Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 09:12
  • ​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

    Libye: révélations de Mediapart sur les pratiques de l'ex-procureur de la CPI

     

    Par RFI - Libye: révélations de Mediapart sur les pratiques de l'ex-procureur de la CPI.

     

     

    Luis Moreno Ocampo a été procureur de la CPI de 2003 à 2012.

     

     

    Le site d'information indépendant Mediapart a démarré vendredi 29 septembre la publication d'une série d'articles sur les pratiques de l'ancien procureur de la Cour pénale internationale, l'Argentin Luis Moreno Ocampo. Parmi les révélations du site, un épisode libyen impliquant l'ancien premier magistrat de la CPI : un bref contrat de lobbying, signé quatre ans après l'insurrection qui a fait tomber Mouammar Kadhafi, au profit d'un homme d'affaires proche du maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de la Cyrénaïque entré en conflit ouvert avec les autorités de Tripoli reconnues par la communauté internationale.

    La Cour pénale internationale (CPI) est malmenée dans la dernière enquête publiée par le site Mediapart, menée en collaboration avec huit autres médias internationaux membres de l’European Investigative Collaborations.

    « Les secrets de la Cour », titre donnée à cette enquête, est le fruit d’une analyse de plus de 40 000 documents confidentiels obtenus par Mediapart. Des documents qui permettent de jeter une lumière crue sur certaines pratiques de la Cour pénale internationale et qui, dans le premier volet des articles mis en ligne, dressent un portrait bien différent de Luis Moreno Campo, l’ancien procureur de cette Cour de justice.

    « C’est l’histoire d’un procureur qui rêvait de changer le monde ». Voilà comment débute l’article qui présente une enquête sans commune mesure sur les pratiques au sein d’une cour de justice unique en son genre, instrument de paix suprême selon la communauté internationale qui l’a créée en 1998. C’est surtout l’histoire du premier procureur de cette cour de justice, Luis Moreno Campo, avocat argentin, ancien président de Transparency International en Amérique latine et aux Caraïbes.

    Présenté comme le champion de la lutte contre la corruption à l’époque de sa nomination, Luis Moreno Campo sera en fait tout l’inverse. Détenant des comptes et des sociétés dans des paradis fiscaux au Panama ou encore aux îles Vierges, l’ancien procureur nuirait depuis son départ à la confidentialité des dossiers et ferait usage de l’institution publique internationale comme d’une propriété privée, selon Mediapart.

    Selon les journalistes qui ont enquêté sur ses pratiques, il aurait ainsi interféré dans des dossiers de celle qui lui a succédé et aurait également sombré dans des conflits d’intérêts au mépris de sa mission passée. Une enquête dont les articles seront distillés durant une semaine sur le site de Mediapart, mais également par les huit autres médias qui ont travaillé sur ces pratiques.

    « Consultant juridique » d'un milliardaire libyen proche d'Haftar

    Alors qu'il était procureur de la CPI, Luis Moreno Ocampo a lancé en pleine guerre civile libyenne trois mandats d'arrêt : contre le raïs Mouammar Kadhafi d'abord, puis contre son fils Saïf al-Islam et le chef des renseignements militaires, Abdallah Senoussi.

    Quatre ans plus tard, voici le même magistrat, désormais reconverti dans le lobbying, devenu « consultant juridique » de Hassan Tatanaki, un milliardaire libyen souhaitant déstabiliser ses adversaires politiques. La mission confiée à la société d'Ocampo, selon Mediapart, consiste à rédiger des plaintes devant la CPI contre les « ennemis » de son client. Mais aussi, grâce à son entregent, d'influencer des diplomates de l'ONU pour faire inscrire certains noms sur la liste des Libyens frappés de sanctions.

    Mais en mai 2015, la procureur actuelle de la CPI, Fatou Bensouda, présente au Conseil de sécurité un rapport qui vient contrarier ses plans. Figurent dans ce rapport des accusations de crimes de guerre contre les autorités de Tripoli, mais aussi contre les forces du maréchal Haftar, dont on dit que Tatanaki est le principal bailleur de fonds. D'après Mediapart, Ocampo aurait alors fait porter ses efforts sur une stratégie destinée à protéger son client, mais aussi éviter à Haftar d'être inquiété par la Cour de La Haye.

    Luis Moreno Ocampo s'est défendu. S'il a reconnu avoir eu brièvement Tatanaki comme client, il a nié certaines informations de Mediapart. Et il a insisté pour dire qu'il avait précisément « alerté » son client des risques présentés par sa proximité avec le maréchal Haftar. Quant au bureau de l'actuel procureur de la CPI, il a déclaré que « les activités de M. Ocampo après la fin de son mandat sont strictement exercées à titre personnel et ni lui ni ses actions ne peuvent être associés avec le bureau ou la Cour ».
    Lire la suite sur...
    http://www.rfi.fr/afrique/20170930-libye-revelations-mediapart-pratiques..

     

     

     

     

    Un DICTATEUR n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le DÉFI » François MITTERAND

    JE SUIS   Monsieur 8% LE VIEUX DICTATEUR SANGUINAIRE ET CORROMPU LE MADURO DE L'AFRIQUE CENTRALE  Denis SASSOU NGUESSO

    i

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Explosif/ Mediapart: « Le procureur de la CPI s’est prêté aux manœuvres françaises visant à écarter Gbagbo du pouvoir, quitte à monter un dossier sans base légale »

Le Président Laurent Gbagbo lors de son investiture en 2010 par le Conseil constitutionnel comme Président démocratiquement élu de Côte d'Ivoire.

40.000 docs secrets jettent une lumière crue sur la Cour pénale internationale. Révélations à venir: https://www.mediapart.fr/journal/international/290917/les-secrets-de-la-... … #CourtSecrets

C’est ce que montrent les secrets de la Cour.
Ainsi, pendant qu’il traquait les pires criminels de la planète à la CPI – et après –, Ocampo, qui fut pourtant dans le passé directeur de Transparency International en Amérique latine, détenait des sociétés offshore implantées au Panama et dans les îles Vierges britanniques [lire ici].

En 2015, l’ex-procureur devenait l’avocat de Justice First, une organisation créée par le milliardaire libyen Hassan Tatanaki. Selon nos documents, Ocampo devait, moyennant 3 millions de dollars d’honoraires en trois ans, envoyer à la CPI les adversaires de l’homme d’affaires liés au maréchal Khalifa Haftar. Et mettre en place une stratégie lui permettant d’échapper à toutes poursuites de la Cour.

À l’époque de la crise post-électorale de 2010 et 2011 en Côte d’Ivoire, le procureur s’est prêté aux manœuvres des dirigeants français visant à écarter Laurent Gbagbo de la scène politique ivoirienne, quitte à monter un dossier sans base légale.

Tout juste après avoir quitté la Cour, Luis Moreno Ocampo s’est activé en coulisses pour que soient retirées les charges de crimes contre l’humanité qu’il avait lui-même initiées contre le président du Kenya.
La même année, il a épousé la cause du banquier philanthrope Kerry Propper en faveur des Yézidis, dont une partie de la population a été massacrée et mise en coupe réglée par l’État islamique en Irak. Son action a consisté à faire du lobbying à la CPI, usant de ses contacts, payant des fonctionnaires et tentant de forcer la procureure à prendre position sur cette affaire.

Lire la suite sur… https://twitter.com/mathildemathieu/status/913799407635746816/photo/1

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories