Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 13:02

New-anim--.gif

 

 

 

Source : La Lettre du Continent n° 615 du 7 Juillet 2011

 

CONGO BRAZZAVILLE : LE SALAIRE DES GÉNÉRAUX DES FORCES ARMÉES CONGOLAISES ( FAC ) et les signes extérieurs de leurs richesses secouent les casernes

 





Combien gagne un général des FAC ?

  Le Chef d'état major Général Charles Richard MONDJO





A l'instar de leurs homologues burkinabè, les sous-officiers et soldats de rang sont de plus en plus agacés par les signes extérieurs de richesse des généraux. Les Forces armées congolaises (FAC) du régime de Denis Sassou Nguesso sont totalement fébriles. Dans des tracts qui circulent depuis plusieurs semaines dans les casernes,

les militaires dénoncent « le tribalisme, les injustices et écarts considérables entre les officiers supérieurs et les autres, l' affairisme des généraux ».

Fortes de 15 000 hommes, les FAC sont dirigées par 48 généraux, dont 25 sont d'ethnie mbochi originaires de la Cuvette centrale comme le chef de l'État. Depuis le retour de ce dernier au pouvoir en 1997 grâce au soutien décisif de l'armée, les conditions de vie de ces généraux n'ont cessé de s'améliorer depuis 1999, date à laquelle une grille salariale a même été adoptée par le pouvoir, avec doublement de la solde des hauts gradés. Pris en charge à vie par l'État depuis 2000 (logement,

véhicule ), les généraux congolais émargent à plus de 3 millions F CFA par mois, avec un pic à 5,6 millions F CFA pour le chef d'état-major général, Charles Richard MONDJO. En comparaison, un colonel ne perçoit que 520 000 F CFA. Quant aux sous-officiers, ils sont loin derrière, ce qui suscite des départs, voire des mouvements de désordre dans la troupe. Mieux, pour préserver la confiance de ses généraux, Sassou Nguesso a laissé ces derniers monter leurs propres affaires dans le privé. Ainsi, la majorité des chefs de corps prospère dans l'immobilier ou le transport. D'autres ont créé leurs sociétés dont le principal client est l'armée !

Pendant que les fonctionnaires tirent le diable par la queue, la population croule dans la misère, sans un minimum vital , eau et électricité dans un délestage chronique, les établissement scolaires, les dispensaires , les hôpitaux, les marchés sont dans un état de délabrement avancés. La capitale Brazzaville insalubre, les généraux des forces armées congolaises sont traités au lait, au beurre et au miel pour garantir la dictature.

 

Brazzaville, Steve OBIRABASSI pour la Voix du Peuple

  

 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous trompez le Peuple Nous dénonçons

 

Partager cet article

Published by LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires