Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 14:25

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

     

      LE DICTATEUR Denis Sassou Nguesso et ses escadrons de la mort

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

     

     

     

    Sassou et ses escadrons de la mort.


    C’est Goethe qui écrivait: "A partir du moment où l'on s'est engagé définitivement, la providence entre alors en scène. Toutes sortes de choses se produisent qui, autrement, ne se seraient jamais produites. De la décision jaillit un flot d'événements qui déterminent en votre faveur quantité d'incidents, de rencontres et d'appuis matériels imprévus qu'aucun homme n'aurait pu imaginer. Ce que vous pouvez faire ou rêver de faire, commencez à le faire. L'audace est porteuse de génie, de puissance ou de magie. Commencez dès maintenant."


    Il y a une certaine liste (1) des personnes de la diaspora à abattre par les sbires de Sasssou qui circule sur les réseaux sociaux. Le dictateur Sassou constant dans sa rhétorique guerrière a choisi d’éliminer physiquement ses compatriotes. Ainsi, il veut tuer la liberté d’expression, valeur fondamentale dans une démocratie. Nous comprenons maintenant pourquoi il a changé la constitution qui le met à l’abri des poursuites judiciaires même en cas de crimes crapuleux.


    Pour ma part, je réitère que la lutte de libération du Congo que nous menons contre ces prédateurs est juste. Personne ne nous détournera de cette mission, ni les larmes ni le sang des autres.


    Point besoin de savoir que la torture, les intimidations, les emprisonnements, les assassinats sont la marque de fabrique de ce gouvernement congolais de fait. Nous avons été nombreux à dire NON à Sassou, et il faudra qu’il comprenne que nous sommes dans une situation de non retour. Sassou est l’obstacle qui empêche le Congo d’être une nation civilisée. Son ascension à la magistrature suprême n’a permis en aucun cas aux Congolais de profiter d’un bien être. C’est le chaos à tous les étages.


    Franklin Boukaka disait "Que tous les Hommes doivent mourir mais toutes les morts n’ont pas la même signification." Le combat que nous menons est celui de la réconciliation nationale, du refus de la médiocrité, du tribalisme et du régionalisme.


    Sassou est nu comme un ver de terre. Alors comment comprendre qu’un tyran qui dispose d’escadrons de la mort puisse avoir peur des combattants de la liberté qui n’ont pour seules armes la plume et la voix. La voix de la colère qui s’abat sur nos esprits n’éteindra pas la lumière de notre intelligence. Il est temps d’arrêter la folie meurtrière de notre timonier qui croit que tout ce qu’il dit vient de Dieu sans intermédiaire.


    Pour ma part, je continuerai à dénoncer ces exactions indignes d’un pays comme le nôtre. Au passage, les massacres au travers de nombreux procès staliniens d’un certain nombre de Congolais notamment du Pool n’ont pas permis à ce jour au Congo d’être une nation civilisée. A ces barbares, nous opposerons la liberté d’expression, la désobéissance civile, le respect du droit, en somme la démocratie, car Congolais nous sommes, Congolais nous resterons.


    Ecrire c’est s’exposé. J’aurai voulu un débat d’idées mais pas de menace de mort. Quand les gens n’arrivent pas à s’exprimer par la parole, ils s’expriment par la violence. Cette phrase résume le personnage qui nous fait honte depuis 33 ans. Puisse le million d’euros décaissé pour nous faire la peau, servir à des études de faisabilité nécessaires pour apporter aux Congolais de l’eau potable, de l’électricité, des soins de santé de qualité et une bonne éducation.


    Les extrêmes n’ont jamais servi une cause nationale sinon qu’attiser la haine. Le dialogue inclusif et la main tendue restent nos meilleures options proposées au despote et à sa clique, car l’on ne gouverne pas contre son peuple.


    Par paraphraser Martin Luther King je dirais : "J’ai fait un rêve que tous les enfants de la nation congolaise puissent vivre ensemble et en bonne harmonie." Est-ce trop demander au lieu de vouloir nous abattre ? Vous pouvez nous tuer, mais nos idées de justice, paix et travail ont déjà irradié la société congolaise.


    Le départ de Sassou du pouvoir n’est plus qu’une question de temps. Ce sera le déshonneur ou l’honneur. Il a encore le choix. Notre combat contre la dictature ne faiblira pas quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. Nos convictions sont plus fortes que la fidélité à un Homme. En homme civilisé, loin de moi l’intention de vouloir laver de mon sang le pays de mes ancêtres. Il y a eu trop de morts au Congo pour rien avec le même personnage aux commandes et il est temps que cela cesse.


    L’histoire nous donne raison, car il eut fallu garder la constitution de janvier 2002 au lieu de celle de septembre 2015 qui instaure la barbarie et l’impunité dans notre beau pays. Nous n’avons aucune crainte de nos actions pacifiques car nous ne sommes que des Hérauts d’un message de paix. Le Congo appartient à tous les Congolais et il faut que cela se dise.


    L’insoumis que je suis dit comme Jean Jaurès devant cette barbarie :

    - "Je ne plierai pas,

    - je ne m’en irai pas en silence.

    - Je ne me soumettrai pas.

    - Je ne me retournerai pas.

    - Je ne me conformerai pas.

    - Je ne me coucherai pas. Je ne me tairai pas.

    Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; ce n’est pas subir la loi du mensonge triomphant."


    La noble mission de la politique c’est de servir les autres et non se servir. Ainsi, nous dénions à Sassou le droit de vie ou de mort sur ses compatriotes.


    "L'erreur est humaine, mais persister dans l'erreur par arrogance, c'est diabolique". Notre offre de paix reste valable pour ne plus infliger au peuple congolais des souffrances inutiles.

     
    Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

     

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 19:50

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

     

     La crise du Pool est une crise savamment orchestrée par LE DICTATEUR Denis Sassou Nguesso

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "la crise dans le pool"

     

    La crise du Pool est une crise savamment orchestrée par Denis Sassou Nguesso

    Nous restons profondément préoccupés par la situation d'urgence humanitaire qui règne dans le Pool et qui a nettement empiré, tout spécialement ces derniers temps.

    Encore une fois, nous interpellons la Communauté internationale pour qu'elle réagisse à cette situation d'urgence qui touche de si nombreuses personnes dans le Pool.

    Nous sommes convaincus que seul un changement d'attitude de la part de la Communauté internationale va jouer un rôle déterminant.

    Après un an de huis clos et de blocus, et une crise qui perdure et s’enlise, nous estimons que le moment est venu pour la Communauté internationale de formuler désormais ses inquiétudes à haute voix.

    Aux yeux des Congolais, il est clair que la crédibilité de la communauté internationale est gravement érodée du fait qu’elle a laissé cette crise pos-électorale s'enliser sans vraiment chercher à la résoudre

    Aussi, nous demandons que le rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) soit publié et rendu public.

    Enfin, nous demandons aux Nations Unies, au Département d’Etat Américain et aux Organisations internationales des droits de l’homme, de prendre Denis Sassou Nguesso au mot et de bien vouloir envoyer des équipes au Congo pour se rendre dans le Pool et entrer en contact avec les populations afin de relever le défi qu’il a lancé dans son interview accordée à chaîne française France 24.

     

    Le 26 mai 2017

     

     

    Bienvenu MABILEMONO

    Texte en Anglais

     

    The Pool crisis is a crisis cleverly orchestrated by Denis Sassou Nguesso

    We are deeply concerned about the humanitarian emergency in the Pool, which was substantially worsened, especially recently.

    Again, We call on the interntional community to respond to this emergency in the Pool that is affecting the lives of so many people.

    We are sure that only a change in attitude on the part of the interntional community will play an important role.

    After a year of closed doors and blockade and a crisis which continue and become further bogged down, we believe that the time has come for the international community to formulate its concerns aloud from now on.

    In the opinion of the Congolese people it is clear that the credibility of the interntional community is badly eroded because They have allowed this post-election crisis to become frozen and not tried seriously enough to solve them.

    We therefore call for the report of the Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR) be published and made public.

    Finally, we call on the United Nations (UN), the US Department of State and international human rights organizations to take Denis Sassou Nguesso at his word and send teams to Congo to go to the Pool and enter in contact with the populations to take up the challenge he launched in his interview granted to French channel France 24.

     

    May 26, 2017

     

    Bienvenu MABILEMONO

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "CANON GIF"

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

    Image associée

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 09:16

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

    GRAND REPORTAGE RFI      

     

    Le Pool, les dessous d’une crise qui s’enlise

     

     

    Nous poursuivons notre série de Grands Reportages consacrés à la crise qui sévit dans la région du Pool au Congo-Brazzaville. Crise née, en 2016, au lendemain de la réélection contestée du président Denis Sassou-Nguesso. Les forces de sécurité lançaient alors une vaste opération militaire pour arrêter Frédéric Bintsamou, plus connu sous le nom du Pasteur Ntumi, qui était accusé d’avoir attaqué Brazzaville avec ses hommes. Un an plus tard, il reste introuvable, mais la crise a fait un minimum de 20 000 déplacés.
    La Fédération internationale des droits de l’homme dénonce une répression à huis clos, dans plusieurs districts de cette région historiquement hostile au président Sassou-Nguesso. Une crise qui pose de nombreuses questions.
    S’agit-il d’une opération anti-terroriste ? comme le disent les autorités. Ou d’une «crise orchestrée par les autorités», dans une région historiquement frondeuse, comme le dénonce la FIDH ?
    Florence Morice a mené l’enquête sur la base de nombreux témoignages de déplacés.

    http://www.rfi.fr/emission/20170525-congo-brazzaville-pool-crise-enlise-humanitaire-deplaces-fidh

     

    Congo-Brazzaville: le Pool, les dessous d’une crise qui s’enlise

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "CANON GIF"

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

    Image associée

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 22:04

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    ELLE EST NÉE QUAND CETTE CRISE ?

     

     

    «Jamais, je ne pourrai accepter que la constitution soit violée...J’insiste pour dire, lorsque la démocratie est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter ! Jamais...Je crois que tous les responsables de ce pays doivent penser aux intérêts du peuple, à la paix, à l’unité nationale. Partout ailleurs en Afrique, les dirigeants qui ont agi autrement ont plongé leurs peuples dans les drames» Denis Sassou Nguesso 1997. Aujourd'hui papa 8%

     

     

    LE PASTEUR NTUMI APPLIQUE A LA LETTRE  LES DÉCLARATIONS DU TYRAN

     

    Résultat de recherche d'images pour "PASTEUR NTUMI EN TREILLI"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LA DÉMOCRATIE FRACASSÉE. ELLE EST NÉE QUAND CETTE CRISE ?

    ILS NE VOUS DISENT PAS TOUT ET NE VOUS DIRONT RIEN.

    POURQUOI SOUTENIR NTUMI ET DESOBEÏR A SASSOU ET SON CLAN? MILITAIRES DE SASSOU. DESOBEÏSSEZ !!

    « Elle est née quand cette crise ? C’est très symptomatique, elle est née dans la nuit du 4 au 5 avril 2016 quand on proclame nuitamment les faux résultats de l’élection présidentielle ».

    «Jamais, je ne pourrai accepter que la constitution soit violée...J’insiste pour dire, lorsque la démocratie est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter ! Jamais...Je crois que tous les responsables de ce pays doivent penser aux intérêts du peuple, à la paix, à l’unité nationale. Partout ailleurs en Afrique, les dirigeants qui ont agi autrement ont plongé leurs peuples dans les drames» Denis Sassou Nguesso 1997.
    -------------------------------
    Notre commentaire : Toute patience a des limites, et ce n'est pas faute d'avoir fait preuve de bonne volonté. En 33 ans, le vieux tyran s'est toujours cru plus intelligent que tous les Congolais. 33 ans au pouvoir, c'est 33 ans de crimes odieux, 33 ans de spoliation, 33 ans de tromperie. 33 ans de duperie. 33 ans de fanfaronnade. 33 ans d'enfarinade. Résultat pour confisquer le pouvoir ? Des dialogues à la con à tirelarigot, greffés d' élections complètement vérolées. Combien d'opposants jetés en taule?

    Aucune personne n'est née au monde pour aimer la guerre. Pas même NTUMI. Mais, l'histoire nous a surtout enseignés qu'on ne vient jamais à bout d'une dictature, ni par le dialogue, ni par les urnes. Une dictature, ça se balaie. Soit par des armes. Soit par une révolution. A défaut de l'une des options, on choisit l'autre. C'est ce qu'a fait NTUMI. Voilà pourquoi nous devons le soutenir.

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "DÉSOBÉISSANCE"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "CANON GIF"

     

    https://o.aolcdn.com/images/dims3/GLOB/crop/1379x690+71+94/resize/630x315%21/format/jpg/quality/85/http%3A%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2F40a94b7849121835ec412f20ad929129%2F205205339%2Fget%2Bout.jpg

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

    Image associée

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "criminel"

     

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 22:12

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    Communiqué de presse de la Fédération de l’opposition congolaise du Vendredi 19 mai 2017

     

     

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    L'USURE DU POUVOIR

    Image associée

     

     

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 22:06

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    CONGO BRAZZAVILLE CRISE DANS LE POOL : UNE CATASTROPHE HUMANITAIRE SOUS SILENCE

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "char gif"

     

     

    Image associée

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "HELICOPTERE gif"

     

     

    Quelques organisations de la société civile oeuvrant pour la défense des droits de l’Homme, notamment l’Association des droits de l’Homme pour l’univers carcéral (ADHUC), l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH), la Convention nationale des droits de l’Homme (Conhado) et d’autres ont présenté le 22 mai à Brazzaville deux témoins qui ont évoqué le drame vécu dans le Pool.

    Au cours d’une conférence de presse, ces deux témoins, dont les visages ont été cachés aux journalistes, ont évoqué dans leurs récits respectifs leur martyr. Ainsi, le premier, une femme d’une trentaine d’années, a parlé du meurtre de son conjoint par les éléments de la Force publique qui ont accusé ce dernier d’être de mèche avec les miliciens Ninjas. Le second a été un homme qui s’est vu volé son sac contenant une somme de 25.000 FCFA par ces miliciens dans son village situé aux environs de Mbanza-Ndounga.

    A travers ces témoignages, ces ONG ont tenu à prouver l’existence réelle d’une crise dans le Pool.  « Cette rencontre a pour intérêt de vous présenter notre constat par rapport à la crise du Pool. Il y a des populations qui quittent leurs villages pour se rendre à Brazzaville et dans d’autres départements du pays », a déclaré Joe Washington Ebina, un des conférenciers.

    Le président de l’ADHUC Loamba-Moké a, lui aussi, fait savoir qu’il y a bel et bien une crise dans le Pool, se référant à certains indices parmi lesquels le chemin de fer et l’école qui ne fonctionnent plus. « Si l’on vous dit qu’il n’y a pas de crise dans le département du Pool, ne l’acceptez pas. En tant que société civile, nous ne sommes pas restés indifférentes sur tout ce qui se passe dans ce département. La population est prise en étau. Elle se retrouve entre la Force publique qui tue et les ex-combattants qui tuent également.  Et cela préoccupe les organisations de la société civile », a-t-il fait savoir.

    Les mêmes organisations ont, par ailleurs, présenté une liste de près de 2000 personnes qui sont dans des familles d’accueil aujourd’hui. Elles ont enfin appelé à la tenue d’un dialogue national sous l’égide de la communauté internationale afin de trouver une voie de sortie à cette crise.

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    L'USURE DU POUVOIR

    Image associée

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Voir les commentaires

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 21:41

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    EAU POTABLE AU CONGO BRAZZAVILLE : UNE PÉNURIE CHRONIQUE

     

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "penurie d'eau au congo brazzaville"

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "penurie d'eau au robinet"

     

     

    Face aux pénuries incessantes d’eau potable dans les quartiers de Brazzaville, les autorités annoncent la réforme au sein de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), en déficit chronique.

    L’eau potable est devenue une denrée rare dans les quartiers de Brazzaville. Il faut parfois attendre tard dans la nuit pour voir couler le liquide vital. Certaines familles se déportent vers les rivières qui entourent Brazzaville, comme le Djoué, pour se désaltérer et faire la lessive.

    Dans les quartiers périphériques de Mfilou, les populations vont s’abreuver dans les marigots et les sources naturelles. Mais, il s’agit d’une eau dont la potabilité n’est pas prouvée.

    « Nous souffrons, il nous faut aller loin vers Mambou où il y a des sources pour avoir de l’eau. Mais ce n’est pas pour boire, juste pour se laver et laver les habits », affirme un habitant du quartier Moutabala, à Mfilou.

    « C’est grâce à un colonel de l’armée qui habite le quartier que nous avons de l’eau le matin et le soir. Il nous a gratifiés d’un forage, et nous ne manquons pas d’eau », témoigne un sexagénaire du quartier Kahounga, à Brazzaville.

     

    Au quartier Batignolles à Moungali, dans le voisinage de l’aéroport international Maya Maya, au cœur de la ville, les difficultés d’approvisionnement en eau potable sont grandes, selon les habitants. Et pourtant ici, il y a un imposant château d’eau de 2.500 mètres cubes de contenance. Mais la solution à la pénurie d’eau ne vient que des forages. Il faut débourser de l’argent pour y accéder.

    « On n’y peut rien, l’eau, c’est la vie. Nous sommes obligés de payer », déclare une mère de famille.

    Pour le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits de consommateurs, Mermans Babounga, la qualité de l’eau fournie aux populations laisse à désirer.

    « On ne peut pas concevoir qu’une eau qui puisse traîner des débris et des têtards ne puisse pas avoir de problème de potabilité », affirme-t-il, stigmatisant dans la foulée une fréquence irrégulière dans la fourniture de l’eau.

    « Dans ces conditions, nous demandons aux consommateurs de ne pas payer les factures de la SNDE, car ils n’auraient consommé que pour trois ou quatre jours dans le bimestre. On ne paye que la prestation qui a été fournie et qu’on a consommé », ajoute-t-il.

    L’État investit pourtant énormément dans la production et la distribution d’eau potable. Deux usines, Djiri et Djoué, fonctionnent normalement à Brazzaville. Mais, des efforts encore insuffisants, reconnaît le Premier ministre Clément Mouamba qui appelle rapidement aux réformes au sein de la SNDE.

    « Il y a toujours un déficit de l’offre, c’est-à-dire, la quantité d’eau qui est offerte est insuffisante par rapport à la demande, donc ça, c’est un problème. Le mode de gouvernance doit être changé dans les meilleurs délais. C’est terminé le discours de la plainte, il s’agit d’aller aux mesures », annonce le chef du gouvernement congolais.

    Après cette annonce, les organisations de la société civile, elles attendent les autorités au tournant.

    « Il faut parfois être optimiste. Il est de la responsabilité du Premier ministre d’engager de vraies réformes, et il fait une annonce, alors on l’attend sur le terrain. On voudrait bien voir ces réformes. Il ne faut pas que cela soit un effet médiatique pour distraire les gens. Et le moment viendrait où on fera l’évaluation. Mais la société civile souhaite vraiment que le Premier ministre aille jusqu’au bout de la logique », indique un acteur de la bonne gouvernance, Trésor Nzila Kendet.

    Dans les villages où moins de 15 % de la population a accès à l’eau potable, un programme « Eau pour tous » qui a coûté 194 milliards de francs CFA à l’État doit encore montrer son impact.

    Ngoussou Ngouela

     

    "Aucune goutte d'eau n'a coulé de nos robinets pendant toute la semaine dernière. Et pour étancher, un tant soit peu, notre soif, on a recouru a l'eau de pluie" dixit un habitant de la capitale. L'eau potable une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale. 

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    L'USURE DU POUVOIR

    Image associée

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 20:13

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    CONGO BRAZZAVILLE LE COUP DE POKER DU DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO :  la France de François Hollande aurait fermé les yeux sur un projet d’assassinat du président Denis Sassou Nguesso 

     

    Lu pour vous 

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "coup de poker"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "denis sassou nguesso"

     

     

    Congo-Brazzaville : la France de François Hollande aurait fermé les yeux sur un projet d’assassinat du président Denis Sassou Nguesso

    Alwihda Info |
    Par Édmond Rivière. - 16 Mai 2017 modifié le 16 Mai 2017 - 09:26
     

    Incroyable mais pourtant vrai. L’information date du début du mois de mai mais nous venons de l’apprendre d’une source autorisée et souvent très bien informée : peu avant la tenue du premier tour de la présidentielle en France, un projet d’assassinat du président congolais, Denis Sassou Nguesso, se tramait.

    A en croire les révélations d’un quotidien suisse qui cite des sources sécuritaires, reprise par l’agence de presse Sputnik, ce fameux projet d’assassinat impliquait certaines personnalités de l’opposition congolaise, un sulfureux homme d’affaires français basé à Genève et un pays de la Cémac partageant ses frontières avec le Congo. Les deux médias, évoquant les nécessités d’une enquête qui serait en cours n’ont pas donné des précisions sur l’identité des commanditaires de cet assassinat encore moins les noms des bras armés chargés d’appuyer sur la gâchette. 

    Toujours d’après le quotidien suisse, les services de contre-espionnage français, informés par leurs homologues helvétiques, avaient décidé, contre toute attente, de détourner le regard et de laisser prospérer ce funeste projet. À quel dessein ? Nul ne le sait. Aussi, selon nos sources, n’ont-ils pas jugé utile d’informer les services congolais, pays ami avec lequel la France entretient des relations commerciales, sur l’imminence du danger. 

    Par ailleurs, l’agence Sputnik croit savoir que le couple de mercenaires, un Anglais d’origine sud-africaine et une Canadienne d’origine russe se faisant passer pour des anthropologues, recruté par les commanditaires de cette tentative d’assassinat serait actuellement sous les verrous en Angleterre pour une affaire de fraudes fiscales. La police anglaise aurait constaté des mouvements suspects de fonds sur les comptes bancaires du couple qui bénéficiait des allocations chômages sans que cela ne soit déclaré. 

    Rappelons que l’activité de mercenaire est strictement interdite en France. Et lorsqu’elle implique un ressortissant français, la France se devait d’avoir une réaction vigoureuse comme par exemple l’ouverture d’une enquête judiciaire afin de faire toute la lumière sur les tenants et les aboutissants dudit projet criminel. Pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ? Qu’espérait-elle au finish ? L’on est en droit de s’interroger. 

    Il est donc permis de penser que l’animosité de certains membres de l’équipe Hollande à l’égard du régime de Brazzaville peut expliquer cette attitude. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont laissé faire en espérant se débarrasser d’un chef d’État devenu gênant à leurs yeux.


    En savoir plus sur http://www.alwihdainfo.com/Congo-Brazzaville-la-France-de-Francois-Hollande-aurait-ferme-les-yeux-sur-un-projet-d-assassinat-du-president-Denis_a54392.html#z58sXuYL8ZWHqHtx.99

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LES BARBOUZERIES D’UN POUVOIR COMPLÈTEMENT AUX ABOIS, PROMPT A TOUT, Y COMPRIS AUX FAKE NEWS.

    UNE FAKE NEWS A COUP DE MILLIONS DE DOLLARS, POUR PRÉPARER L’OPINION. POPOPOPOPOPOPOPOPOPO!!!!!!!!

    ---------------------------------------
    Le commentaire de Bassango ya Sassouland : Trop flagrant pour être vrai. Il faut dire que la ficelle est trop grosse. Vous auriez bien pu la jouer tout de même plus finement, pour paraître tant soit peu crédibles.

    Combien avez-vous déboursé pour cette barbouzerie, un prétendu complot ourdi par vous-mêmes, à mettre sur le dos de paisibles opposants ? Combien a empoché ce journal en ligne pour jouer ce jeu sordide et charger, sur votre demande, les opposants ? Combien aura coûté cette manipulation ? Combien aura coûté ce gros mensonge ?

    Un assassinat planifié contre le vieux tyran ? Décidément, vous ne changerez plus jamais. Fidèles à vous-mêmes et à la conception qui est la vôtre du pouvoir, celui qui reste perché au bout du fusil, vous n’avez pas honte ? Mais le monde a changé, visiblement pas vous ! Pauvres primitifs.

    Marien Ngouabi, la carotide tranchée, c' était aussi l'opposition? Emile Biayenda, enseveli vivant ou Massamba Debat, atrocement zigouillé et laissé sans sépulture, c'était Munari, Bowao, Mokoko, Okombi, Makaya, Boukadia, Jean Ngouabi, Banaganzala, Limbongo-Ngoka etc......Bref, tous les détenus politiques.jetés en prison?

    Voyez-vous, si telle est votre conception du pouvoir, les 92 % des Congolais dont vous avez usurpé la victoire le 4 Avril 2016, ne sont pas dans vos vieux schémas Négro Banania. Ils sont tellement civilisés qu’ils vous ont démontrés en Avril 2016 que le pouvoir s’acquiert, non pas comme vous par des armes et des assassinats, mais au fond des urnes. Réfractaires à la démocratie et criminels armés jusqu’aux dents, vous avez jugé qu’il n’en soit pas ainsi. Pauvres minables.

    Au Sassouland, le criminel est connu. Il a un nom et un visage.

     

    Résultat de recherche d'images pour "denis sassou nguesso"

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    L'USURE DU POUVOIR

    Image associée

     

    Résultat de recherche d'images pour "resistance"

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 17:01

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 23:21

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    ELECTIONS LÉGISLATIVES  2017 UN REMAKE. APPEL A DÉMOBILISATION

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LES IMPROMPTUS DU SASSOULAND. UNE ESCROQUERIE EN BANDE ORGANISÉE BIEN HUILÉE. PROCHAINE SORTIE EN SALLES JUILLET 2017.

    UN REMAKE. APPEL A DÉMOBILISATION.

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "DATE  ELECTION LEGISLATIVE au congo brazzaville"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "FRAUDE ELECTORALE"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "FRAUDE ELECTORALE"

     

     

    UN REMAKE. APPEL A DÉMOBILISATION.

    C'est du déjà vu. C'est une escroquerie à grande échelle, en bande organisée, savamment orchestrée mais révélée aux yeux du monde entier respectivement en Octobre 2015, puis en Avril 2016, lors du référendum des gros couillons et de la présidentielle du même nom.

    Ne perdez pas votre temps. S’inscrire ne sert à rien. Aller voter ne sert à rien. Pourquoi ? Parce que, comme chacun le sait, le Sassouland est une dictature criminelle. Le pouvoir est au bout du fusil. Le président y est à vie. Ses institutions sont bidons. Sa nouvelle République, c’est celle des gros couillons. Députains et sénateurs, ses collabos, sont nommés par lui et son clan, Tout comme sont aussi nommés les autres barbouzes qui font office de maires au Sassouland.

    Donc, tout ce tintamarre autour de cette couillonnade, ce n’est ni plus ni moins que du pur CI-NE-MA ! Autrement dit, les dés sont déjà pipés.
    ----------------------
    Notre commentaire: Avant d'organiser votre couillonnade, rendez-nous notre victoire usurpée dans la nuit d' Avril 2016. Voilà encore comment gaspiller inutilement l'argent des Congolais déjà plongés dans le Mbutu Mbutu. . C'est de la poudre aux yeux. La triche est leur credo. Depuis quand Sassou et son clan respectent-ils les résultats sortis des urnes ? Comme quoi, jamais deux sans trois. Un voleur récidive toujours. En voici la preu
    ve.

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "FRAUDE ELECTORALE"

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: DESTINATION CPI, AFFIRME EVA JOLY.

    UNE PURGE SANS PRÉCÉDENT, POUR QUE RENAISSE LA DÉMOCRATIE AU SASSOULAND.

    « C’est vraiment être très aveugle de croire qu’un dictateur peut consulter un peuple qu’il maltraite et être apte de rassembler pour apaiser un pays qui ne lui sert que d’imposer sa dictature. Il ya ce qu’il ne faut jamais oublier que Sassou Nguesso, sa famille, ses ministres, ses généraux fondés et la plupart de ses partisans iront à la CPI, car ils doivent répondre aux crimes contre l’humanité commis au Congo.

    C’est la force organisée du peuple qui fait tomber une dictature, car on a vu en France, lors de l’occupation, que si De Gaulles avait compté sur les autorités françaises à l’époque qui avaient signé un pacte de coopération avec les nazis, la France ne serait jamais libre et le Congo comme beaucoup de pays d’Afrique ont été de beaucoup dans cette libération.

    Ne pas soutenir les Congolais ou les Africains en général qui luttent contre les dictatures qui pour la plupart sont dans les pays francophones et dont la France est à l’origine, c’est manquer notre place d’honneur dans l’histoire »

    CES DECLARATIONS SONT CELLES D' EVA JOLY.
    -----------------------------
    Notre commentaire: Griots, Atalakus, porteurs d'eau, barbouzes, députains, ministrons, faux opposants dont la complicité serait avérée, accompagneront le tyran à la CPI, pour crimes contre l'humanité.

    ça fait du beau monde, tout ça! En matière de purge, seule la Turquie d'Erdogan aura fait mieux, à ceci près, les Congolais, eux, enverront leurs voyous en col blanc à la HAYE.

     

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    L'USURE DU POUVOIR

    Image associée

     

     

     

    Laurent GBAGBO: « Une nouvelle Afrique arrive, Parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux. Aujourd’hui plus qu’hier »

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories