Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:45

 

  

 

 

 

 

 

LA HAYE Laurent GBAGBO : LE DÉBUT DU PROCES DU VASTE COMPLOT INTERNATIONAL

 

 

                                                         

 

 

       

Laurent Gbagbo devrait officiellement endosser ce mardi le statut d’accusé. Sauf nouveau report, la Cour pénale internationale va, en effet, décider de confirmer ou non les charges qui pèsent contre lui : celle de crimes contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010 et qui ont fait 3.000 victimes.

 

 

"Mais qu’est-ce que je fais ici? Je n’ai jamais pris le maquis, jamais tenu une arme! Je ne suis rien d’autre qu’un prisonnier politique." Presque deux ans après son arrestation, dix-huit mois après son transfèrement à La Haye, Laurent Gbagbo, qui se confiait il y a quelques semaines à son vieil ami, l’universitaire Albert Bourgi, n’a pas bougé d’un iota. Il reste cet ancien chef d’État persuadé d’avoir remporté l’élection présidentielle ivoirienne de 2010 et d’avoir été injustement châtié par la France.

 

Ce mardi, l’ancien président ivoirien devrait pourtant officiellement endosser le statut d’accusé. Sauf nouveau report, la Cour pénale internationale va, en effet, décider de confirmer ou non les charges qui pèsent contre lui : celle de crimes contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010 et qui ont fait 3.000 victimes.

 

Cette audience devrait ouvrir la voie à un procès qui s’annonce long et difficile. Il s’y prépare activement. "Il est très combatif", assure Bourgi. "Très déterminé", abonde le Français Bernard Houdin, l’un de ses anciens conseillers personnels. Dans le "bureau" mis à sa disposition, une pièce avec quatre chaises et une table, il prépare sa défense. "Il veut que la vérité soit rétablie", explique sa nièce, Kady Bame. L’ancien président reçoit aussi beaucoup : "Pour le voir, il faut parfois patienter trois mois tant la liste des visiteurs est importante", explique son neveu Jo Mamadou. Albert Bourgi parle de milliers de coups de fil reçus en 2012.

 

Il perfectionne son anglais et prie

À sa nièce, Laurent Gbagbo a toutefois confié qu’il s’ennuyait. Alors, il lit, énormément,des romans et des ouvrages politiques. "Les gardiens se sont même plaints, sourit son neveu. Il n’y avait plus de place dans sa chambre." Ces mêmes gardiens qui lui donnent du "Monsieur le Président", selon un visiteur. Gbagbo perfectionne aussi son anglais, prie, appelle sa sœur. "C’est elle qui lui donne des nouvelles de la famille", explique sa nièce.

 

Si Laurent Gbagbo aurait peu de rapports avec ses co-détenus, il s’entend bien avec eux. Parmi ces derniers figure l’opposant et chef de milice congolais Jean-Pierre Bemba. Grâce à des relais au sein de la CPI, il s’arrangerait pour lui permettre de manger africain. Mais Laurent Gbagbo, qui s’est toujours perçu comme un intellectuel, rechigne à être mis dans le même panier.

 

"Il n’a pas de haine, pas de rancœur", selon son neveu. Mais Gbagbo ressasse le passé. À au moins deux de ses derniers visiteurs, il a confié qu’il aurait pu, quand il était président, "envoyer dix fois Alassane Ouattara [l’actuel chef d’État ivoirien] en prison". Gbagbo dit aussi qu’il pourrait être encore utile à la Côte d’Ivoire, travailler à la réconciliation nationale. D’ailleurs, il continue de rencontrer régulièrement les cadres de son parti, le Front populaire ivoirien. Au pays, ces derniers font en sorte que l’image de l’ancien président reste bien vivante. Hier (samedi, Ndlr), une manifestation de soutien s’est notamment déroulée à Yopougon, un quartier pro-Gbagbo d’Abidjan, avant d’êre dispersée par les forces de l’ordre.

 

Antoine Malo

Le JDD / Le Nouveau Courrier

 

Laurent Gbagbo prêt à un «procès devant l'Histoire»

C' est le grand jour pour Laurent Gbagbo. Un an et 3 mois après son transfert à La Haye, ce mardi 19 février débute l'audience de confirmation des charges de l'ancien président ivoirien devant la Cour pénale internationale. Cette audience, qui va s’étaler sur dix jours, doit permettre aux juges de la CPI de déterminer si le dossier de l'accusation est assez solide pour organiser le procès de Laurent Gbagbo.

La Procureure a enquêté pendant des mois et a rassemblé plus de 3 000 documents. Fatou Bensouda et son équipe veulent poursuivre Laurent Gbagbo comme co-auteur indirect de crimes contre l'Humanité commis fin 2010-début 2011, quand il refusait de reconnaître l'élection de son rival Alassane Ouattara à la présidence. Pour l'accusation, les forces pro-gbagbo auraient alors tué plus de 700 personnes et violé 35 femmes.

L'accusation insiste sur 4 événements

Les quatre dossiers mis en évidence par l'accusation sont : la répression d'une marche de l'opposition sur la Radio Télévision Ivoirienne en décembre 2010, la répression d'une marche de femmes à Abobo, le bombardement du marché de cette même commune d'Abidjan, et aussi des exactions perpétrées par les partisans de Laurent Gbagbo à Yopougon entre le 12 avril et le 8 mai 2011.

Cela peut peut surprendre, car à ce moment là Laurent Gbagbo lui même avait déjà été arrêté, le 11 avril, dans sa résidence. Pacal Turlan, le conseiller en coopération internationale au Bureau du Procureur explique les choix de l'accusation : « Ce que nous disons c’est que la politique qui a abouti à la commission de ces crimes contre l’Humanité entre décembre 2010 et jusqu’en mai 2011 a été pensée avant même la fin du processus électoral ; une politique mise en place et exécutée par Laurent Gbagbo, son cercle rapproché et d’autres personnes. Nous le montrerons. Nous avons entre autres des témoignages, des documents écrits, retrouvés sur place. Nous n’aurons pas à entrer dans le détail de notre liste d’éléments de preuve pendant l’audience de confirmation des charges, mais nous avons des dizaines de documents à montrer à l’audience ».

Dix jours d'argumentation pour les deux camps

L'objectif est de convaincre les juges qu'il y a matière à organiser, ou non, un procès Gbagbo. L’avocat de Laurent Gbagbo refusait d'accorder des interviews avant le début de cette audience. Au delà des questions de procédure dont il a fait son cheval de bataille, Me Emmanuel Altit devrait aussi dénoncer le climat qui prévaut en Côte d'Ivoire et qui pourrait selon la défense dissuader des proches de l'ancien président ivoirien de témoigner en sa faveur.

Laurent Gbagbo s'exprimera lui-même à la fin de l'audience, le 28 fevrier. Sans doute pour rappeler qu'à ses yeux, il est victime d'un complot orchestré par Nicolas Sarkozy et son ami Alassane Ouattara, et qui visait à lui faire quitter le pouvoir en Côte d'Ivoire.

Ce qui est sûr, c'est qu'il a beaucoup travaillé à la préparation de cette audience. Son porte-parole pour l'Europe Bernard Houdin le confirme : « Laurent Gbagbo avait dit lors de son audience de comparution initiale " nous irons jusqu’au bout ". Laurent Gbagbo a toujours été un homme combatif. Il considère la CPI comme une épreuve, comme quand beaucoup plus jeune, on l’a envoyé en prison. Il n’a pas changé, il n’est pas dans l’attente, il est dans la préparation de cette audience, et il bénéficie des moyens nécessaires pour le faire. Il est intellectuellement en pleine forme, c’est un historien qui a l’habitude de traiter des dossiers, et il dira au monde entier ce qu’il voulait faire de la Côte d’Ivoire, et comme l’élan de ce pays a été brisé par une force armée étrangère. »

Laurent Gbagbo bénéficiera d'une organisation spécifique

L'an dernier, son avocat avait tenté de faire valoir que sa santé ne lui permettait pas d'assister à un procès. Après une expertise médicale, qui a nécessité un nouveau report de l'audience de confirmation des charges, le deuxième, les juges ont conclu que l'ancien chef de l'Etat, âgé de 67 ans était apte à participer à la procédure, moyennant quelques aménagements. Fadi El Abdallah, le porte-parole de la CPI détaille le principe : « Pour éviter que Laurent Gbagbo ne se fatigue, les juges ont décidé que les audiences se tiendraient sur des demi-journées, tous les après midi, et par séance d’une heure, entrecoupées de pauses. Il est même prévu, si besoin, qu’il puisse suivre l’audience par retransmission vidéo depuis une salle préparée à la Cour, ou même depuis le centre de détention. »

Deux mois pour décider de la tenue d'un procès

A la fin de cette audience de confirmation des charges les juges auront deux mois pour se prononcer et ainsi donner, ou non, leur feu vert à un procès Gbagbo. L’enjeu est évidemment énorme pour Laurent Gbagbo lui-même, mais aussi pour le Bureau du Procureur. Dans le cas du responsable FDLR, (Forces démocratiques de libération du Rwanda), Callixte Mbarushimana par exemple, il avait échoué à construire un dossier suffisamment solide aux yeux des juges pour organiser un procès. Cette fois, avec le prisonnier le plus célèbre de la CPI, il joue encore plus gros, en terme de crédibilité. d’autant que des ONG s’émeuvent aussi que les poursuites de la CPI ne visent pour l’heure que le camp Gbagbo.

Rfi.fr

 

 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous Trompez le Peuple Nous dénonçons 

   

     

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories