Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 21:49

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

     

     

    TELLE EST LA QUESTION QUE CHACUN DE NOUS DEVRAIT SE POSER AUJOURD'HUI

     

     

     

    Afficher l'image d'origine

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Telle est la question que chacun de nous devrait se poser aujourd'hui

     

    Mes Chers Compatriotes,

    Celles et ceux qui ont toujours su prêter une oreille attentive à tout ce que je dis savent que je suis un homme averti, un éclaireur et un visionnaire qui aime son pays.

    En effet, si vous prenez le temps de rassembler mes différents écrits et de les relire très attentivement, vous vous rendrez bien compte que tout ce qui se passe aujourd'hui dans notre pays n'est pas une surprise car je l'avais déjà dit aux Congolais. Tout le monde était donc averti.

    Malheureusement, nous vivons une époque où l'égoïsme et la cupidité ont rendu tout le monde aveugle. Tant qu'on est encore dans l'illusion d'appartenir au cercle du pouvoir, tant qu'on est encore accepté dans les rangs des serviteurs du clan et qu'on a encore droit aux petites miettes, eh bien, on est totalement insouciant et aveuglé. On se met des œillères et on se dit que ce qui arrive à l'autre de me concerne pas, on oublie qu'au fond on est n'est qu'un simple serviteur et donc interchangeable aux yeux de Denis Sassou Nguesso et son clan ; et on n'en prend conscience que trop tard, c'est-à dire le jour où on est soi-même directement et impitoyablement frappé et démoli à son tour, sans état d'âme.

    Alors, maintenant que les faits me donnent entièrement raison, je vous demande :

    - Allons-nous donc nous coucher tous et laisser Denis Sassou Nguesso accomplir tranquillement son entreprise de démolition de l'élite (politique, militaire...) du pays dans l'unique but d'asseoir sa volonté de puissance et de baliser la voie à son fils ?

    - Allons-nous donc continuer à nous voiler la face et faire comme si de rien n'était ?

    - Faut-il vraiment rester indifférent face à cette entreprise de démolition généralisée et continuer à se dire que cela ne me concerne pas ? A supposer que André Okombi Salissa ait eu cette attitude naïve, égoïste et idiote hier lorsque Marcel Ntsourou, Jean-Marie Michel Mokoko et autres étaient victimes de cette machine de démolition, que doit-il donc se dire aujourd'hui en son fort intérieur maintenant que c'est lui qui est à son tour broyé ? Telle est la question que chacun de nous devrait se poser aujourd'hui.

    - Çà n'arrive pas qu'aux autres, chacun l'aura compris. Alors que faut-il faire, tous ensemble, pour endiguer cette folle volonté de puissance de Denis Sassou Nguesso qui est obsédé par son rêve fou de neutraliser tout le monde pour laisser la voie libre à son fils Denis Christel Sassou Nguesso ?

    Une chose est certaine, si nous persistons dans notre insouciance et dans notre égoïsme aveuglant, nous allons tous finir par être démoli tôt ou tard ; à chacun à son tour. Autrement dit, si nous ne nous organisons pas dès maintenant pour endiguer cette entreprise de démolition généralisée, ce sera la mort de notre pays, et notre peuple se retrouvera otage d'un petit clan, parce que nous aurions été totalement incapables d’arrêter cette folie d'un homme au moment où il était peut-être encore possible de le contenir.

    J'en appelle donc à un sursaut national. Je pense que pour l'amour de notre pays et pour redonner à notre peuple toute sa dignité, sans même nous aimer forcément, nous devrions être capables d'oublier nos vieilles querelles et de transcender nos antagonismes et nos rivalités idiotes nord-sud - qui, plus d'un demi-siècle après l’indépendance, constituent toujours, hélas, le principal facteur bloquant qui nous empêche de faire converger nos intérêts.

    Un tel dépassement sera, j'en suis convaincu, un tournant décisif pour notre pays.

    Enfin, pour conclure, je vous invite à lire et à relire à satiété le document ci-dessous.

    Le 11 / 12 / 2017

    Bienvenu MABILEMONO

     

    Vœux du Mouvement pour l'Unité et le Développement du Congo pour l'année 2017

    Chers compatriotes,

    Nous allons entrer dans une nouvelle année. Naturellement, j’ignore ce que nous réserve cette année, 2017.
    Ce dont je suis sûr c'est que l'idéal d'une démocratie vivante et apaisée dans notre pays ne sera jamais atteint tant que nous ne serons pas capables d'endiguer la volonté de puissance de Denis Sassou Nguesso et son clan. 
    Aujourd'hui toute personne normalement constituée doit bien se rendre compte que la vie politique dans notre pays est désormais régulée d'abord par la force. Denis Sassou Nguesso a la force et il a la volonté de l'utiliser. Donc, derrière il faut l'endiguer, ce qui suppose avoir de la volonté, c'est-à-dire être capable d'agir militairement s'il le faut. Tant qu'on ne l'endiguera pas par une volonté politique forte, par une cohésion de l'opposition intérieure et extérieure, tant qu'il y aura une multitude d'intérêts divergents qui empêchent l'opposition de parler d'une même voix, eh bien, Denis Sassou Nguesso et son clan continueront dans leur logique de domination. s
    Disons les choses simplement : Denis Sassou Nguesso et son clan ont pris cette dimension géopolitique et militaire importante parce qu'en face, c'est-à-dire du coté de l'opposition, il n'y avait rien. Autrement dit, Denis Sassou Nguesso et son clan n'ont fait qu'occuper un terrain qui leur était laissé libre par l'impuissance de l'opposition.
    Tant qu'on ne sera pas capable soit de dialoguer d'égal à égal ou alors d'opposer la force à la force, Denis Sassou Nguesso et son clan seront confortés dans leurs certitudes. 
     L'opposition a eu une chance remarquable de changer les cartes le 27 septembre 2015, elle ne l'a pas fait, elle a laissé passer le moment. Après un tel raté historique que nous avons appelé "la faillite de l'opposition", on ne peut plus s'étonner maintenant, après avoir refusé d'agir, eh bien, de se retrouver impuissant et de voir Denis Sassou Nguesso et son clan reprendre la main.
    La faiblesse de l'opposition congolaise aujourd'hui, c'est que probablement, à juste titre, elle met des bornes à l'emploi de la violence alors que de l'autre coté, du coté de Denis Sassou Nguesso et son clan, il n'y a pas de bornes, c'est-à-dire que Denis Sassou Nguesso et son clan ont ramené la politique à la guerre dans son sens primaire, c'est-à-dire un affrontement de la violence sans appliquer de principes moraux tandis que l'opposition, elle, continue de se fixer des limites et brille par son inaction. 
    Ce n'est un secret pour personne que l'opposition congolaise a été complètement décrédibilisée par son inaction du 27 septembre 2015 ; à partir de ce moment là Denis Sassou Nguesso a compris que les muscles de cette opposition étaient des muscles en papier, que cette opposition ne fera jamais rien. C'est pourquoi, sans toutefois la qualifier de "l'opposition la plus bête du monde", sans jeter l'opprobre, nous sommes forcés de dire que l'opposition congolaise est soit naïve soit corrompue et complice de ce pouvoir dictatorial et prédateur qu'elle prétend combattre. Car une opposition responsable ne peut ignorer la règle élémentaire et mondialement admise qui veut qu'en politique comme en guerre ou en diplomatie internationale, on se donne des limites, on se donne des bornes, mais qui n'empêchent pas d'atteindre ses propres objectifs et de conduire sa propre politique. 
    En tout cas la perception très simple qu'on a et qui est avérée c'est qu'il y a une crainte de Denis Sassou Nguesso qui est quand même importante à tel point qu'il déploie une violence barbare dans le pays et jamais ni l'opposition ni l'armée n'ont pu le bloquer. En effet, cette démonstration de force de Denis Sassou Nguesso s'explique sans doute par le fait qu'il a face à lui une opposition qui est perçue comme très faible et qui n'a jamais su mettre en place une politique qui aurait pu permettre de rallier l'armée à la cause du peuple et contenir cette volonté de puissance de Denis Sassou Nguesso, et de ne pas arriver à ces massacres ignobles auxquels nous assistons aujourd'hui, notamment dans le Pool. 
    En 2017, une remise en question s'impose. Il faut réinventer une nouvelle opposition. De son coté, l'armée doit mettre son poids sur la balance. 
    C'est à ce prix que nous regagnerons une crédibilité auprès de l'opinion nationale et internationale et nous pourrons ainsi retrouver une capacité d'action qui nous permettra de redonner son honneur au peuple congolais. 
    Mon message pour 2017 est donc celui de la confiance retrouvée, confiance dans notre peuple et dans toutes les forces de notre pays.

    Vive le Congo

    Le 31/12/2016

    Bienvenu MABILEMONO
    S.G du Mouvement pour l'Unité et le Développement du Congo - M U D C

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture 

Couverture

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories