Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 18:57

Source : LEMONDE.FR  19.02.10

 

Niger : la presse étrangère déplore un coup d'Etat « sans surprise »

La junte assure vouloir rétablir la démocratie

  

 Vingt-quatre heures après la prise du pouvoir par des militaires dissidents, le sort du président et de ses collaborateurs, capturés par les rebelles, reste incertain. L'issue de ce coup d'Etat, perpétré à la suite d'un référendum controversé autorisant le président Mamadou Tandja à rester au pouvoir pour une durée indéterminée, est tout aussi floue. La presse internationale déplore un coup d'Etat "prévisible", fruit de l'ambition démesurée d'un président qui, sous prétexte de vouloir "terminer ses chantiers", n'a pas hésité à manipuler la Constitution nigérienne pour se maintenir au pouvoir au-delà de ce que lui permettait la loi.

 La presse africaine n'est pas tendre avec le président Tandja, l'homme qui "a semé le vent et récolté la tempête", et parle de "contre-coup d'Etat". Le journal burkinabé L'Observateur Paalga considère que "ce coup d'Etat est une demi-surprise car il était attendu par les opposants et redouté par Tandja lui-même." Selon l'éditorialiste, cette dérive du président n'est autre que "le prix de l'entêtement d'un homme qui aurait pu sortir par la grande porte après ses deux mandats". Dans la même veine, Le Pays regrette que Tandja ait "pris sur lui de tordre le coup à la légalité et à la légitimité constitutionnelles en perpétrant un coup d'Etat institutionnel", tout en rappelant que la prise de pouvoir par la force est toujours le résultat d'une "malgouvernance politique, économique et sociale", dont l'Afrique ne parvient pas à se débarrasser. Même son de cloche du côté du Potentiel, l'un des principaux quotidiens francophones de la République démocratique du Congo, qui déplore "l'arrogance" de Tandja et son "mauvais calcul politique".

Le reste de la presse, notamment anglo-saxonne, met en perspective ce coup d'Etat avec la situation économique et géopolitique du pays. Le quotidien britannique Times rappelle que le pays est extrêmement riche en uranium, un matériau très convoité à l'heure où la production d'énergie nucléaire se renforce à travers le monde. Il souligne également la position "stratégique" du Niger, une région dans laquelle "des sympathisants d'Al-Qaïda sont actifs", et le rôle crucial de l'ex-colonisateur français, qui "tente d'empêcher que la situation ne dégénère comme en Guinée, une autre ancienne colonie d'Afrique de l'Ouest, où des militaires ont pris le pouvoir l'année dernière". Cet incident, "couplé à une crise constitutionnelle au Nigeria et à la transformation de la Guinée en paradis pour les trafiquants de drogue", pourrait déstabiliser l'ensemble de la région, ajoute le Times.

La situation est d'autant plus préoccupante que les efforts internationaux pour stabiliser la situation, notamment la décision de l'Union européenne de suspendre l'aide non humanitaire, n'ont pas abouti, dénonce le Wall Street Journal. Le quotidien économique décrit le Niger comme "un des pays les plus pauvres d'Afrique, avec des famines fréquentes", dont les ressources en uranium sont principalement exploitées par Areva, qui exerce "un monopole de facto". Le Niger essaie toutefois depuis quelques années d'ouvrir son industrie à des partenaires extérieurs, par exemple en accordant des concessions à des sociétés chinoises. A ce sujet, le Financial Times précise qu'Areva a déclaré en 2009 vouloir investir 1,2 milliard d'euros dans une mine d'uranium, ce qui permettrait de doubler la production du pays. Le journal ajoute enfin que la Chine a signé en 2008 pour 5 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) d'accords d'exploitation avec le Niger. Ce sont notamment ces investissements étrangers qui ont été invoqués par Mamadou Tandja pour justifier son maintien au pouvoir, précise le FT.

 

INTERVIEW DU PRESIDENT  DE L’ASSOCIATION NIGERIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME (ANDDH) Monsieur Khalid IKhiri

 

 

Le Niger n'a plus de président, mais un nouveau chef: le commandant Salou Djibo, nouveau dirigeant du «Conseil suprême pour la restauration de la démocratie». Même si elle avait dénoncé les manoeuvres de l'ancien président Mamadou Tandja pour rester au pouvoir malgré la fin de son mandat, l'Association nigérienne pour la défense des droits de l'homme (ANDDH) déplore le renversement de Tandja par l'armée. Nous avons joint hier Khalid Ikhiri, président de l'ANDDH, à Niamey.

Q: Où étiez-vous lorsque les militaires sont entrés dans le palais présidentiel jeudi après-midi?

R: J'étais à l'université. On entendait des coups de feu parce que l'université est seulement de l'autre côté du fleuve où se trouve le palais présidentiel. Il y a même des obus qui sont tombés sur deux de nos facultés, sans causer de perte de vie. On ne pouvait pas sortir. Certains s'inquiétaient de leurs enfants qui étaient à l'école ou se demandaient comment ils allaient rentrer à la maison, mais sans plus. Ce qui était particulier, c'était que la télé et la radio nationale ont poursuivi leur programmation comme si de rien n'était. Ce n'est que plus tard que la musique militaire a été entendue à la radio. Dans les autres coups d'État, la radio et la télé ont été pris par l'armée tout de suite pour annoncer qu'elle avait pris le pouvoir. C'était calme. Aujourd'hui, c'est comme s'il n'y avait rien eu.

 

Q: Est-ce que les Nigériens ont été surpris par le coup d'État?

R: Non, ce n'était pas une très grande surprise. Chacun se demandait comment faire pour changer la situation. L'ANDDH a usé de tous les moyens légaux possibles pour faire des plaidoyers et a mené une campagne de sensibilisation à travers le monde entier pour dissuader le président Tandja de faire des changements constitutionnels. Même si des voix, au niveau national et international, ont dénoncé le comportement du président Tandja, il est resté sourd aux appels. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva.

Q: Vous dites avoir usé de tous les moyens légaux possibles. Un coup d'État par les militaires peut-il être perçu comme un mal nécessaire?

R: En tant que structure de défense des droits de l'homme, nous pensons naturellement que tout changement anticonstitutionnel ne doit pas être applaudi. Par principe, nous condamnons tout coup d'État. Nous pensons que le dialogue et l'intelligence doivent amener à résoudre un problème d'ordre politique, sans l'intervention des armes. Mais malheureusement, en Afrique, certains n'écoutent que les armes.

Q: Êtes-vous inquiet pour la suite des choses?

R: Mon inquiétude est double, même triple. D'abord, notre pays, en dehors de la crise politique qu'il traverse, est malheureusement confronté à une famine. Les populations ont très peu de choses à manger d'ici la prochaine saison des pluies. Ensuite, quelle sera demain la démocratie au Niger? Les auteurs du coup d'État ont promis la restauration de la démocratie. Nous prenons acte de leurs déclarations et espérons qu'ils respecteront leurs engagements et que le Niger se retrouvera parmi les pays qui sont des exemples en démocratie, comme il l'était dans le passé.

Q: Le commandant Salou Djibo a été nommé nouveau dirigeant du «Conseil suprême pour la restauration de la démocratie». Est-il connu au Niger?

R: J'en ai entendu parler, mais je ne le connais pas. Je sais simplement qu'à deux reprises, l'ANDDH a encouragé le comportement de nos forces de défense et de sécurité, notamment au moment de la crise politique. Elles n'ont pas pris position lors des élections. Je ne sais pas ce que nous réservent les nouveaux membres du Conseil suprême. Ils n'ont pas annoncé de calendrier pour la tenue d'élections, et cela fait justement partie de nos préoccupations. Nous avons demandé une courte transition pour que le Niger retrouve rapidement sa place au sein des nations démocratiques et que tout soit fait pour faire face aux problèmes économiques que doit affronter le Niger.


Pendant que la presse internationale déplore un coup d’état sans surprise, la société française AREVA préoccupée par son investissement dans l’exploitation de l’uranium nigérien, la communauté internationale s’inquiète en raison de position stratégique du Niger. Les africains se préoccupent  de l’avenir et l’instabilité grandissante du continent, avec les coups d’états à répétition sous toutes les formes : coups d’états militaires, coups d’états constitutionnels, holdup  électoral (le cas du Congo Brazzaville)

 

 

NIAMEY, Mohamed YAZID pour la Voix du Peuple

Partager cet article
Repost0

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories