Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 19:48

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

     

    QUI  A TUÉ Ange BIDIÉ DIAWARA ?

     

     

     

     

    ange-diawara

     

     

     

    1973 – 2017, cela fait exactement 44 ans que fut assassiné Ange Bidié Diawara, grand héros congolais dont le dévouement pour la cause nationale a taillé une place de choix parmi les immortels.

    Ange Diawara, comme il est plus connu, aimait le Congo. Il n’y a pas de mots assez justes pour le dire. Qu’un tel vaillant combattant de notre armée ait été assassiné, c’est un fait, dans notre pays, théâtre d’une révolution marxiste-léniniste tropicale, qui n’a jamais cessé de broyer ses propres fils.

    Par exemple le caporal Ontsou, faussement accusé d’avoir tiré sur le Commandant Marien Ngouabi le 18 mars 1977, puis le lieutenant Mboro furent liquidés expéditivement au cimetière d’Etatolo au petit  matin  deux jours plus tard par lieutenant Yves Motando à la demande  du Capitaine Sassou, devenu plus tard Denis Sassou Nguesso. Et comme par ironie de l’histoire, Yves Motando, promu tour à tour jusqu’au grade colonel, devint lui-même la cible de ce pouvoir qu’il avait pourtant servi hier, les mêmes causes produisant les mêmes effets.

    S’agissant alors du lieutenant Ange Diawara, qui a tiré l’arme laquelle a mis fin à sa vie ?

    Le peuple congolais, avide de lecture des roman policiers,  serait-il aussi dupe et moins curieux de pousser sa réflexion plus loin, jusqu’à connaitre ce détail important  de son histoire, qui n’est pas  petit du tout pour autant, étant donnée la personnalité d’Ange Diawara, et comment cela pourrait fournir des clés de lecture de notre histoire belliqueuse ? Qui manipule cette machine à broyer « congolais » ne ciblant inlassablement que « la main habile » pour reprendre l’expression de Henri Lopès ; autrement dit  des « arbres susceptibles de porter des fruits de l’espoir » libérateurs de notre  peuple ?

    Ouvrons les yeux ! D’Ange Diawara à Franklin Boukaka, Kimbouala Nkaya, le lieutenant Nzokou, en passant par le commandant Président Marien Ngouabi, Ontsou, Mboro, l’ex président Alphonse Massamba-Debat, le cardinal Emile Biayenda,…et demain Colonel Marcel Ntsourou, Paulin Makaya, le général Jean-Marie Michel Mokoko, André Okombi Salissa « Tout Bouge », pour ne citer que les plus en vue ; combien de congolais faut-il sacrifier pour que le Congo retrouve la paix des cœurs et la tranquilité des esprits ?

    Pour le jugement de l’Histoire, tous les témoins ont droit à la parole, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, les conditions ne sont-elles pas réunies pour que le peuple congolais, en interrogeant l’histoire, en sache on ne peut plus sur les conditions de l’assassinat de l’immortel Ange Diawara, cette icône de la révolution congolaise ? Qui a achevé le lieutenant Ange Diawara ? Quelle en était la cause immédiate et quelles en étaient les causes profondes ?

    Arrêté avec ses compagnons, parmi lesquels le lieutenant Ikoko, le sergent chef Olouka et Bakekolo, Ange Diawara fut vivant lorsqu’il fut ramené de Kinshasa où il avait pourtant trouvé refuge. Grièvement blessé, très fatigué et très affamé, il paraissait très diminué et qui ne l’aurait pas été dans ces conditions. En plus il n’avait plus dormi pendant plusieurs jours, mais il arrivait à parler.  D’ailleurs, il s’attendait à être présenté au camarade Président Marien Ngouabi, le guide de la révolution congolaise, lequel voulait à son tour le présenter au peuple congolais qui n’attendait plus que cela.

    Ange Diawara s’attendait à être interrogé par le camarade Président Marien Ngouabi, lequel allait lui demander de dire les raisons qui avaient motivé sa tentative de putsch.  Il s’y préparait en prison  où il fut gardé pour être présenté au leader du PCT (Parti Congolais du Travail), lorsque se présentèrent quatre militaires venus le chercher à la demande d’un haut cadre militaire qui occupait également une place importante dans la « machine à broyer » mise en place par le système.

    Ange Diawara résista au premier abord. Il fut sommé de se laisser amener au risque de subir davantage les tortures des sbires du pouvoir allés le chercher. Le lieutenant déjà blessé et fatigué fut exfiltré menotté à bord une jeep militaire qui le conduisit dans une direction d’apparence inconnue.

    L’ancien ministre des Affaires Etrangères Charles David Ganao (20 July 1926 – 6 Juillet 2012) a vécu avec la peur au ventre, de 1973 jusqu’à sa mort, Ange Diawara ayant été assassiné dans sa maison, en sa présence et devant quelques hommes politiques congolais encore vivants de nos jours. Nous nous gardons expressément de divulguer leurs noms, pour ne pas en faire des cibles potentielles.

    Alors, qui a tiré sur le lieutenant Ange Diawara et pourquoi ?

    Le chef des services de renseignement d’alors, Denis Sassou, lequel avait fait venir Ange Diawara, se mit à le tourner en raillerie. Il lui dit qu’il avait beau fuir, le temps était venu pour lui de payer pour ses velléités démagogiques. Denis Sassou lui dit que quelle que fut sa réponse à la question qu’allait lui poser le camarade Marien Ngouabi, il était arrivé à la fin de sa mésaventure  putschiste ; qu’il allait le payer très cher et de sa vie.

    Ange Diawara ne supporta de se sentir ainsi ridiculisé par le vaurien que fut à ses yeux le chef des renseignements Denis Sassou. Aussi cracha t-il sur sa figure, pour exprimer sa colère, sa désapprobation de se faire ainsi humilier par un moins que rien. Ne dit-on pas que « le mourant a beau être faible, il peut lui arriver dans un dernier sursaut de cracher sur son bourreau, n’ayant plus rien à perdre ni a gagner ? »

    Denis Sassou, toute honte bue, ne passa pas par quatre chemins : il se leva, alla prendre dans son blouson militaire le pistolet qu’il portait toujours sur lui, et tira un coup gordien, achevant ainsi le lieutenant Anges Bidié Diawara atteint par une balle au cœur. En voici la cause immédiate.

    En conclusion, Ange Diawara n’avait jamais été fusillé à l’état-major comme le dit la version officielle. Dans celle-ci, les faits avaient évidemment été maquillés, pour gommer la main de Denis Sassou. Ce que l’on nous servit ne fut qu’un habillage de l’histoire, pour le protéger puis camoufler l’anonymat de l’exécutant sommaire d’Ange Diawara. En voici la cause immédiate, la cause profonde étant évidement le putsch manqué.

    Les relations entre Charles David Ganao et Denis Sassou avaient depuis longtemps souffert de cet incident. Elles avaient même été faussées, le premier craignant toujours que le deuxième attentât à sa vie, tellement il était un témoin gênant. Lorsque cela le prenait, Denis Sassou le menaçait en sourdine qu’il savait ce qui lui arriverait s’il essayait « d’ouvrir sa bouche ».

    Denis Sassou fit même de Charles David Ganao le témoin de son mariage avec Antoinette Tchibota, que le dictateur et sanguinaire congolais avait ravi à Kader Diawara, frère cadet du lieutenant Ange Diawara.

    Pour la petite histoire, Ange Diawara aurait cassé la gueule à Denis Sassou pour avoir entretenu des liaisons amoureuses avec sa belle-sœur.

    Devenu chef d’Etat, Denis Sassou lequel a entre-temps ajouté à son patronyme la particule « Nguesso » du nom de son papa, se montrait généreux à l’égard Charles David Ganao avec qui il semblait avoir des relations plus que conviviales. La vérité en était autre. En efet, l’amitié entre les deux hommes n’était que de façade.

    Que les tombes sont pleines de secrets ; c’est le moins que l’on puisse dire, n’est-ce pas ? Pascal Lissouba n’a t-il pas écrit dans son opuscule sur Denis Sassou Nuesso paru en ligne : « Connaitre l’homme pour comprendre la tragédie congolaise ». Qui dirait autrement ?

    Colonel à la retraite Marcel Onanga

    L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes debout et personnes sur scène

     

     

     
    Après avoir perpetré tous ces crimes odieux il s'impose à la tête du pays par des manoeuvres dilatoires de toutes sortes : coup d'état militaire, modification de la constitution, hold-up électorale, arrestations arbitraires, torture, viol en bandes organisées ..............Dans le but d'échapper à la justice
    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la voix du Peuple

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Couverture

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories