Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 21:48

 

      

 

VIVRE ENSEMBLE AU CONGO UTOPIE OU REALITÉ ?

 

 

 


A L'ATTENTION AUX PARTICIPANTS AU DIALOGUE NATIONALE SANS EXCLUSIVEAU CONGO UTOPIE OU RÉALITÉ  ?                 

 

 

Le 15 août 2010, les congolaises et les congolais fêtaient avec éclat le demi-siècle l’indépendance de notre pays.

Est-ce qu’en un demi-siècle d’indépendance, les hommes politiques congolais, les hommes d’état et les cadres civils et militaires de notre pays ont gagné en maturité ?

Mais, dès le 16 aout 2010, commençait déjà pour le Congo, l’autre demi-siècle, celui qui nous conduira en 2060, à la célébration du 1er centenaire, c’est-à-dire du premier siècle de  l’indépendance ce de notre pays.

Et pour 2060, les dirigeants politiques, les cadres civils et militaires, les opérateurs économiques, les hommes d’églises, les grands maîtres des loges, se seront nos fils et petits-fils qui ont : 5 ans- 10 ans- 15 ans- 25 ans- 35 ans aujourd’hui.

Pour cette génération, que prévoit l’état et la nation, que prévoyions nous, comme type d’encadrement, comme modèle d’éducation, avec quel programme et quel contenu, pour la formation d’une génération nouvelle d’hommes et de femmes gestionnaire du Congo de demain !

Lorsque nos hommes politiques parlent de vivre ensemble, jeunesse avenir de demain, qui sont des concepts millénaire, car les êtres humains, partout où ils se sont retrouver, ont toujours établi des règles acceptées et applicable à tous et par tous pour vivre ensemble.

Dieu le père, en transmettant  aux hommes les dix commandements, avait indiqué les principes à respecter pour garantir le vivre ensemble : tu ne mentiras pas – tu ne voleras pas – tu ne tueras pas  etc.

Vivre ensemble, c’est le rêve de toujours des êtres humains en général, et du peuple congolais en particulier

Mais dans le contexte qui est le nôtre, vivre ensemble au Congo c’est quoi ? Parce que nos hommes politiques n’en parlent que du bout des lèvres, mais jamais avec la foie, la sincérité et toute la franchise souhaitée

 

Pourtant, dès notre indépendance acquise, notre devise nationale est : unité – travail – progrès

3 ans après, est créer le mouvement national  de la révolution  (m n r) dont la devise national sera : un seul peuple –un seul parti –un seul idéal – un seul combat

6 ans après, en 1969 est créer le parti congolais du travail (p-c-t) dont la devise nationale sera : tout pour le peuple –rien que pour le peuple

Et 20 ans plus tard, la conférence nationale souveraine réhabilite la devise de l’indépendance.

Donc, durant notre demi-siècle de vie commune, et par devises nationales opposées, nous n’avons prôné que le vivre ensemble : et comment avons-nous vécu ensemble ?

 

Sauf si nous trichons, je crois que la réponse sera : c’est une catastrophe car le bilan est globalement calamiteux.

 

Mais le concept de vivre ensemble ou de mieux vivre ensemble reste ou demeure un impératif national : nous pourrons même dire que ça devrai être la priorité des priorités.

 

Nous venons de fêter le demi-siècle de notre indépendance, et nous nous sommes certainement rendu compte de tout le mal que nous nous sommes fait pour, n’avoir pas, à cause de nos égoïsmes, privilégié l’intérêt supérieur de la nation.

 

Vivre ensemble ou mieux vivre ensemble au Congo, oui le concept est noble. Mais dans le contexte actuel de notre pays, il faut mettre un contenu : politique, économique, social, moral et spirituel.

 

Et même si le contenu y est, il faudrait encore que les congolaises et les congolais : de tout Age, toutes catégories sociales, toutes croyances, toutes régions, discutent, séparent, débattent, échangent, librement, sincèrement et franchement, sans invectives, sans intimidations, sans injures, sans tricheries, sans menaces verbales ni physique et aussi et surtout avec toutes les garanties politico-juridiques. 

Pourquoi ?

Parce que, pour les croyants et les spirituels que nous sommes, malgré nos différences doctrinales, nous sommes liés par les mêmes valeurs symboliques et morale : la tolérance et le partage, l’amour du prochain, l’éthique et la morale, le pardon, le respect du caractère sacré de la personne humaine : pour nous, vivre ensemble au Congo c’est quoi ?

Parce que pour nous, membres de la force publique de tous grades, dont la corporation n’est pas innocente dans la majorité des moments macabres, dramatiques et douloureux de triste mémoire que le Congo a connu en 54 ans de vie commune : pour nous vivre ensemble au Congo c’est quoi ?

Parce que pour nous les mamans, qui avons la mission éternelle de l’éternel de portée pendant 9 mois dans le ventre une progéniture, nous qui donnons la vie et qui élevons nos enfants parfois seules avec toutes les difficultés du monde, que d’autres viennent recruter sans nous consulter pour en faire des chiens de chasse et des chaires a canons : pour nous, vivre ensemble au Congo c’est quoi !

Parce que pour nous la jeunesse, avenir de demain. Nous les parias de la république. Nous que la société montre désormais du doigt comme le vivier intarissable des monstres froid de la république.

Nous dont les totèmes tristement célèbre vont hanter encore pendant longtemps notre existence : mambas –cocoyes – cobras – ninjas – faucons – aubbevillois…etc.

Nous a qui on apprit sans état d’âme : à tuer, piller, violer (même nos propres parents).nous les chômeurs chroniques et les diplômés sans emploie à vie, nous les éternels porteurs des casquettes et des tee-shirts : pour nous, vivre ensemble au Congo c’est quoi !

Parce que pour nous la classe politique, géniteurs,  incitateurs, excitateurs,  responsables directs de tous les drames, de toutes les atrocités, de toutes les horreurs que le Congo a connues en 54 ans de vie commune. Nous les spécialistes dans la création des crises politiques artificielles

Nous qui ne rêvons en permanence que d’en découdre avec les autres. Nous qui, à cause de nos inconséquences, nos inconstances et l’inconsistance de nos messages politiques, avons désorienté des centaines de milliers de congolaises et de congolais dont plusieurs ont perdu leurs jeunesses et leurs vies.

Nous que le peuple observe désormais dans un doute permanent à cause de nos multiples facettes relationnelles, tantôt amis, tantôt adversaires ou ennemies

Nous, à cause de qui d’autres se sont vues briser leurs brillantes carrières politiques à cause de nos pratiques politiques nuisibles, ou beaucoup seront baptiser :

Réactionnaires et contres révolutionnaires

Chiens couchant et valets de l’impérialisme international

Bourgeois bureaucratique et compradore

Idéalistes et inconséquents idéologiques

Ligne droitière et liquidationiste

 

Enveloppeurs et enveloppés

Génocidaires et collabos

Le nguirisme et les nguirites  …etc.

Pour nous vivre ensemble au Congo c’est quoi !

Comme nous pouvons le constater, vivre ensemble au Congo est une notion ou un objectif noble, dont le débat ne doit pas être sectorisé.il faut l’ouvrir le plus largement possible et le garantir.

Et surtout ne pas faire ce que nous savons faire de mieux depuis des décennies : à savoir l’organisation des débats brouillons et brouillé, juste pour embrouiller le peuple, puisqu’à la fin, il n’y a jamais rien eu de concret sur le terrain.

Mais si nous croyons ou si nous voulons ou si nous pensons que nous pouvons vivre ensemble, nous devons changer de manière de faire la politique dans notre pays.

Car, chaque fois qu’il  y a eu une opportunité pour parler du Congo, nous sommes toujours passés à côté, comme :

En 1972 à la conférence nationale au cinéma VOG

En 1991 à la conférence nationale souveraine, ou les hommes

Politiques congolais s’étaient même publiquement laver les mains, et la suite nous la connaissons.

En 1998, le forum national pour la réconciliation et la paix reconnais un génocide en 1997 et publie même une liste des génocidaires.la suite nous  la connaissons

Il y a eu même un dialogue national sans exclusive.la suite nous la connaissons

Les choses se passent comme si dans ce pays nous ne connaissons pas ou se trouve les problèmes des congolais.

 

Nos problèmes, je nous les rappels, ce sont:

La question de la violence politique au Congo. Depuis l’indépendance et même avant, chaque alternance politique a toujours été suivit de violence (comme si la violence politique au Congo était une fatalité).et cela n’interpelle pas notre classe politique.

Nous avons la question de la sécurité alimentaire et de l’autosuffisance alimentaire

Nous avons la question des inégalités sociales et des antivaleurs qui prospèrent chaque jour au vu et au su de tous.

 

Nous avons la question de la misère, de la pauvreté et du chômage chronique des jeunes…etc.

Et voilà qu’aujourd’hui nous nous focalisons sur la constitution qui n’a rien n’avoir avec ce que les congolais ont vécu de : dramatique, de douloureux et de triste mémoire.

Vivre ensemble au Congo, utopie ou réalité 

Si nous continuons à fonctionner comme nous le faisons depuis des décennies, nous pouvons dire oui c’est une utopie

Si nous nous engageons fermement à tourner la page et surtout à changer de système, nous pouvons dire oui

Voilà pourquoi nous ne devons pas sacrifier l’avenir.

 

Mes dames et Monsieurs voila ci qui devra constituer ; la base des discutions de vos assises

Marcel  Mbete

Citoyen congolais

 

au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories