Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 11:52

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

     LE DICTATEUR Denis Sassou-Nguesso : "Il n'y pas de crise politique dans la région du Pool" 

     

     

    Lors d'un entretien accordé jeudi à France 24, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, est revenu sur sa réélection contestée en mars 2016, sur la situation en Libye et sur les tensions dans la région du Pool, expliquant qu'il refuse de négocier avec ceux qu'il qualifie de "terroristes".

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "carte du congo"

     

     

     

     

     

    Denis Sassou-Nguesso, le président du Congo-Brazzaville, a accordé une interview exclusive à France 24, jeudi 12 mai, une première depuis sa réélection très contestée en mars 2016.

    Revenant sur ce scrutin controversé, il nie les accusations de fraude. Pour l'homme d'État africain, le "black-out" des communications décrété au moment de la dernière élection ne visait pas à manipuler le scrutin, mais à détourner une tentative de coup d'État contre lui, pilotée depuis l'extérieur. Il réfute également l'idée d'une "chasse aux sorcières" qu'il aurait livré à ses opposants ces derniers mois.

    Le président a ensuite évoqué la situation dans la région rebelle du Pool, dans l'est du Congo-Brazzaville. Il reconnaît les difficultés du gouvernement à contrôler la situation sécuritaire mais refuse toutes négociations avec ceux qu'il qualifie de "terroristes". De plus, il réfute les accusations portées par le gouvernement américain faisant état de violations des droits de l'homme dans la région.

    Revenant sur la mise en examen en mars de son neveu à Paris dans l'affaire dite des "biens mal acquis", il dénonce une cabale visant à déstabiliser son pays et demande d'y mettre fin.

    À propos de la Libye, Denis Sassou-Nguesso dénonce un drame qui dure depuis 2011 et annonce que l'Union africaine souhaite réunir prochainement toutes les partis pour une conférence de réconciliation, y compris en incluant le fils de Mouammar Kadhafi.

    Enfin, le président du Congo Brazzaville a refusé de se prononcer sur le nombre de mandats qu'il compte exercer.

    Par Marc PERELMA

    Bassango Yasassouland

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LU POUR VOUS. LES BOUFFÉES DÉLIRANTES D' UN VIEUX DICTATEUR EN FIN DE RÈGNE.

    #URGENT : #Armée_consignée#Cinquantaine de #tombés dans le #Pool en 3 jours, #Mbutu_Mbutu totale ....#Sassou_Nguesso dans un cynisme ahurissant dit circulez, il y a rien à voir, #pas de crise.

    Sur #France_24 Sassou Nguesso vient de faire la preuve qu'il est un homme isolé, bunkérisé dans ses villas de Mpila et Oyo, une bulle dans laquelle les courtisans et autres féticheurs défilent avec des fiches pour le rassurer.

    Cette image d'un homme bouffi, teintée d'une certaine arrogance, cache en réalité l'attitude de fin de règne des dictateurs de part le monde. Revisiter les images d'un Mobutu finissant déambulant à Gbadolite, Saddam Hussein à Tikrit narguant les grandes puissances ou Mouammar Kadhafi à Syrte en traitant ses compatriotes de ''cafards'' tout en minimisant les offensives qui menaçaient Tripoli,bref le compte à rebours a commencé.

    #Tic_Tac_Tic_Tac, en vérité le vers est dans le fruit.
    Le rapport du département d'Etat américain, ''tissu de mensonges '' selon le tyran. Dossier Biens Mal Acquis, la France en veut à sa famille de prédateurs, autrement dit Mr 8% reconnait le vol des deniers publics, cependant il dénonce les deux poids deux mesures, parce que les nababs des pays du golfe ne sont pas inquiétés. 
    #Papa_zoba.

    Les crimes contre l'humanité dans le #Pool, ''pas de crise'', il persiste et signe. La cinquantaine des jeunes soldats tombés dans le Pool en 3 joursapprécieront, les parents de ces victimes savent à qui s'adresser. #prisonniers_politiques au Congo ? Comprenez ce pauvre monsieur, il n'a à ce jour digéré les 8% que le peuple lui a infligé.

    Bref on a affaire à un #psychopathe, son cas relève manifestement de la psychiatrie. Trop de ''cadavres'' dans les tiroirs, ce qui le tourmente, jour après jour, 24h/24h. 
    Le Congo a eu le malheur d'avoir vécu l'immixion par effraction de cet homme. Nous voilà plongé dans une tragédie.

     

    L'USURE DU POUVOIR 

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    Image associée

     

     

     

     

    " Un DICTATEUR n' a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le DÉFI " François MITTERAND

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 08:04

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

     LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LE SASSOULAND, UNE COCOTTE MINUTE, UN PAYS TOUJOURS SOUS OCCUPATION ? LA VÉRITÉ VIENT DE CELUI QUI LE VIT AU QUOTIDIEN

     

     

    Bassango Yasassouland

     

    Résultat de recherche d'images pour "carte du congo"

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "cocotte minute"

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND: LE SASSOULAND, UNE COCOTTE MINUTE, UN PAYS TOUJOURS SOUS OCCUPATION ? LA VÉRITÉ VIENT DE CELUI QUI LE VIT AU QUOTIDIEN.

    Mr X: Bonjour Bassango. Je voudrai saluer ce que vous faites car ici, au pays, nous sommes comme dans un Bunker où aucune information ne filtre.

    Bassango : Bonjour cher ami, je ne fais que mon devoir de citoyen. celui d'informer. Alors, comment allez-vous?

    Mr X: On fait aller, et toi, comment vas tu?

    Bassango : Je suis au front sur Facebook contre cette tyrannie, comme le sont Ntumi et d'autres résistants au Pool. Alors, et vous sur place ?

    Mr X : Que des pleurs. Les soldats morts au front.

    Bassango : Des pleurs concernant les soldats morts au front? Finalement les populations sont-elles informées par les médias du pouvoir , Téléfoufou ou la radio d’Etat du tyran?

    Mr X : Bien sûr que non . Ce pouvoir illégitime ne prendra jamais ce risque. C’est l’omerta absolue. Les réseaux sont actuellement le seul moyen d'avoir une bonne information. A cela s' ajoutent les infos du terrain transmises par les acteurs eux-mêmes

    Bassango : Quel est le climat là bas ?

    Mr X : Chacun essaie de vaquer à ses occupations comme si de rien n’était. La nourriture se raréfie dans les assiettes à cause de l'interruption du chemin de fer. Les élèves en classe de passage ont vu leur année scolaire se raccourcir 7 mois au lieu de 9 comme d'habitude

    Bassango : Dans ce climat de morosité ambiante, on nous parle des législatives de gros couillons ? Mais depuis quand organise t-on des élections transparentes dans une dictature. nous venons d'en avoir la preuve à la présidentielle des gros couillons, en avril 2016 ?

    Mrx : Oui, c’est prévu pour Juillet.

    Bassango : Mais les populations n’ont pas ras le bol de cette situation ?

    Mr X : Le pouvoir a échappé bel lors de la paye du mois d'avril où les fonctionnaires militaires comme civiles commençaient à gronder

    Bassango : Les barbouzes du tyran sont-ils toujours déployés en nombre à Brazza ou à Pointe Noire, comme au lendemain du hold-up électoral?

    Mr X : Les points chauds sont toujours gardés, appuyés pas des patrouilles des groupes mobiles de la police

    Bassango : Sur le plan politique, on n'entend plus les rares opposants encore en liberté?

    Mr X ; De quels opposants politiques parles tu en dehors de ceux qui sont en prison. Munari n'est qu'une femme qui essaie de donner de la voix quand elle peut, et Bowao dans une grande prison à ciel ouvert

    Bassango : Y-a t-il un espoir de voir un jour ce régime balayé ? Visiblement il a tout verrouillé et ça a l'air de fonctionner

    Mr X : Au contraire la situation se corse plus on avance dans l'année. La goutte d'eau qui fera déborder le vase viendra par le manque de versement des salaires. Le pays est une vraie cocotte minute actuellement.

    Bassango ; Une vraie cocotte minute ? Mais sans véritable leader dehors, il n’ ya visiblement personne pour capitaliser ça , même pas Kolélas ? Et que pensent les populations sur Parfait Kolélas et son parti?

    Mr x : Est ce que parfait Kolelas est de l'opposition? Mes propres frères du Pool avec qui je discute ont foi en Mokoko

    Bassango ; Pourtant Kolélas se réclame toujours de l’opposition ? 
    Mr x ; Laisse tomber. Si Kolélas était de l’opposition, avec le drame du Pool, ça se saurait. Il est certainement de l’opposition du ventre, oui. Mais rassure toi cher ami, les populations ont fini par le démasquer ainsi que son double jeu. Mais personne n’est vraiment dupe. Bien au contraire, Kolélas se moque de lui-même. Viendra l’heure, et nous attendons ce moment. Pour l’instant il peut encore continuer à jouer au cinéma, lui et ses ouailles.

    Bassango : pourtant, Mokoko semble être abandonné à son propre sort? a part les réseaux sociaux, personne ou presque sur place n'en fait l'écho

    Mr X : Le vrai problème de la politique au Congo est que les gens ne croient plus aux politiques car pendant un moment la politique est restée le dernier de leurs soucis et ce n'est qu'avec l'arrivée de J3M qu'il y a eu une certaine mobilisation. Croire que les gens sortiront dans la rue pour réclamer leurs droits civiques pour l'instant est une vaine utopie et au vu du système répressif mis en place, on peut d’ailleurs le comprendre. Les gens ont la peur au ventre. Ils vivent dans la terreur. Tout ça est fait exprès bien entendu et le pouvoir joue sur ça.

    Bassango : Alors un dernier mot?

    Mr X : Oui. j'en ai un et je formule un vœu. Je voudrais m'adresser aux parents des jeunes soldats que le pouvoir envoie mourir inutilement dans le Pool. Je voudrais leur dire, n'envoyez pas vos enfants dans le Pool. Cette guerre n'est pas la leur. C'est une guerre des Sassou pour garder le pouvoir. Sassou et ses enfants comme tous ceux qui profitent de ce pouvoir n'envoient pas leurs enfants là bas alors qu'ils ont toutes les raisons de le faire. Réfléchissez un peu. Un mort ne revient jamais à la vie. Ce n'est pas Sassou et son clan qui vous rendront votre enfant. On a vu ce qu'ils ont fait à Marcel Ntsourou, lui, qui a tant donné pour ce pouvoir. Ntsourou, ce n'était pas n'importe qui? Ils ont fini par le tuer. Aller mourir pour défendre un pouvoir dont vous ne tirez aucun bénéfice? Il faut être vraiment con, pour le faire!

    Bassango. Merci cher ami pour cet échange. Prenez bien soin de vous. Tchao.

    Mr X : Tchao.

     

     

     

    L'USURE DU POUVOIR 

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

    Image associée

     

     

     

     

    " Un DICTATEUR n' a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le DÉFI " François MITTERAND

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 21:43

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

     

     

     

    Une petite fille âgée de 2 ou 3 ans a été abattue par balle pour des raisons encore inconnues à Mouyondzi dans la Bouenza. Les jeunes, furieux des injustices et l’impunité généralisée, ont pris d’assaut les symboles de la République. Le  Poste de Police (PSP) de Mouyondzi et le domicile des miliciens ont été incendiés.

    Ci-dessous quelques images : LES IMAGES PARLENT D'ELLE MÊME QUELLE CRUAUTÉ !

    L' IVRESSE DU POUVOIR. LE TYRAN ET SES BARBOUZES. CES IMAGES CHOCS DE LA SEMAINE, QUI ONT FAIT LE TOUR DU MONDE.

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : L' IVRESSE DU POUVOIR. LE TYRAN ET SES BARBOUZES. CES IMAGES CHOCS DE LA SEMAINE, QUI ONT FAIT LE TOUR DU MONDE..

    QUAND ON A VU CA, ON NE PEUT PAS SE TAIRE ET SE DIRE QUE CELA N'ARRIVE QU'AUX AUTRES. ). ALORS, MON CŒUR SAIGNE, PAS VOUS ?

    A vous, les traîtres de tous poils, à vous, les corrompus soumis au diktat du tyran, à vous, escrocs de tout bord, issus de la pseudo diaspora, de la société civile, des petites chapelles ethniques appelées complaisamment partis au Sassouland, bref, à vous, les voyous en col blanc, en costards ou en tailleurs, qui vous apprêtez à accompagner un tyran aux législatives des gros couillons, ne vous en déplaise, vous serez considérés dès alors comme des gros couillons tout aussi comptables des crimes odieux du vieux tyran commis peu avant, pendant ou après le viol de la constitution et le hold-up électoral. Son pourvoir au bout du fusil est illégal et illégitime, parce qu'il pue le sang des Congolais.
    ----------------------------
    Notre commentaire : Imaginez une seule seconde que de cette fille soit la vôtre, votre nièce ou votre petite fille. Quel serait votre sentiment? Et pourtant, vous en êtes complice de par votre silence, votre attitude, votre couardise, votre lâcheté, votre latitude à fermer les yeux parce que corrompu par un tyran et de ce fait, otage d'un tyran condamné à la boucler. Alors, on continue comme ça ?

     

    L'USURE DU POUVOIR 

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

    LE SANG DES ENFANTS DES AUTRES

    Image associée

    LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    Résultat de recherche d'images pour "guerre dans pool"

     

     

    "A la fin, nous nous souviendrons non pas de mots de nos ennmis, mais des silences de nos amis " Martin Luther KING

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 21:48

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

     Les révélations fracassantes d’un ancien grand maître franc-maçon

     

     

     

    « Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d'être votées par les députés » confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon.

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "Serge Abad-Gallardo"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "Serge Abad-Gallardo"

     

     

     

    Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le dire. C’est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé d’une soixantaine d’années. Il a passé 24 ans au sein d’une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France). Son livre J’ai frappé à la porte du Temple (Éd. Pierre Téqui), sous-titré « Parcours d’un franc-maçon en crise spirituelle » est le témoignage passionnant des années que l’auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s’était éloigné de l’Église), il a compris que la religion catholique et l’idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d’en sortir. Le processus de son retour à la foi a été long et semé d’embûches.

     

    Lire aussi : Emmanuel Macron devant la pyramide du Louvre : un signe pour les francs-maçons ?

     

    Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie?

    Serge Abad-Gallardo : J’avais l’âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j’étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l’urbanisme. À cette époque, je m’étais éloigné de l’Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m’a proposé d’y entrer. J’étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation.

     

    Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ?

    S.A.-G. : Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m’ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l’Église. À titre d’exemple, dans le rituel d’initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l’on vous ouvrira » qui sont extraites des Évangiles. Mais, petit à petit, je me suis rendu compte que le sens que l’on donnait à ces versets n’avait plus rien à voir avec l’esprit du Nouveau Testament. J’ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m’a pas plu, mais je me suis adapté car j’étais éloigné de la foi, et surtout de l’Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j’ai pris conscience que derrière cette apparence de fraternité, les petits arrangements et les luttes pour le pouvoir étaient bien réels. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j’ai compris que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.

     

    Comment s’est déroulé ce processus de conversion ?

    S.A.-G. : Il a duré près de neuf ans ! Je crois que Dieu m’a laissé si longtemps dans l’erreur de la franc-maçonnerie (24 ans, jusqu’à devenir Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) afin qu’aujourd’hui aucun maçon ne puisse me dire – comme certains ont tenté de le faire, en toute mauvaise foi – que je n’ai rien compris. Je suis passé par divers stades. Tout d’abord, comme je l’explique dans mon livre, j’ai pris conscience de la présence du Christ à mes côtés. Cela a débuté en 2002, quand j’ai rencontré un prêtre franciscain près d’Aix-en-Provence. Ses paroles m’ont paru maçonniques et m’ont plu parce que je pensais qu’il existait des liens entre la franc-maçonnerie et le catholicisme, mais j’ai compris au fur et à mesure que le sens de ses paroles était fondamentalement différent.

     

    Par exemple ?

    S.A.-G. : Lorsque la franc-maçonnerie parle de « Lumière », elle parle d’une « Connaissance »*, d’un savoir ésotérique, hermétique et occulte. Alors que ce Franciscain me parlait de la « Lumière » comme étant l’Amour de Dieu pour nous. Encore un exemple, quand la franc-maçonnerie reprend à son compte : « Cherchez et vous trouverez » (Matt. 7 – 7 NDLR), il s’agit d’aller chercher et de trouver au fond de soi-même. C’est la parole hermétique maçonnique « V.I.T.R.I.O.L. » (Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem : Visite l’intérieur de la terre, et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée). Les paroles de l’Évangile ne signifient rien de tout cela en réalité : elles nous révèlent que Dieu nous cherche avant même que nous ne pensions à Le chercher. C’est Dieu qui donne l’Amour à l’homme, non le contraire. L’amour de l’homme est une image de l’Amour de Dieu. Dieu nous a faits à son image. Tout ceci n’a rien à voir avec la magie, l’occultisme ou des formules symboliques ! Je suis sorti de cette rencontre avec le Franciscain complètement bouleversé, et j’ai senti la présence du Christ à mes côtés. Je ne pouvais imaginer qu’Il m’aimait de cet Amour immense que je ressentais à présent dans tout mon être. Il n’y a pas de mots pour le décrire.

     

    Mais ce n’était pas encore la conversion complète…

    S.A.-G. : J’ai recommencé à prier, sans pour autant retourner à la messe. Un jour de 2005, à une bien mauvaise époque de ma vie, je me trouvais dans une chapelle quand le Christ m’a répondu. Une expérience incroyable, j’en suis quasiment tombé de mon banc ! Mais je résistais encore sans comprendre exactement ce que le Christ attendait de moi.

     

    Que s’est-il passé ensuite ?

    S.A.-G. : En 2012, j’ai expérimenté ce que l’on peut appeler « le Mal absolu ». J’ai vu jusqu’où va la noirceur de l’âme humaine. Par la sorcellerie et la magie**, j’ai constaté la présence du diable et son œuvre maléfique dans une vie. Cela peut paraître incroyable et je n’ai pas d’autre choix que de raconter les choses telles qu’elles se sont passées. Le monde s’est refermé sur moi. En quelques mois, j’ai perdu mon emploi, un bon salaire, la maison où nous habitions, mon voilier de 12 mètres, ma voiture de sport, mes amis… Je me sentais totalement perdu et ne trouvais plus de repères dans la franc-maçonnerie. Personne ne vous y explique pourquoi le mal existe dans le monde par exemple. Ni comment le combattre. L’idée m’est venue de faire une retraite quelques jours à l’abbaye de Lagrasse. Là bas, devant le Christ en croix, je me suis mis à pleurer et me suis rendu compte que ce Christ pleurait avec moi. Cet Amour fut comme une lumière. J’ai passé une semaine avec les moines, et mon cœur s’est ouvert totalement à l’Amour du Christ.

     

    Et c’est à ce moment que vous êtes sorti définitivement de la franc-maçonnerie…

    S.A.-G. : Tout ce que j’y vivais m’a paru faux, ou du moins tiède. Je ne pouvais plus y rester après avoir compris que la franc-maçonnerie est totalement incompatible avec la foi catholique.

     

    A-t-elle réellement le pouvoir que lui prête sa légende ?

    S.A.-G. : Oui, ce pouvoir, elle l’a ! En France, depuis 2012, une majorité de ministres du gouvernement sont maçons. Les grands maîtres du Grand Orient, du Droit Humain ou de la Grande Loge veulent changer la société. Des lois comme l’avortement, l’euthanasie ou le mariage homosexuel correspondent aux idées maçonniques d’émancipation de l’individu qui n’en réfère plus qu’à lui même, sans autre limite morale que celle qu’il se fixe. Un grand maître de la Grande Loge de France, Pierre Simon, a avoué que toutes ces lois étaient pensées et mûries en loges avant même d’être débattues par les députés.

     

    Et elle conspire ?

    S.A.-G. : La franc-maçonnerie croit en sa propre « utopie ». Autrement dit, tout ce qui est possible à un être humain, peut et doit lui être permis. La morale découle du pacte social et pas de la loi naturelle voulue par Dieu. Sans enfer ni paradis, sans jugement dernier ni rédemption, il n’y a pas d’autre mode de vie possible que l’hédonisme : le plaisir et le bonheur en cette vie sont l’unique but à poursuivre. Le Salut éternel n’existe pas, il faut jouir de la vie présente. La franc-maçonnerie conspire, dès lors, contre toute façon de penser qui ne serait pas la sienne et ne suivrait pas cet objectif.***

     

     

    * La « Connaissance » que poursuivent les francs-maçons est symbolisée par le « G » souvent inscrit sur les sigles maçonniques : dans une étoile à cinq branches ou bien dans un compas et une équerre, les outils du maître-maçon, de l’architecte. Ce « G » désigne la « Gnose » (du grec gnôsis, connaissance), un savoir caché, réservé aux seuls initiés. Les premiers chrétiens, et parmi eux saint Irénée, ont sévèrement mis en garde contre une lecture gnostique de l’évangile, considérée comme une grave hérésie.

     

    ** La Franc-Maçonnerie est un ordre initiatique ésotérique. Les connaissances qu’elle dit détenir sont réservées à ses membres (du grec éso, au-dedans). Par nature elles ne doivent pas être à mises la portée de tous, ce que la maçonnerie appelle « les petits mystères et les grands mystères ». Ces mystères se perdent parfois aux frontières du spiritisme et des messes noires comme le rappelait en 2011 le père Georges Morand (†2014), ancien exorciste du diocèse de Paris au micro de France Culture.

     

    *** v. la première lettre de saint Paul aux Corinthiens (ch. 15) :

     

    S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.

    Et si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu (…)

    Et si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est sans valeur, vous êtes encore sous l’emprise de vos péchés (…)

    Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.

     

    Adapté de l’espagnol par Élisabeth de Lavigne avec Aleteia France

     

     

    L'USURE DU POUVOIR 

    Résultat de recherche d'images pour "tyran"

     

     

    Image associée

    LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

     

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 22:17

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    Emmanuel MACRON 39 ANS RINGARDISE  LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

     

     

     

     

    Le Président Français Emmanuel MACRON

    Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron devant l'Elysée le 15 avril 2015.

     

     

    Image associée

    LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO du CONGO BRAZZAVILLE

     

     

    Macron ringardise Sassou

     

    La France, pays des lumières, est sortie des ténèbres de la Françafrique en élisant Emmanuel Macron à la présidence de la république française. Cette élection n’est pas pour plaire à la vieille garde des Présidents africains à vie, dont Sassou, qui ne brillent que par leur longévité stérile et par la paix des cimetières. Pudeur de gazelles oblige, nous ne reviendrons pas sur l’âge de notre tyran.


    Le 07 mai 2017 a été une journée d’espoir pour la génération 2.0, génération numérique, qui croit qu’aucune certitude n’est acquise et que l’impossible est toujours possible. Loin de l’euphorie ambiante tant le pouvoir corrompt, il est aussi de notre devoir de saluer la prouesse de ce "Kennedy français" par sa jeunesse et sa modernité, de cet "Obama de la France" par son audace. Sans conteste, Macron restera un prodige de la politique française de par son exploit et tout est à son honneur.


    Du coté d’Oyo au Congo, la nuit a dû être longue car je puis penser que ce n’était point le scénario souhaité. Quoi qu’il fasse et personne ne dira qu’il n’est pas talentueux, Emmanuel Macron ne sera Président de la France que 10 ans au maximum, loin des 33 ans cumulés de celui qui est devenu la calamité des Congolais. L’élection de Macron confronte Sassou au syndrome de Peter Pan.


    Le Congo va tellement mal que sa note économique a été encore dégradée par les agences de notation. Sassou conscient de son incompétence a préféré confier le Congo à Dieu au travers de ses prélats rouges en célébrant une messe le 07 mai 2017. Au même moment, les démocrates du monde entier célébraient le renouveau politique en mettant un frein à la vague de populisme qui avait atteint le monde occidental.


    L’élection de Macron met un terme au nationalisme teinté de racisme et de xénophobie. Puisse cette élection mettre aussi un terme à un système incestueux et mafieux pourfendeur d’inégalités en Afrique, la Françafrique ou la pompe à fric. Nous laissons le bénéfice du doute au nouvel impétrant car la France a changé de Président mais pas de société.


    Le Congo jadis pays modèle en Afrique, est devenu la risée du monde entier à cause d’un mariage forcé et imposé par les armes, là où d’autres lient des contrats de société avec le peuple au travers des bulletins de vote. Dans un contexte économique chaotique, un président fantôme, un gouvernement inexistant, un peuple affamé en déshérence, les élections législatives qui se profilent à l’horizon ne ressemblent qu’à un concours de beauté dont le maître des élégances n’est guère que le dictateur lui-même. Les Congolais n’ont plus besoin des T-shirts et des bibelots aux effigies des membres du clan, de la famille, des courtisans et des traîtres. Ils ont besoin d’une véritable réflexion sur ce qui sera le Congo de demain débarrassé du culte de la personnalité. Le monde change et le Congo doit y prendre sa part. Une rupture profonde s’impose avec la perspective d’un avenir meilleur.


    Loin s’en faut, tout ne sera pas parfait du jour au lendemain, mais nous devrions essayer cette troisième voie du rassemblement et du renouvellement qui se présente à nous. Comme le mur de Berlin, source d’une division artificielle du monde, nous espérons que le mur de la Françafrique vient de tomber ce 07 mai 2017. Désormais plus rien ne sera comme avant.


    Gageons aussi que la France, pays de la déclaration des droits de l’Homme depuis une quarantaine d’années, redevienne le pays des droits de l’Homme. Tous les peuples épris de liberté ne se contenteront plus de discours mais d’actes forts bien que l’Afrique fut absente de cette présidentielle.


    Une lueur est née, elle pointe dans cette fraîcheur matinale pour ensoleiller le monde tant habitué à la noirceur des temps. Emmanuel Macron a fait ce que disait le philosophe allemand Arthur Schopenhauer : "La difficulté n’est pas de voir ce que personne n’a jamais vu, mais de penser comme personne n’a jamais pensé au sujet de quelque chose que tous voient". Ainsi fut la lumière qui nous accompagnera ces 5 prochaines années et le monde pourra redevenir une chance pour tous loin de nos égoïsmes récurrents. Que cet hymne à la joie qui a résonné sur le parvis du palais du Louvre sonne le tocsin du renouveau des peuples libres, démocrates et humanistes.


    En marche pour un avenir radieux car le bonheur ne vaut que lorsqu’il est partagé.

     

    Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

     

     

    " Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ".

    Lao -Tseu

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:44

​​

undefined 

 

Couverture

  carteanime.gifCouverture

 

CouvertureCouvertureCouverture 

 

  •  

     
     
     

          

     

     LA CHRONIQUE DE BASSANGO YA SASSOULAND : LES NOUVELLES DU TYRAN

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "denis sassou nguesso a leglise"

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND :UN CRIMINEL HORS PAIR QUI RÈGLE SES COMPTES A SES ADVERSAIRES. VOICI LE VRAI VISAGE DE DENIS SASSOU NGUESSO.

    VIOL DE LA CONSTITUTION & HOLD-UP ÉLECTORAL. 
    LE RIDICULE D'UN TYRAN DE LA FRANCAFRIQUE.

    Macron et Le Pen, c'était hier à la télé, en Mondovision. Dans le monde civilisé, les démocrates s'affrontent au cours d'un débat. Un débat d'idées. Projet contre projet. Le vieux tyran du Sassouland, conscient de ses tares car incapable de tenir un débat ne serait ce qu'une seule minute, a supplanté celui-ci par une méthode très expéditive qui consiste purement et simplement à éliminer ses opposants. La Kalach. C'est la démocratie à la sauce Sassou.

    Rentré valide au bled pour contester le viol de la constitution du vieux tyran, voici un de ses nombreux opposants jetés en taule, Modeste Boukadia sur fauteuil roulant, broyé par des mois de tortures et de détention arbitraire et illégale, venu assister à la connerie judiciaire orchestrée par le tyran et ses barbouzes, à l'issue de laquelle, ne rigolez pas, les hommes en blouse noire, du tyran, sans sourciller, ont prononcé la fatwa: 30 ans de prison à l'encontre de Modeste Boukadia pour avoir dénoncé et s'être opposé au viol par le tyran de la constitution de 2002. 
    -----------------------------

    Notre commentaire : C'est le péché mignon de notre vieux tyran. Plus il torture, plus il assouvit ses pulsions. Plus il tue, plus il éprouve du plaisir. 30 ans seulement, pour avoir dit NON aux travers d'un tyran ? Sans blague. Tant qu' à faire, passez-le au petit matin comme vous le fîtes à la belle vieille époque pour définitivement sceller le sort de Massamba Débat, Biayenda, Kiganga, Ndoudi Ganga, Kikadidi, ou celui de Marien NGouabi.

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : SOUS LE SOLEIL DE SATAN. VU POUR VOUS. LES IMPROMPTUS DU SASSOULAND.

    DIEU CRÉA L'HOMME ET LE SASSOULAND CRÉA SON TYRAN. LE SASSOULAND, LE PAYS DE TOUS LES POSSIBLES
    -----------------------------------

     

    Résultat de recherche d'images pour "SASSOU NGUESSO A L4EGLISE SAINTE ANNE"

     


    Notre commentaire: Elles sont terribles, ces images. L'assassin revient toujours à l'endroit où il a commis son crime. Emile Biayenda doit se retourner dans sa tombe. Peut-on continuer à jeter les opposants en prison, torturer, voler ou tuer au Pool en toute impunité, puis se rendre à l'Eglise? Ici, les images de la messe d'action de grâce organisée en l'honneur de Dame Sassou.

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : INSURRECTION CITOYENNE AU SASSOULAND. UN ENNEMI INVISIBLE.

     

    Résultat de recherche d'images pour "insurrection"

     

    Ce matin 07/05/2017 la ville de Makoua s'est réveillée avec des tracts distribués dans les coins stratégiques de la ville. Ces jeunes bien organisés exigent la libération des prisonniers politiques, l'arrêt des bombardements dans le Pool. Précisément, ils exigent la vérité au sujet de l'arrestation du Président Jean Marie Mokoko et Jean Ngouabi deux fils de Makoua.

    Ils menacent les autorités illégitimes d'empêcher par tous les moyens nécessaires la tenue d'une quelconque élection dans les localités.
    ---------------------------------

    Notre commentaire: Au grands maux; les grands remèdes. Comment combattre une dictature sans foi ni loi? Par la mobilité, car les barbouzes du tyran ne sauront combattre un ennemi sans visage et de surcroît surtout quand il est mobile.

     

     

    N' allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n' y a pas de chemin et laissez une trace.

    Ralph WALDO EMERSON 

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouvertureCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:19

​​

undefined 

 

Couverture

  carteanime.gifCouverture

 

CouvertureCouvertureCouverture 

 

  •  

     
     
     

          

     

     Monseigneur Anatole MILANDOU SUR LE POOL : " ON FUIT LES HOMMES EN ARMES"

     

     

     

    C’est une parole rare. L’archevêque de Brazzaville Monseigneur Milandou sort de son habituelle réserve. Évêque du Pool durant la guerre civile de 1997-1998, il porte aujourd’hui un regard sévère et inquiet sur le conflit qui y oppose depuis un an forces de sécurité et partisans de Frédéric Binsamou, alias Pasteur Ntumi (leader des rebelles Ninjas du Pool), avec des populations civiles prises en étau. Monseigneur Anatole Milandou s’est confié à notre envoyée spéciale à Brazzaville Florence Morice.

     

     

     

     

     

     

    RFI: Vous êtes originaire du Pool. Quel regard aujourd’hui portez-vous sur la situation dans ce département du Congo ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Le regard ? Celui de tout le monde. C’est une région qui se détruit. Avant de partir de ce diocèse, j’avais dit à monseigneur Portella (Ndlr: Louis Portella Mbuyu) qui m’a remplacé, « malheureusement, je suis en train de te laisser des ruines » parce que la guerre continue.

    RFI: C’est une guerre donc aujourd’hui ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Je pense que c’est une guerre. Les gens sont déplacés, les gens souffrent. Tout dernièrement, on l’a même vu, il y a déjà des malnutris qui sont arrivés ici. C’est les conditions que nous ne connaissons pas très bien, dans quelles conditions les gens vivent puisque les gens sont déplacés de leur village. Cela pose beaucoup de problèmes.

    RFI: Cela veut dire qu’il y a des difficultés à savoir ce qui se passe réellement dans le Pool, qu’il y a des zones aujourd’hui encore à huis-clos ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Je suis allé voir monseigneur Portella qui est l’évêque de Kinkala. Le diocèse était fermé, jusque-là, c’était fermé. On n’y mettait pas pied. Moi, j’ai deux paroisses ici qui sont fermées. Personne ne peut y aller. Les prêtres n’y vont pas et n’y sont pas puisqu’on a forcé les populations à sortir de là. Donc c’est ce manque d’informations que nous n’avons pas, c’est difficile de savoir réellement ce qui se passe. C’est pourquoi parfois, on s’enferme dans le silence. Mais tout dernièrement, on a vu à l’hôpital, des cas de malnutritions.

    RFI: Les autorités congolaises disent qu’il n’y a pas de crise dans le Pool aujourd’hui ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Il y en a qui disent qu’il n’y a pas de crise ? Mais nous savons que c’est une crise. Les gens souffrent.

    RFI: Que fuient les populations aujourd’hui qui quittent leur village dans le Pool ?

    Monseigneur Anatole Milandou : On fuit toujours les hommes en armes. Mais là, les gens sont forcés, les hommes en armes forcent les gens à partir, à quitter le village, à vider les villages. Je pense que c’est une technique, je ne peux pas en dire plus.

    RFI: Les hommes en armes, vous voulez dire aussi bien les partisans du pasteur Ntumi, que les forces de sécurité congolaises ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Oui, puisque l’armée dans sa méthode voudrait vider les populations des villages pour peut-être mieux cerner le problème de Ntumi. Je pense à ça.

    RFI: Dans ce contexte, est-ce que vous pensez que le Congo est prêt à tenir des élections législatives ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Il y en a qui pensent qu’ils vont les tenir. Pour nous, franchement, je ne vois pas comment les gens peuvent aller battre campagne dans cette région. Déjà les gens ne sont pas sur place, ils ne sont pas dans les villages. Je ne sais pas comment ils iront battre campagne.

    RFI: Que faudrait-il faire aujourd’hui pour sortir de cette situation ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Sortir de cette situation ? On parle toujours de solutions politiques.

    RFI: C’est un problème politique ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Je pense. Nous essayons de faire quelque chose, mais on n’y arrive pas. Ces questions-là, il faut les poser à ceux qui se battent, à ceux qui sont sur le terrain, à l’armée et au pasteur Ntumi.

    RFI: Est-ce que l’Eglise a tenté une médiation ou tente actuellement une médiation ?

    Monseigneur Anatole Milandou : L’Eglise a toujours proposé quelque chose, même en silence on essaie de faire quelque chose. Il y en a qui n’en veulent pas.

    RFI: Qui n’en veut pas ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Les choses qui nous parviennent, il y en a qui ne sont pas d’accord que l’Eglise aussi s’implique dans ce genre de choses.

    RFI: Vos autorités vous ont parfois « rappelé à l’ordre » sur votre devoir de réserve ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Non. Simplement, il y a des gens qui ne veulent pas que cette guerre cesse. C’est un fonds de commerce aussi.

    RFI: Pour l’armée congolaise ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Je ne sais pas. Mais ça profite à quelques-uns en tout cas. La première guerre, c’était comme ça. On a senti que c’était un fonds de commerce.

    RFI: C’est pour cette raison que depuis un an, le pasteur Ntumi n’a toujours pas pu être arrêté ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Mais ça, je ne peux pas le dire puisque nous sommes dans des hypothèses sur ce qui se passe, pourquoi le pasteur Ntumi n’est pas attrapé. Cela il faut le demander à l’armée qui a des stratégies sur place et qui n’arrivent pas à attraper le pasteur. On ne sait pas si le pasteur est vraiment conscient de ce qui se passe. Il vient dire ce qui se passe, réellement quel est le sens de son combat. Et quand on voit que les gens sont en train de souffrir, il peut dire « à cause de ça, je me rends, vous me donnez la liberté de m’exprimer, puis je me rends ». Aujourd’hui, je pense que si vraiment il y a de la bonne volonté de part et d’autre, cela peut se faire. Il a des lieutenants, il y a des gens sur qui il peut compter et qui peuvent négocier, ou pas, mais qui peuvent venir à Brazzaville, qui peuvent préparer son retour.

    RFI: Donc il faut plus de bonne volonté de part et d’autre aujourd’hui, et du dialogue ?

    Monseigneur Anatole Milandou : De dialogue ? Depuis le temps qu’on en parle. Nous avons essayé depuis de faire quelque chose, mais rien n’a abouti. Donc, il faut poser les questions à ceux qui se battent sur le terrain. Je ne sais pas quelles sont les raisons de se battre.

    RFI: Quel message voulez-vous adresser aux populations qui subissent cette crise ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Les populations, les pauvres populations. Tout dernièrement, j’ai décidé de parler aux jeunes. Qu’est-ce qu’il faut leur dire ? Souvent ce sont des paroles de mensonges quand on sait que leur avenir est bouché.

    RFI: On vous sent un peu exaspéré de voir l’histoire peut-être se répéter vingt ans après cette guerre à laquelle vous avez assisté ?

    Monseigneur Anatole Milandou : Bien sûr qu’on est désespérés et exaspérés aussi, puisque j’ai connu, j’étais évêque de Kinkala avant. Nous avons fait ce qu’on pouvait faire pour essayer de diminuer les souffrances. Et ça revient, un perpétuel recommencement. Finalement, cela ne nous réjouit pas.

    Florence Morice

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouvertureCouverture

    Couverture 

Voir les commentaires

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 06:57

​​

undefined 

 

Couverture

  carteanime.gifCouverture

 

CouvertureCouvertureCouverture 

 

  •  

     
     
     

          

     

     PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE : Emmanuel MACRON                L' HOMME QU'ON ATTENDAIT PAS

     

     

     

     

     

    fra2s.gif (2613 bytes)

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "emmanuel macron"

     

    .

    Résultats du 2nd tour

    •  66.1%Emmanuel Macron, En Marche!
    • 33.9%Marine Le Pen, FN

     

     

    Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Paris le 1er mai 2017

     

     

     

    Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, est le fils d'un couple de médecins. Son père est neurologue, sa mère pédiatre, et tous deux sont professeurs au CHU d'Amiens. Aîné de la fratrie, il a un frère et une soeur, il passe une grande partie de son enfance chez sa grand-mère adorée, directrice de collège élevée par des parents illettrés. Il suit sa scolarité chez les Jésuites de la Providence à Amiens. Elève brillant – il est lauréat du Concours général de français à 16 ans – il se passionne également pour la musique et décroche le troisième Prix de piano du Conservatoire d'Amiens. En terminale, il arrive au lycée Henri-IV à Paris. Diplômé de Sciences Po Paris, il entame ensuite un cursus universitaire à Nanterre. En 1999, il est assistant du philosophe Paul Ricoeur et participe à la rédaction de l'un de ses derniers ouvrages, La mémoire, l'histoire, l'oubli publié aux éditions du Seuil en 2000. Après une maîtrise de philosophie sur Machiavel, il rédige son mémoire de DEA sur l'Intérêt général, lecture et principes de la philosophie du droit de Hegel.
     

    Résultats  par commune


    En 2002, il se dirige vers la haute fonction publique et intègre l'ENA – promotion Léopold Sédar Senghor – d'où il sort diplômé en 2004. Il débute sa carrière à l'Inspection des Finances, d'abord inspecteur adjoint en avril 2004, il devient inspecteur des Finances en octobre 2005. En juin 2007, il est chargé de mission auprès du chef de service de l'Inspection générale des finances. En 2008, changement de cap, la banque Rothschild l'engage à l’âge de 30 ans. Son ascension au sein de la banque d'affaires est fulgurante, il en devient associé-gérant en décembre 2010. En mai 2012, il accepte la proposition de François Hollande, rencontré en 2007 lors d'un dîner chez Jacques Attali, de rejoindre l'Elysée en tant que secrétaire général adjoint de la présidence. Le 26 août 2014, il est nommé Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique dans le deuxième gouvernement de Manuel Valls. Le 30 août 2016, Emmanuel Macron annonce sa démission du gouvernement. Quelques semaines plus tard, le 16 novembre, il annonce officiellement sa candidature à l'élection présidentielle 2017.

    Côté vie privée, Emmanuel Macron est marié depuis 2007 à Brigitte Trogneux, professeur de français de vingt ans son aînée, rencontrée en classe de première au lycée La Providence d'Amiens lors d'un atelier théâtre. Son épouse a trois enfants nés d'une précédente union et six petits-enfants.

     

    Résultat de recherche d'images pour "macron au louvre"

     

    Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouvertureCouverture

    Couverture 

Voir les commentaires

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 19:22

​​

undefined 

 

Couverture

  carteanime.gifCouverture

 

CouvertureCouvertureCouverture 

 

  •  

     
     
     

     

    Par Christophe Boisbouvier    Diffusion : mardi 2 mai 2017

     

    LOUIS ALIOT  : POUR LA FIN DE LA FRANCAFRIQUE

     

     

    Louis Aliot, vice-président du Front national et député européen. RFI

     

     

     

    fra2s.gif (2613 bytes)

     

    Louis Aliot (FN) : pour l’Afrique, la fin de la Françafrique

     

     

    Quelle sera la politique africaine de la France dans les cinq prochaines années ? Pour le savoir, RFI interroge les porte-parole des deux finalistes de la présidentielle française. Au nom de la candidate Marine Le Pen, Louis Aliot, vice-président du Front national et député européen est l'invité ce mardi de RFI. Sur la Françafrique ou le dossier des migrants, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

     

    RFI : Louis Aliot, si Marine Le Pen est élue qu’est-ce qui changera dans les relations franco-africaines ?

     

    Louis Aliot : Tout. Si je puis dire, tout. La manière de traiter les affaires à l’international et notamment l’Afrique, puisqu’elle a dit que ce serait sa priorité en matière de relations internationales, la remise à plat des relations, la fin - vraiment - de la Françafrique et puis la négociation pied à pied avec un certain nombre de chefs d’Etat africains qui ne respectent pas – c’est le moins que l’on puisse dire – ce que l’on appelle nous, les droits humains [alors que] ils bénéficient souvent, ces pays, de fonds français - ou européens d’ailleurs - mais sans contrôle.

     

    Quand vous parlez de ces chefs d’Etat africains peu regardants sur les droits de l’Homme vous pensez à qui en particulier ?

     

    L’affaire qui secoue le plus je crois l’Afrique aujourd’hui c’est l’affaire du Congo Brazzaville. Rien que celle-là en particulier. Mais sinon il faut regarder ces choses-là sur l’ensemble. C’est vrai que les gouvernements français n’ont pas toujours joué franc-jeu.

     

    Mais dans la relation François Hollande-Denis Sassou Nguesso, qu’est-ce que vous auriez fait de mieux ?

     

    J’aurais dit qu’il fallait respecter la Constitution qu’il avait mise en place, c’est-à-dire qu’il ne la modifie pas. Et puis surtout, après je lui aurais dit qu’il est quand même anormal que dans un pays, paraît-il démocratique, on emprisonne et on assigne à résidence ses opposants politiques. Et surtout qu’on fasse la guerre à des régions qui manifestement lui étaient hostiles dans les urnes, en emprisonnant d’ailleurs le chef de son opposition, le général Mokoko. La France, je pense, qu’elle avait les moyens de pression dans ces affaires-là.

     

    Louis Aliot, Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron d’être le candidat de la « submersion migratoire ». Est-ce que ce n’est pas un propos caricatural ?

     

    Nous sommes dans une campagne électorale et Monsieur Macron a dit qu’il était favorable à l’ouverture totale des frontières et en contestant la volonté que nous avons de mettre fin à l’immigration.

     

    Mais si je lis bien votre programme, si Marine Le Pen est élue, finit la bi-nationalité pour les Africains…

     

    Pour l’avenir.

     

    Pour l’avenir… Finit la régularisation des sans-papiers… Est-ce que votre programme n’est pas répulsif pour beaucoup d’Africains ?

     

    Je crois que beaucoup d’Africains - en tout cas que je connais - il ne faut pas croire qu’ils sont tous chez nous heureux du sort qui leur est réservé. Certains sont assimilés, ils vivent paisiblement, leur famille est totalement intégrée… Ça ne pose pas de problème. En revanche, il y a beaucoup de ces gens-là qui sont mis dans des ghettos urbains, livrés à eux-mêmes, dont les enfants malheureusement ont sombré dans la drogue, la délinquance et les trafics divers et ceux-là aimeraient bien pouvoir retourner dans leur pays d’origine pour y vivre.

     

    A propos des sans-papiers, plusieurs pays africains, dont le Mali, refusent de signer avec l’Union européenne un accord de réadmission des migrants en situation irrégulière. Qu’est-ce qui se passera si vous arrivez au pouvoir ?

     

    Qu’est-ce qui se serait passé si la France n’était pas intervenue au Mali ? Mais le Mali n’aurait même pas l’occasion de faire ce genre de communiqué puisqu’il n’existerait plus. A un moment donné, il faut quand même tenir compte des réalités. Si la France n’était pas allée au Mali mettre l’armée – avec d’autres alliés d’ailleurs – pour combattre le jihadisme, le Mali se serait effondré ! Donc je pense qu’il y a aussi une politique du donnant-donnant à avoir. Personne n’est menacé et ne sera menacé, mais ceux qui sont clandestins et en dehors de la loi devront repartir dans leur pays d’origine, précisément à un moment où la France y a investi dans la sécurité et au moment où les gouvernements maliens aujourd’hui sont appelés à faire des efforts précisément dans la fixation des populations dans leur Mali d’origine.

     

    De la France, vous proposez un « visage rétréci et haineux », dit Emmanuel Macron

     

    Oui, mais ça… Ça fait trente ans que j’entends ces messages-là ! Le visage haineux c’est celui qui consiste précisément à maintenir ce système de la Françafrique en place. Pour moi ça, c’est la plus grande critique que l’on peut faire à l’égard de Monsieur Macron dont je vous rappelle qu’il est un ami de monsieur Attali et de monsieur Bolloré, etc. C’est-à-dire les gens qui précisément, eux, sont confortablement installés dans des affaires juteuses en Afrique !

     

    Il y a deux mois Emmanuel Macron a lancé depuis Alger : « La colonisation française a été un crime contre l’humanité », et puis après il s’est repris : « Un crime contre l’humain » et beaucoup d’Africains ont applaudi !

     

    Oui, mais ce qu’il a fait, Macron, est d’autant plus critiquable qu’il l’a fait en Algérie. Et que précisément avec l’Algérie, nous avons un lourd contentieux qui ne ressemble pas au contentieux que nous avons avec les autres pays. Car le contentieux avec l’Algérie a été une guerre sanglante, menée par le FLN. Et qui a des séquelles avec la France ! Nous y avons aujourd’hui des générations entières d’appelés et d’anciens combattants français ! Et il les accuse d’avoir commis des crimes contre l’humanité ? Nous avons des harkis ou des pieds noirs abandonnés par le gouvernement de l’époque ! Et il les accuse de crime contre l’humanité ?

     

    Donc il a choisi réellement les arguments d’un gouvernement étranger hostile à la France sur cette période-là et ça c’est une faute impardonnable. J’ajoute que c’est d’autant plus impardonnable que certains terroristes d’origine algérienne qui sont passés à l’acte ou qui sur les réseaux Internet souhaiteraient passer à l’acte, se revendiquent souvent - en plus de l’islam radical - du présupposé colonialisme de la France comme une haine politique et comme une revanche qu’ils devraient exercer sur notre territoire. Et ça c’est inqualifiable car Monsieur Macron dans cette affaire donne du grain à moudre à nos pires adversaires.

     

    Emmanuel Macron affirme que Marine Le Pen et vous-même défendez les couleurs d’un parti qui a conduit des attentats contre le général de Gaulle. Est-ce qu’en effet, le Front national ne rassemble pas les héritiers de l’OAS et des nostalgiques de l’Algérie française ?

     

    Il rassemble précisément tous les Français. Ceux qui ont été gaullistes et ceux qui ont été anti-gaullistes. Et dans ceux-là il y a même des gens au passé binaire. Prenez quelqu’un comme Georges Bidault qui est à l’origine de la création du Front national… Il a été le compagnon de route du général de Gaulle pour la résistance, puisqu’il a été le successeur de Jean Moulin, et il a basculé dans l’Algérie française au moment de la trahison du général de Gaulle. Donc c’est beaucoup plus ambigu que cela et nous acceptons tout le monde.

     

    Donc voilà. Le passé c’est le passé et il y a chez nous un rassemblement de gens qui n’ont pas partagé par le passé les mêmes combats, mais qui aujourd’hui se retrouvent pour défendre les intérêts de la France.

     

    à noter : La candidate du Front national a répondu favorablement à une invitation du Collectif des Africains qui oeuvre « pour une charte d'engagement pour un nouveau partenariat entre la France et l'Afrique ». Elle s'exprimera ce mardi soir (à partir de 21h30). Les deux candidats qui restent en lice pour le second tour de la présidentielle ont été invités.

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouvertureCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 17:51

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

          

     

    LA CHRONIQUE DE BASSANGO YASASSOULAND

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "chronique"

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : PRÉSIDENTIELLE EN FRANCE. NOUS ALLONS DONNER UN BON COUP DE PIED DANS LA FOURMILIÈRE.

    Résultat de recherche d'images pour "MACRON LEPEN"

    Résultat de recherche d'images pour "sassou nguesso"

    Consigne ou pas consigne, on s'en fout. Nous ne sommes pas des moutons de Panurge à qui l'on donnerait des consignes à suivre à la lettre et que l'on appliquerait tout bêtement ou tout pieusement comme des gueux. NON. Nous sommes des citoyens libres, majeurs et vaccinés, conscients de notre vote et de ses conséquences.

    Il n' y a rien de plus méprisant que de nous considérer comme de parfaits demeurés. Tout, sauf ça.

    Nous voterons donc en notre âme et conscience, en tenant compte des enjeux et de la France et de la FrançAfrique, puis des derniers rebondissements avec des ralliements de certains vieux routards baignés dans la FrançAfrique qui prétendaient avoir pris leur retraite sur l'échiquier politique français et que l'on voit revenir aux galops au premier plan, soit comme conseillers, soit comme caution morale aux deux candidats en lisse.

    Quid des deux candidats qui aura pris langue avec de nombreux émissaires envoyés par un tyran en sérieuses difficultés et qui joue son va tout pour sauver son pouvoir criminel et illégitime.

    Nous n'oublierons pas, le 7 Mais prochain au moment de glisser le bulletin dans l'urne qu'un tyran est en train de massacrer les nôtres à hui-clos, depuis un an au Sassouland dans la région du Pool, avec la bénédiction de certains parrains de la FrançAfrique.
    ---------------------------------------
    Notre commentaire: Aux urnes, citoyens ! Comprenne qui pourra.

     

     

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : UNE CORRESPONDANCE DU SASSOULAND.

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "ECOLE AU CONGO BRAZZAVILLE"

     

    Résultat de recherche d'images pour "THOMAS SANKARA"

     

     

     

    Pas de composition du mois d'avril pour les élèves du primaire cette année, la cause le mauvais timing des vacances de Pâque qui durent normalement 2 semaines mais cette année elles ont duré presque un mois.

    Donc c'est pour la première de l'histoire de notre pays que les élèves du primaire n'auront à faire que 8 compositions mensuelles au lieu de 9
    --------------------------------
    Notre commentaire: Leurs enfants ou petits enfants sont scolarisés en Europe, Asie, Amérique et ailleurs. Hors du Sassouland. Pourquoi se soucieraient-ils du sort des petits Congolais? Qu'ont-ils donc à gagner à former des futurs Mokoko, Okombi, Makaya, Boukadia, Ntumi et autres qui viendraient mettre leur grain de sable dans une monarchie programmée? Au contraire, moins ils seront instruits, moins ils dénonceront et combattront cette dictature. Plus il y a d'incultes, plus ce système a toutes ses chances de perdurer dans le temps. D'où, le délabrement volontairement orchestré du système éducatif pour faire de ces petits Congolais des futurs "atalakus" de cette épicerie familiale.

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : DES PAPYS DORMEURS,UN COUP KO DEBOUT, A L'IMAGE DU SASSOULAND ANESTHÉSIÉ ET PLONGÉ DANS UN SOMMEIL TRÈS TRÈS PROFOND DEPUIS DES ANNÉES. . .

    L’image contient peut-être : 1 personne

    CHANGEMENT DE CONSTITUTION ET HOLD-UP ÉLECTORAL. VOICI LES NOUVEAUX CHEFS BARBOUZES ( PRÉFETS ) DU TYRAN DÉPLOYÉS DANS LES RÉGIONS POUR VEILLER A L'APPLICATION DE LA TERREUR.

    Département de la Bouenza
    District de Kingoué : Goma Moungathy Rigobert 
    District de Yamba : Babakouené Louis Marie
    District de Madingou : Samba Apollinaire
    District de Mouyondzi : Kiba Jean Pierre

    Département de la Cuvette
    District de Ntokou : Essabé Alphonse
    District de Ngoko : Ondzé Paul Bernard

    Département de la Cuvette-Ouest
    District de Kellé : Tsitsa Gaspard
    District d’Okoyo : Ondoungou Germain

    Département du Kouilou
    District de Hinda : Ndinga-Oba Edouard

    Département de la Lékoumou
    District de Mayeyé : Ngoma Ngouma Simon
    District de Zanaga : Ngoulou Frédéric

    Département du Niari
    District de Nyanga : Bouka François Serge
    District de Louvakou : Kongo Nzaba Albane

    Département des Plateaux
    District de Djambala : Amboud Sidonie
    District d’Abala : Mbola Jean Pierre
    District d’Ongogni : Ngakegni Maturin

    Département du Pool
    District de Kinkala : Ondziel-Onna Alain
    District de Boko : Kiamossi Théodore
    District de Mbanza-Ndounga : Banimba Symphorien

    Département de la Sangha
    District de Ngbala : Diantouani Corentin

    Département de la Likouala
    District d’Enyelle : Nkeket Robert
    District de Dongou : Ndasse Miche.
    -----------------------------

    Notre commentaire: On aurait pu en rire si ceci n'était grave et n'engageait la vie de 4 millions d'âmes. Voici l'évolution des institutions en images, au nom de laquelle le tyran a violé la constitution, violé le vote des Congolais dans les urnes, jeté des opposants en prison, cramé la région du Pool et décrété la politique de la terre brûlée en instaurant la politique de la terreur.

     

    LES DERNIÈRES NOUVELLES DU SASSOULAND : LES IMPROMPTUS DU SASSOULAND. CES JOLIES CARTES POSTALES A VOUS COUPER LE SOUFFLE. LES DÉRIVES D'UNE DICTATURE

    QUAND PIERRE NGOLO ET LES ADEPTES DU TYRAN NE JURENT PLUS QU'AU NOM DE DIEU. ICI C'EST PCT SECTION OUÉNZÉ.

    On aura tout vu au Sassouland. Scène surréaliste. Les anciens marxistes-léninistes récemment convertis à dieu dont ils disaient de la religion encore naguère être l'opium du peuple, ne rechignent plus. Bien au contraire, ils affichent clairement la couleur. Dieu. Oui dieu, qu'ils utilisent à toutes les sauces pour justifier le viol de la constitution, le hold-up électoral, les tortures, les emprisonnements et le génocide au Pool par un tyran et son clan. .
    ------------------------------------------------------
    Notre commentaire: Jolies retrouvailles et une belle thérapie de groupe pour ces criminels en bande organisée qui croient absoudre leurs crimes en invoquant dieu. On ne saurait torturer et tuer comme vous le faites en toute impunité et avoir la paix du cœur.

     

     

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories