Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:39

 

 

 

  

 

 

 

 

 

CONGO BRAZZAVILLE : Décès de Théodore MACKOSSO dans les locaux du commissariat central à Pointe-Noire LA FAMILLE TOUJOURS DANS L'ATTENTE DES RESULTATS DE L'AUTOPSIE 

 

 

   

 

 

 

     

 

 

 

 

 

RENCONTRE POUR LA PAIX ET LES DROITS DE L’HOMME

 

Organisation non Gouvernementale de promotion, Défense et Protection des Droits de l’Homme au Congo, membre de la « Coalition Congolaise Publiez ce que vous Payez ! », du Réseau ESCR-Network-Economic and socio-cultural Rights, Peace Tree Net work (PTN), membre de la Coalition des ONGS pour la Cour Pénale Internationale (CPI), et  du Réseau Initiative   

  

Pointe-Noire, le 17 Septembre 2012

Communique de presse N°03/2012/RPDH/BE
Décès de Monsieur Mackosso Théodore dans les locaux du commissariat central à Pointe-Noire :

Les familles toujours en attente des résultats de l’autopsie et de l’enquête !

Suite au décès le mercredi 1er août 2012, dans les locaux du Commissariat Central de Pointe-Noire, de Mr MACKOSSO Théodore, les familles TCHINTCHILOUKOU et MPOUKOU ont saisi la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) dans la perspective d’obtenir des éclaircissements sur cette disparition inopinée et inexpliquée. Les résultats de l’autopsie du corps du défunt, réalisée le 25 août 2012, ont été transmis au Procureur de la République, mais sont demeurés inconnus des familles.

 

La RPDH s’inquiète devant les non dits qui entourent les circonstances de ce décès à ce jour.

 

Pour rappel, en effet, l’organisation a été informée par la famille de ce que Mackosso Théodore, responsable de la société 2S International sise au quartier OCH, à Pointe-Noire, s’était rendu dans la matinée du mercredi 1er août 2012, en compagnie de son associé Monsieur Séraphin, au Commissariat central de Pointe-Noire, répondant à une convocation datant du lundi 30 juillet 2012, pour un contrôle des documents administratifs de son entreprise. Admis dans les locaux de la police administrative autour de 9h38mn, celui-ci reviendra quelques minutes plus tard dans son véhicule stationné à l’extérieur du commissariat, pour y rejoindre son associé et y retirer les exemplaires originaux des documents requis pour le contrôle. Il repartira dans les bureaux de la police administrative et ne donnera plus signe de vie. Las d’attendre et ayant tenté en vain de le joindre au téléphone (1), Monsieur Séraphin regagnera son domicile. C’est autour de 14h30, qu’il recevra un appel du Colonel Constant AYOUKA, Commissaire de Police/Chef de la Police Judiciaire, l’annonçant le décès de Monsieur Mackosso Théodore, suite à « une poussée de tension artérielle ».

 

A l’hôpital Adolphe Cissé, où la dépouille a été conduite avant d’être acheminée à la morgue municipale de Pointe-Noire, la famille du défunt, arrivée sur les lieux autour de 15h, a pris le soin de consulter le registre, sur lequel figurait la mention « CD », à savoir corps en dépôt, attestant que c’est bien après son décès que Mackosso Théodore a été conduit à l’hôpital. Par ailleurs, les membres de la famille ont appris du même registre que le dépôt du corps était intervenu depuis 11h. Ils ont également signalé à la RPDH que la dépouille était recouverte de poussière et d’excréments.

 

Les autorités policières du département rencontrées par la RPDH (2) ont pour leur part déclaré avoir été en dehors de la juridiction de Pointe-Noire au moment des faits, en mission relativement à l’imminence des élections législatives (3). Elles ont en tout état de cause appuyé la thèse de la crise de tension artérielle, survenue dans les locaux de la police administrative, pour expliquer le décès.

 

La RPDH estime que des éclaircissements auraient dus être apportés aux familles par ces autorités, notamment sur l’identité des agents ayant reçu le sieur Mackosso à la police administrative ; la nature des débats menés ; les circonstances de la crise de tension artérielle ; l’heure et l’identité des éléments ayant conduit le défunt à l’hôpital Adolphe Cissé. Ces informations auraient pu apaiser les inquiétudes de la famille, qui atteste que le concerné n’avait jamais auparavant été sujet à une quelconque crise de tension et confirme que le défunt était en parfaite santé le jour des faits (4).

 

Constatant ainsi plusieurs zones d’ombre, la famille du défunt a saisi le Procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Pointe-Noire par une plainte contre x déposée le 16 août 2012, avant d’exiger une autopsie du corps. Cette autopsie a été réalisée, en présence d’un membre de la famille, de deux médecins, deux huissiers de justice et deux agents de police, mais depuis, les résultats  demeurent méconnus de la famille tout comme de l’opinion, de la même manière que l’enquête semble au point mort, plus d’un mois après les faits. La famille souhaiterait être édifiée face aux incohérences relevées dans le dossier, à savoir notamment : les stigmates visibles, dont la présence de sable le jour du décès et de contusions visibles (5) deux jours plus tard  sur le corps ; la cause des appels restés sans réponse de Monsieur Séraphin et de la relance tardive de celui-ci, autour de 14h30 par le Colonel Constant Ayouka, alors que le registre de l’hôpital établit que le corps avait été déposé depuis 11h ; l’absence d’informations exactes sur le lieu et les circonstances du décès et enfin, pourquoi avoir voulu brouiller les pistes en déposant le corps de Mackosso Théodore à l’hôpital alors que celui-ci était déjà décédé ?

 

La RPDH déplore cet état de fait et interpelle les pratiques et autres violences dont se rendent trop souvent responsables les agents de la police, en violation flagrante du droit à la vie, des libertés fondamentales et des lois et autres conventions auxquelles le pays s’est engagé. L’organisation insiste sur la nécessité pour les autorités du département de faire toute la lumière sur ce décès et lever la nébuleuse qui entoure le dossier, grâce à la communication d’informations précises à l’opinion sur les faits survenus le 1er août 2012, sur les résultats de l’autopsie, et plus généralement sur l’enquête supposée indépendante pour déterminer les responsables de cette mort gratuite. La RPDH rappelle qu’il ne fait plus aucun doute que la victime a trouvé la mort dans les locaux d’une institution de la République. A cet égard, la responsabilité de l’Etat est engagée et cela induit pour l’Etat de donner les garanties aussi bien pour la prise en charge des préoccupations matérielles, sociales et psychologique liées à ce décès, mais également pour identifier et sanctionner les auteurs directs ou indirects de cette mort, dans le but de prévenir dans le futur de tels types d’actes et humaniser ainsi nos forces de police.  La RPDH exhorte les pouvoirs publics à mettre définitivement un terme à ces dérives, inacceptables dans tout Etat de droit.

 

Au regard de ce qui précède, la RPDH recommande au Gouvernement Congolais :

  • De publier dans de brefs délais les résultats de l’enquête, et élucider les circonstances du décès de Mackosso Théodore ;

  • De garantir la prise en charge des ayants droit de la victime;

  • De publier les résultats de l’autopsie;

  • De sanctionner les responsables de cet acte barbare ;

  • De se conformer aux exigences des instruments juridiques internationaux ratifiés par le pays en matière de respect des droits humains et des libertés fondamentales ;

  • De garantir l’Etat de droit et la démocratie au Congo-Brazzaville.

Fait à Pointe- Noire, le 17 Septembre 2012

 

Le Bureau exécutif

 

Note:

<!--[if !supportLists]-->1) <!--[endif]-->Trois appels demeurés sans suite ont été respectivement lancés par ce dernier à l’endroit du défunt : le premier à 11h45mn, le second à 12h15mn et le dernier à 12h45mn.

<!--[if !supportLists]-->2) <!--[endif]-->Échange avec les colonels OBOURABASSI et AYOUKA, respectivement directeur départemental de la police au Kouilou et commissaire de police.

<!--[if !supportLists]-->3) <!--[endif]-->En prévision du second tour des élections législatives prévu le 05 août 2012.

<!--[if !supportLists]-->4) <!--[endif]-->Du témoignage de l’associé qui affirme que le défunt était en parfaite forme ce matin là.

<!--[if !supportLists]-->5) <!--[endif]-->Observation faite alors que la famille s’était rendue à la morgue pour examiner la dépouille.

 

 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous trompez le Peuple Nous dénonçons

Partager cet article
Repost0

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories