Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 08:50

 

   LE RECENSEMENT ADMINISTRATIF SPECIAL.                      LA NOUVELLE SUPERCHRIE DU POUVOIR

 

 

 

 

Le gouvernement s’apprête à mettre en œuvre l’une, voire la plus importante recommandation de la concertation politique nationale de Dolisie, à savoir: le recensement administratif spécial, pour déterminer, avec exactitude, le corps électoral qui sera appelé au vote pour les élections locales prochaines. La conséquence de la réalisation de cette opération d’envergure est le report des élections locales, prévues, en principe, pour se tenir au mois de juin. Pour ce faire, le président de la République, Denis Sassou Nguesso, a signé le décret n°2013-163 du 3 mai 2013 portant organisation du recensement administratif spécial.


Au cœur d’une polémique interminable et passionnée au sein de la classe politique nationale, le recensement administratif spécial va, enfin, devoir avoir lieu, cette année. «Il est organisé, au titre de l’année 2013, un recensement administratif spécial, sur toute l’étendue du territoire national», souligne l’article premier du décret n°2013-163. Recommandé par la concertation politique nationale d’Ewo, qui s’était tenue du 15 au 17 décembre 2011, le recensement administratif spécial n’avait pas été organisé par le gouvernement, pour préparer les listes électorales relatives aux élections législatives de 2012. On s’était contenté d’une opération de révision générale des listes électorales, qui a été, en réalité, un fiasco.
Tout le monde connaît, en effet, les conséquences de ce raté: pendant le déroulement du vote comptant pour les élections législatives de l’année dernière, on a vu des listes électorales comportant des noms de personnes décédées ou ayant changé de quartiers, tandis que de nombreux électeurs ne voyaient pas leurs noms sur ces listes, etc.
Le recensement administratif spécial n’était pas à l’ordre du jour de la concertation nationale politique de Dolisie. Il y a été inscrit à la demande insistante de l’opposition modérée, conduite par le sénateur Nicephore Fylla Saint-Eudes. «On peut parler d’une victoire, parce que sur les questions aussi fondamentales au plan stratégique, la question du recensement administratif a été acceptée par le pouvoir, ainsi que l’introduction de la carte biométrique», avait déclaré Bonaventure Mbaya, lors d’une conférence de presse, jeudi 28 mars 2013, à l’hôtel Makhaël’s, à Brazzaville.
Il faut dire aussi que le secrétariat permanent du P.C.T, qui a soutenu la concertation de Dolisie, s’est montré ouvert à l’organisation d’un recensement administratif spécial, pour mettre un terme aux critiques sur la non-maîtrise du corps électoral. C’est ce qui a rendu possible l’adoption de ce point à la concertation politique nationale de Dolisie.
Signalons que selon le décret signé, le recensement administratif spécial est assuré par trois organes: une coordination nationale; un comité technique et des commissions locales. Chargée de la direction et de l’orientation du recensement administratif spécial, la coordination nationale est composée d’un président, qui est le ministre en charge de l’intérieur et de la décentralisation, et de quatre vice-présidents que sont:
-le représentant de la commission nationale d’organisation des élections;
-le représentant du comité de suivi de la convention pour la paix et la reconstruction du Congo;
-le représentant des partis ou groupement politique de la majorité;
-le représentant des partis ou groupement politique de l’opposition;
-le représentant des partis ou groupement politique du centre;
-le représentant de la société civile.
Reste à savoir, au niveau de l’opposition, laquelle tendance aura le privilège de désigner un représentant. En effet, l’opposition est éclatée en plusieurs tendances: l’opposition modérée, qui a pris part à la concertation de Dolisie, et l’opposition radicale, ayant boycotté la concertation.
Rappelons, tout de même, que le recensement administratif de la population est une opération de routine confiée au Ministère en charge de l’administration du territoire. Il doit être réalisé chaque année, pour les besoins de l’administration du territoire. Cependant, dans la réalité, la pratique a été, tout simplement, abandonnée. Faute de budget? On ne parle plus que de recensement administratif spécial, souvent lié aux élections, pour déterminer le corps électoral. Le dernier en date a eu lieu en 2001, avec des résultats peu fiables.
Le recensement administratif spécial ordonné cette année, est précédé par le recensement général de la population et de l’habitat qui a eu lieu en 2007, et dont les résultats ont été validés en 2010. C’est la dernière opération donnant des statistiques fiables de la population congolaise.

Joël NSONI

 

 QUEL ENJEU CACHE CE FAMEUX RECENSEMENT ADMINSITRATIF SPECIAL DONT PARLE LE GOURVENEMENT DE Denis SASSOU NGUESSO?                                      

 

Mon très cher grand-frère Nick Fylla,

Une fois de plus, je tiens à te prévenir pour que tu ne tombes pas (comme au moment de la présidentielle, en 2009) dans un nouveau piège très insidieux que Denis Sassou Nguesso et ses camarades du PCT vous ont tendus. Très insidieusement, ils veulent utiliser comme gage de sérieux le fameux recensement administratif spécial que vous appeliez tous de vos vœux (comme si cela suffirait à résoudre la problématique de la tricherie électorale), et que tu n’as pas hésité à brondir comme ta victoire personnelle à l’issue de votre fameuse rencontre de Dolisie.

 

J’ai toujours pensé qu’un seul homme ne peut pas prendre indéfiniment tout un peuple pour des imbéciles et rouler tout le monde dans la farine tout le temps. Je sais que tu comprends très bien ce que je veux dire…   

 

Vous êtes-vous déjà demandés quel enjeu cache ce fameux recensement administratif spécial qui semble vous emballer tous ? 

 

La stratégie qui a été arrêtée par Denis Sassou Nguesso et ses conseillers, au nombre desquels trône en bonne place Patrick Wajsman, responsable de la revue politique internationale, consiste à organiser un pseudo-référendum à la fin 2014 afin de légitimer la modification de la Constitution qui lui permettra de garder le pouvoir à vie. Cette nouvelle Constitution, qui est actuellement déjà bien au chaud dans les cartons d’Auguste Iloki, le fameux président de la Cour constitutionnelle et deux magistrats, prévoit notamment la création d’un poste de Vice-président ; ce qui, chacun l’aura compris, lui permettra le moment venu de positionner son fameux fils Denis Christel Sassou Nguesso pour lui succéder, à l’instar du fils Obiang en Guinée Equatoriale.

 

Pour parvenir à ses fins, Denis Sassou Nguesso a un plan. D’ici à fin 2014, il entend surtout mettre un accent tout particulier sur le social afin de bien berner les Congolais. En fait sur ce plan, sa stratégie reste toujours la même, c’est-à-dire qu’il doit donner l’illusion de quelqu’un qui travaille bien et donc se rendre indispensable aux yeux de la population. L’objet étant de faire croire que c’est le peuple qui le réclame et il pourra ainsi justifier le « oui pour la modification de la Constitution » lors de son pseudo-référendum en fin 2014.

 

Mais si j’attire ton attention c’est surtout parce que je sais que dans sa stratégie, il va également utiliser très habilement la naïveté des membres de l’opposition (dont tu fais partie, hélas) en vous associant pleinement dans le processus du recensement administratif spécial afin de se prévaloir d’un fichier électoral qui sera alors considéré comme fiable et que l’opposition ne pourra donc plus légitimement contester (puisqu’elle aurait été partie prenante dans son élaboration), et organiser ainsi tranquillement son passage en force via son pseudo-référendum dont les résultats seront bien évidemment truqués et justifier ainsi la modification de la Constitution qui sera effective en 2015.

 

Sauf si nous nous mobilisons massivement et dès maintenant pour faire échouer ses plans...

 

Alors voici mon conseil : NE PRENEZ SURTOUT PAS PART A CE RECENSEMENT ADMINISTRATIF SPECIAL QUI N’EST NI PLUS NI MOINS QU’UN NIEME PIEGE QUE SASSOU NGUESSO ET SES CAMARADES DU PCT VOUS ONT TENDU POUR S’EN PREVALOIR AFIN DE POUVOIR JUSTIFIER DU « CARACTERE IRREPROCHABLE » DU FICHIER ELECTORAL QUI SERA UTILISER POUR ORGANISER LEUR PSEUDO-REFERENDUM SUR LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION EN FIN 2014 ET DONT LE RESULTAT EST DEJA CONNU D’AVANCE.

 

En vérité c’est bien cette idée d’organiser un pseudo-referendum sur la modification de la Constitution qui a vraiment décidé Sassou Nguesso et ses amis du PCT à accepter l’organisation du recensement administratif spécial.

Bienvenu MABILEMONO

     

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous Trompez le Peuple Nous dénonçons

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories