Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 08:30

 

  

 

 

 

Auteur: Jean Claude BERI 

    

 

Alain AKOUALA ATIPAULT , le Ministre des démentis reprend du service  

 

 

 

 

 

 Jean Claude BERI  

     

  

« La sagesse voudrait qu’avant de se lancer dans une diatribe indécente et accusatrice en voulant retirer la brindille dans l’œil du voisin qu’il serait préférable au préalable de s’occuper de la grosse paille qui obstrue sa propre vision. »

Il est évident que c’était prévisible que l’un des ‘chiens de chasse’ de monsieur SASSOU sorte de ses gongs pour distiller son habituel venin de prédateur inconstant. Mais lorsqu’on réagit à une démarche comme celle mener par nos compatriotes au palais Bourdon, il serait souhaitable de s’assurer que le reproche formulé à un Parti politique d’une grande expérience n’est pas prématuré au regard de ce qui se passe au sein de son Parti, le PCT. Ou encore s’assurer qu’on est irréprochable soi-même en terme de probité morale et 
 politique pour s’ériger en donneur de leçons de gouvernance au Parti Socialiste Français ?    

 

 

 

 

 Voici la déclaration d’un ministre en quête de considération AKOUALA ATIPO : « Le parti socialiste français dont un représentant s'est retrouvé au Palais Bourbon avec nos compatriotes dont je salue l'initiative, est un parti qui d'un point de vue conceptuel, n’existe plus. Il n'est plus qu'une machine de pouvoir. Il n'y a plus de courant, que des écuries et des clientèles. Il a gagné les élections présidentielles en faisant des promesses dont son Gouvernement a du mal à tenir. Depuis la disparition de François Mitterrand son fondateur qui le dominait, on a le sentiment que ce parti a du mal à travers son Gouvernement, à être à la hauteur de sa tâche historique... Avec un taux de croissance en dessous de 1%! Le déficit sera de +3,7% du PIB en 2013, +3,9% en 2014. En conséquence le point 9 des 60 engagements de son candidat ne sera pas respecté. Face à la dureté de la crise, ce grand pays ami semble dans l'impasse. Si l'on considère les taux d'abstention successifs aux élections en France, l'apparition des Mélenchon, Marine Le Pen et autres votes protestataires et extrémistes, dont les principaux acteurs estiment que les opinions politiques de leurs électeurs ne sont pas représentées au Palais Bourbon justement! Cette "vieille" démocratie française mérite également ses états généraux.... » 

 

 

      

 Nous avons là l’expression d’une arrogance qui a atteint son paroxysme dégradant d’un membre du gouvernement de Sassou. Les frasques publiques de ce Ministre font légion dans la société congolaise ou l’indécence et l’immoralité se côtoient au plus haut point. Son bilan au sein de ce gouvernement se résumant en une multitude d’accusation. Si l’on se réfère à ses nombreuses victimes supposées qui auraient subies ses agressions à répétition, c’est en prison que ce Ministre serait aujourd’hui. Le signe d’une intolérance, l’irrespect et l’irresponsabilité frisant l’excès de zèle d’un ministre qui a du mal à cacher une agitation incontrôlée, une peur qu’il aurait du mal à contrôler.


Pour ceux qui ont suivi le débat, en conviendrait avec moi que le représentant du Parti socialiste, Yannick TRIGANCE , est venu apporter son expérience dans le combat noble et humain des peuples en lutte pour la libération, le recouvrement de leurs droits de jouir d’une liberté totale dans un pays réellement démocratique. A aucun moment il n’a fait référence du bilan désastreux du gouvernement SASSOU. Il se trouve que d’un point de vue conceptuel de forme qu’il serait logique que Monsieur AKOUALA réagisse sur le concept de gouvernance démocratique.

Or notre tourbillon de ministre s’est lancé dans une démonstration osée et surtout mal maîtrisée des supposées difficultés rencontrées par le Président Hollande dans la concrétisation de ses 60 engagements de candidat. Comment peut-on porter un jugement aussi sévère sur un gouvernement à 10 mois de gouvernance lorsque son propre gouvernement en 16 ans a plongé le Congo dans l’hécatombe économique accumulant les déficits d’année en année? Monsieur AKOUALA a-t-il agit en tant que ministre, membre du PCT ou en tant que simple individu ? Si nous osons croire que ce serait les deux premières hypothèses qui seraient retenues, ce ministre fait preuve de la manifestation d’une crise d’amnésie incurable.

Peut-on réellement prendre au sérieux un ministre qui déclarait il y a peu de temps je cite « les grandes dictatures démocratiques, quand le pouvoir change de main, des gens comme moi ne seront jamais inquiétés, nous n’avons jamais du sang sur les mains, nous passons notre temps à dire des contrevérités au peuple, à chanter les louanges de nos chefs » C’est ce travail de désinformation apprise à l’école soviétique que ce ministre, dont la plus part de ses collègues parlent de lui avec une certaine désinvolture non dissimulée, s’attèle en s’y mêlant les pinceaux. La sagesse voudrait qu’avant de se lancer dans une diatribe indécente et accusatrice en voulant retirer la brindille dans l’œil du voisin qu’il serait préférable au préalable de s’occuper de la grosse paille qui obstrue sa propre vision.

Le bilan du PCT est-il éloquent pour s’auto réjouir devant le Parti socialiste ?

En 2010 au moment où le Congo accédait à l’initiative PPTE, il connaissait un taux de croissance du PIB réel de 8.8 %. En 2011, il est descendu à 5.3% et, les prévisions pour 2012 et 2013 tablent sur un taux de croissance du PIB réel de 5.7% en 2012 et 4.7% en 2013. S’agissant de l’inflation l’indice des prix à la consommation (IPC) était de 5% en 2010, de 2.5% en 2011. Pour 2012, on prévoit une inflation de l’ordre de 4.9% contre 3.1% en 2013. Or, d’après le rapport « Doping Business » 2013, le Congo est classé 183ème sur 185 pays dans la facilité à faire des affaires. Selon Albert Zouak, directeur sectoriel macro-économie et gouvernance de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, « le Congo reste un pays où la pauvreté est plus parlante ». Ce sont les chiffres officiels démontrant l’Etat de délabrement de l’économie congolaise. (1)

« Depuis le retour par la force au pouvoir le PCT devient l’ombre de lui-même, un parti sans valeur, ni idéologie. Ayant scellé son alliance avec le diable, le PCT peine à retrouver son audience auprès d’un peuple qu’il a massacré de ses propres mains. Sous ses 44 ans d’existence, le PCT ne peut présenter un bilan élogieux malgré les années fastes du moment. Le PCT fait souffrir les congolais dans leurs vies quotidiennes. Sa politique accentue le chômage en creusant de plus en plus les inégalités. La hausse des prix des denrées alimentaires et autres produits de premières nécessités ampute le maigre pouvoir d’achat des congolais. L’insécurité est palpable ainsi les recrudescences des vols à mains armées et autres actes de vandalismes.

La jeunesse congolaise, hors militants et membres du PCT, se désespère d’être maintenue en lisière de la société. Une jeunesse qui subit un impôt in-équitablement réparti selon les capacités de chacun. Ce qui a construit une société ou le règne des privilèges et des passes droits est réservé à une catégorie d’individus ou le mérite est totalement méconnu. Une jeunesse qui subit de plein fouet la discrimination sociale dans les écoles en excluant d’accorder à chaque enfant la même attention. Une jeunesse dont l’accès aux soins est disparate et très inégalitaire. Une jeunesse qui ne peut espérer pouvoir vivre de son travail. Enfin, une jeunesse qui vit perpétuellement en sursaut en ayant cette épée de Damoclès sur la tête que la paix et la sécurité seraient conditionnées par le maintien au pouvoir du PCT et de son chef SASSOU. Voilà ce que le PCT offre comme avenir à cette jeunesse depuis 44 ans. Où est l’espérance d’un quelconque transfert de flambeau entre les générations ? Il est clair, que le PCT par sa politique dévastatrice place la République en porte à faux devant les congolais, par des agissements qui poussent à penser que la République doit être méprisée dans ses valeurs comme dans le fonctionnement de ses institutions démocratiques. En cautionnant ce discours l’emporte-pièce ce Ministre, qui ne mérite pas de l’être, non seulement s’humilie mais tente de rejeter l’opprobre sur un peuple qui n’a rien demandé. Les mauvais chiffres du chômage sont là pour témoigner que depuis 44 ans que le PCT ne s'est pas seulement trompé de prévision: il se trompe de politique économique et sociale. D’année après année, le bilan du chômage s’alourdit faisant du PCT un parti du chômage. Pourtant face à cette réalité dramatique et traumatisante nous constatons encore qu’aujourd’hui que ce Parti ne fait qu’agiter des slogans vides et déclarations culpabilisantes pour les chômeurs congolais qui attendent autres choses.

Dès qu’on lui fait le reproche sur ses actes anti-démocratique, les aboyeurs du pouvoir, en l’occurrence ALAIN AKOUALA, se mettent en branle pour distiller le venin propagandiste à la sauce soviétique. Le PCT a toujours eu peur de la démocratie, du combat des idées, de l’effort consentis pour gagner son pain, tout de la conception moderne et républicaine d’une nation démocratique » (2) C’est certainement ce fait qui accroit l’inquiétude du pouvoir à l’idée de s’asseoir avec l’opposition pour parler des états généraux de la nation.
Ne serait-il pas la crainte de voir se profiler à l’horizon la déchéance de son mentor Sassou Nguesso qui le pousserait à se lancer dans une bataille médiatique perdue d’avance ? Cette même France dont il s’évertue de vouloir traîner dans les eaux boueuses ne l’a-t-elle pas adoubée hier ? Elle se serait transformée curieusement en une adversaire dès lors qu’elle devient un peu plus regardante dans la direction de leur gestion chaotique et clanique du pouvoir ?

Toujours est-il que les propos de ce Ministre sans valeur, le symbole même de la dérision au sommet de d’Etat, le Ministre des démentis, le bouffon du roi n’affectent personne. « La pensée véritable et authentique est semblable à une graine ; elle est semée dans la terre fertile du cerveau. Pour qu'il y ait germination, il faut une culture, des engrais intellectuels et l'irrigation par la morale. » Driss Chraïbi . Il se trouve que ce ministre brille par une immoralité qui laisse à désirer. Ses élucubrations sont loin de modifier le cours de l’histoire qui s’écrit dès à présent. Surtout pas le PS, ni encore moins nos compatriotes qui se sont mobilisés dans le combat pour la restauration de la démocratie et la constitution de 1991.


C’est aux congolais d’en décider de ce que sera fait demain. Vous avez le destin de votre avenir dans vos mains maintenant. Qu’on ne s’y trompe pas l’échec actuel de notre démocratie, la faiblesse grave de notre économie n’est pas imputable aux congolais, c’est l’échec, d’un parti, d’un clan, d’un gouvernement, d’une politique hasardeuse et semée d’antivaleurs symbolisé par le PCT depuis 44 ans.

Jean-Claude BERI

 

 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous Trompez le Peuple Nous dénonçons 

   

     

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories