Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 10:49

 

 

  

 

 

 

 

 



  LA RECONCILIATION * LE MASSACRE DE DUEKOUÉ  VU PAR LE PRESIDENT Alassane Dramane OUATTARA






Le Président Ivoirien Alassane Dramane OUATTARA sur TV5 

ADO malmené sur TV5 hier. 

 

 

     

Alassane Ouattara, chef d’Etat ivoirien, actuellement en visite officielle en France, était l’invité de la chaîne TV5 Monde le Jeudi 26 Juillet 2012.

 

Nous vous livrons l’intégralité de ses échanges entre le journaliste de la chaîne et lui.

 

Comment réagissez-vous à la brusque disparition de John Atta Mills, au Ghana ?

  

C’était un ami un proche qui m’a bien soutenu pendant la crise postélectorale. Nous étions en contact, pratiquement tout le temps. Le Ghana et l’Afrique perdent un grand démocrate, un grand homme d’Etat. Et je voudrais présenter à toute la famille de John et son frère katman, à son épouse et à tous les Ghanéens, mes condoléances les plus attristées. C’était un ami à moi.

 

M. Alassane Ouattara, on l‘a vu, la réconciliation, vaste concept, est un vain mot pour l’instant. Est-ce que la Commission dialogue vérité et réconciliation a vraiment les moyens de travailler, depuis un an ?


Tout à fait, la réconciliation est une chose complexe. Vous savez, elle ne se décrète pas. Il faut vouloir la réconciliation. En ce qui me concerne, j’ai fait tout ce que je peux. J’ai demandé au FPI son entrée au gouvernement, ils l’ont refusé. Je les ai reçus pour les encourager à aller aux élections législatives, ils ne l’ont pas accepté. Nous avons créé un cadre de dialogue auquel ils ont préféré participer comme observateurs. Mais, nous continuons. Je continuerai de tendre la main. Je suis le président de tous les Ivoiriens. Je ne veux pas de distinction entre les Ivoiriens, donc je continuerai ma volonté de réconciliation.

 

Elle doit avoir quelle forme cette réconciliation, selon vous ?

  

La réconciliation doit d’abord partir de l’engagement de chacun de nous. Pour cela, elle demande le pardon du côté des victimes et la repentance du côté de ceux qui ont commis des actes criminels. Mais, ce à quoi nous assistons aujourd’hui, le FPI pour l’instant ne veut pas aller dans ce processus pour des intentions qu’ils sont en train de décrire et qui sont fausses. Alors nous, nous souhaitons que le FPI entre dans ce processus. Nous sommes condamnés à vivre ensemble. Je souhaite que nous vivions ensemble. Nous avons la Commission dialogue vérité réconciliation. Nous avons tenté de représenter toutes les régions de Côte d’ivoire. Nous avons des chefs religieux, des chefs coutumiers, tout le monde. Je souhaite qu’ils y aillent.

 

Justement, à propos de réconciliation on l’a vu; Duekoué est devenue un véritable symbole. Cette ville de l’ouest a de nouveau été le théâtre de sanglant affrontement. Des ressortissants de Duekoué, résidant à Paris, vous interpellent. Quelle est votre réponse ?

  

Les Ivoiriens doivent être traités sur le même pied d’égalité. Il n’existe pas plusieurs catégories d’Ivoiriens. Je suis contre cela, et je pense que je l’ai plus d’une fois démontré. Maintenant, ce qui s’est passé à Duekoué, est parti d’un acte criminel que je condamne. Un groupe de populations a voulu se venger, ceci est inadmissible. On ne peut pas se faire justice soit même, donc je condamne la violence. Et j’ai mis en place une commission d’enquête. Nous aurons ses conclusions bientôt. Et nul ne sera épargné, je le répète. La commission d’enquête que j’ai créée, il y a de cela six mois, va rendre les conclusions de son enquête dans quelques jours. Nous allons en tirer toutes les leçons. Tout le monde passera devant la justice, sans aucune exception.

 

Reste qu’aujourd’hui [il y a] 120 inculpations côté Gbagbo. Certains de vos partisans sont accusés d’exactions, pourtant aucun n’a été inquiété. Est ce qu’il n’y a pas deux poids deux mesures ?

  

Je ne suis pas d’accord. On ne peut pas traiter sur le même pied d’égalité des gens qui ont tué et des gens qui sont accusés d’avoir tué. Alors, il faut que la justice fasse son travail. Ceux qui sont détenus, ceux qui sont jugés maintenant sont des gens qui ont été pris en flagrant délit de crimes, de vol de la banque centrale, de torture. Ils ont été pris sur les faits. Maintenant vous savez, j’ai mis en place cette commission d’enquête, pas seulement pour Duekoué, mais pour l’ensemble de la Côte d’ivoire. Cette commission a pris six mois, elle est indépendante. Elle a fait son rapport et son rapport devait nous être remis le 18 juillet. Mais, cela sera fait dans les prochains jours, puisque j’étais en déplacement et je le répète, il n’y aura pas d’exception.

 

D’après certaines ONG dites indépendantes, je pense, la Ligue des droits de l’homme, Human Wright Watch, disent que les exactions se dérouleraient sous l’œil presque bienveillant de l’armée. Est ce qu’il y a comme une forme de laxisme au sein de l’armée ?

 

Je crois que vous savez que certaines de ces structures sont crédibles, mais nous nous avons des enquêtes. Nous travaillons avec l’Onuci, donc les soldats des Nations unies. Personne ne m’a dit qu’il y avait un tel comportement. Par exemple, certains accusent l’Onuci de n’avoir pas réagi. Mais, leur mandat ne leur permet pas de le faire. Ils sont le premier cordon de sécurité, et c’est ensuite que viennent les Forces républicaines. Il faut simplifier les choses, chacun joue son rôle et nous faisons en sorte que ces populations réfugiées retournent dans leur village et soient sécurisés dans leur village. Ce qui leur arrive n’est pas normal. Je le condamne, parce que je veux que les Ivoiriens vivent ensemble. La région de l’Ouest, c’est la première que j’ai visitée. J’y ai passé cinq jours. C’est la première où j’ai déployé des véhicules. J’ai reconstruit les écoles, les centres de santé. J’ai donné des voitures aux préfets. J’ai reconstruit des préfectures. Tout cela, parce que je veux la sécurité dans cette région de l’Ouest.

 

Est-ce qu’il y a un changement de ton entre Paris et Abidjan, depuis le changement de la présidence française ?

 

Point du tout. La France est une grande nation. Aucune interruption, aucun changement d’aucune sorte. J’ai rencontré hier le ministre des Finances, Moscovici. Je rencontrerai le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui est un ami. Je rencontrerai le ministre de la Défense, et ensuite nous aurons un entretien avec le président, François Hollande. Nous parlerons de la Côte d’Ivoire, de la sous-région, notamment du Mali. Nous avons un emploi du temps très chargé et je me réjouis de cette rencontre avec le ministre Fabius.

 

 

Retranscris sur TV5 monde par Catherine Balineau

    

 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous trompez le Peuple Nous dénonçons

Partager cet article
Repost0

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories