits fondamentaux les plus élémentaires : droit d’aller et venir, droit à l’alimentation, droit aux soins de santé, droit aux visites, etc.

Pour ne prendre que l’exemple de Michel Mampouya, Vice-président du Conseil Economique et Social et président du parti PSVR (Parti pour la Sauvergarde des Valeurs Républicaines, une formation membre de l’IDC), il accuse une santé précaire depuis qu’il a cessé de prendre sa cure de médicaments, débutée avant de se retrouver bloqué chez Parfait Kolélas.

« Nous –mêmes en savons quelques chose, pour avoir été séquestrés à la DGST (Direction générale de la surveillance du territoire), à Brazzaville, le mercredi 21 octobre 2015 », ont rappelé les 3 animateurs de la conférence de presse. En effet, ce jour-là, Guy-Romain Kinfoussia, Clément Miérassa, le Colonel Emmanuel Bongouanza et Marion Mandzimba Ehouango avaient été arrêtés devant le siège de l’UPADS à Diata où ils animaient une conférence de presse, par des prétendus policiers qui avaient fait crépiter des coups de feu avant d’entrer dans l’enceinte du siège.

Malheureusement, les trois leaders du FROCAD avaient été soupçonnés d’être les commanditaires des émeutes du 20 octobre, et ils ont été immédiatement conduits à la DGST à bord d’un bus Coaster. Arrivé à la DGST, grande a été leur surprise de constater qu’une pléiade de journalistes accompagnaient le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, André Oko-Ngakala. Selon ce dernier qui avait ouvert une instruction judiciaire au sujet des personnes interpellées à la suite des incidents du mardi 20 octobre 2015, « les manifestants ou les opposants étaient pris en flagrant délit de port de cocktails Molotov ».

En réalité, plusieurs observateurs avertis s’accordent à dire qu’il ne s’agissait que d’un montage grossier de la part d’André Oko-Ngakala et ses complices de la Force publique. Ces cocktails Molotov appartenaient aux éléments armés du pouvoir, qui ont prétendu les avoir retrouvés dans les mains des manifestants pour démontrer le fameux flagrant débit.

Devant l’évidence de son mensonge grossier et du caractère vide de son instruction judiciaire, le Procureur de la République a finalement requis la libération des Opposants Kinfoussia, Miérassa, Bongouanza et autres, des geôles de la DGST.

« Vous êtes libres ; l’instruction est finie », a tout simplement déclaré le Procureur. Sous d’autres cieux, Andé Oko-Ngakala, qui n’en était pas à sa première forfaiture ou escroquerie judiciaire, serait déjà rayé des effectifs des juridictions du Ministère de la justice. Il n’y a qu’à se souvenir de son triste passage à la tête du Tribunal d’instance de Poto-Poto (3è arrondissement de Brazzaville), lorsqu’il s’était livré à un trafic des domaines fonciers appartenant à autrui.

La dénonciation de la composition des unités déployées par le général Ndengué

Les trois membres du Collège des présidents du FROCAD n’ont pas manqué de révéler à la presse qu’en réalité, il ne s’agit pas de vrais policiers que le général Ndengué a déployés dans les quartiers sud. Ce sont plutôt des mercenaires étrangers, des tueurs à gage et des criminels de tout acabit, sans foi ni loi, prêts à distribuer la mort aux paisibles populations.

De toute manière, ont conclu les orateurs, la communauté nationale et internationale est prise à témoin pour constater le mauvais usage que le pouvoir de Brazzaville fait de la tenue officielle dans la Force publique congolaise, en la faisant porter à des personnes immorales qui privent de liberté des honnêtes gens.

D’où, l’appel qu’ils ont lancé à cette même communauté nationale et internationale représentée par les Nations-Unies, l’Union européenne, l’Union africaine, les Etats-Unis, la France, … de peser de leur poids pour obtenir la levée du blocus autour des résidences des Opposants congolais ainsi que la libération de leurs occupants.

D’ores et déjà, il sied de dire haut et fort, que le pouvoir de Brazzaville ne veut pas dialoguer avec les Opposants avant la tenue et la publication des résultats du Référendum du 25 octobre 2015. Les efforts déployés par l’Archevêque de Brazzaville et le Représentant du secrétaire général de l’ONU en Afrique centrale pour jouer la médiation en vue d’obtenir cette levée de blocus et un climat apaisé en République du Congo ont été jusque-là vains.

De l’avis de plusieurs analystes politiques, cette libération des Opposants et ce dialogue prévus par le pouvoir après le 25 octobre risque de ne pas arranger les choses.

Ghys Fortuné BEMBA-DOMBE
Togo… En Attendant La Démocratie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories