Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 11:06

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

      Bassango ya sassouland

     

    FRANCAFRIQUE L'HYPOCRISIE FRANÇAISE ENVERS LES DICTATEURS : LA FRANCE ACCUSE LE GÉNÉRAL Ferdinand MBAOU  DE TERRORISME

     

     
     

     

    Afficher l'image d'origine

     

    france-mbaou-1

     

    france-mbaou-4

     

    france-mbaou-3

    france-mbaou-2

    QUI EST LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    LE DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO EN DIX DATES

    Denis Sassou-Nguesso, 71 ans, fait face à des mouvements de fronde à Brazzaville avant le référendum constitutionnel du 25 octobre. Le nouveau texte lui permettrait de briguer un troisième mandat. Ce référendum est contesté par une partie de l’opposition et de la société civile. Retour sur le parcours d’un chef d’Etat qui a passé 31 ans au pouvoir.

    1968, commandant du Groupement aéroporté
    A 22 ans, en 1965, le lieutenant Denis Sassou-Nguesso intègre le premier bataillon de parachutistes de l’armée congolaise, qui mène une fronde d’officiers « progressistes » contre
    Alphonse Massamba-Débat, président depuis 1963 et instaurateur du parti unique en 1964. Marien Ngouabi, commandant des parachutistes, est arrêté en juillet 1968. Ses hommes le libèrent pour en faire le chef d’un Comité national de la révolution (CNR). Denis Sassou-Nguesso en est membre, comme du nouveau parti unique marxiste-léniniste, le Parti congolais du travail (PCT), fondé en 1969.

    1975, ministre de la Défense
    Le PCT fait face à de fortes dissensions internes, menant à la dissolution du bureau politique, remplacé par un état-major spécial révolutionnaire (EMSR) de cinq membres, parmi lesquels Denis Sassou-Nguesso. Il prend du grade rapidement et devient en décembre 1975, à 32 ans, ministre de la Défense et de la sécurité.

     

    1979, accession au pouvoir
    Marien Ngouabi est tué en 1977 chez lui, et un Comité militaire du parti (CMP) institué, qui abroge la Constitution de 1973 et les institutions. Joachim Yhombi-Opango devient président du CMP et de la République, Denis Sassou-Nguesso premier vice-président et toujours ministre de la Défense. Des luttes de palais éclatent au bout d’un an. Denis Sassou-Nguesso pousse à la tenue d’une session extraordinaire du comité central du PCT, le 5 février 1979, qui met en minorité Yhombi-Opango et dissout le CMP. En mars 1979, il est élu par le PCT président du comité central et président de la République pour cinq ans.

    1989, un président reconduit par son parti
    Une nouvelle Constitution est adoptée par référendum en 1979. L’exploitation de gisements pétroliers, à partir de 1980, ouvre une ère de relative prospérité. Un plan quinquennal de développement est lancé en 1982 et le président reconduit en 1984 et 1989 par son parti, sur fond d’ajustement structurel et de crispation politique. Des procès sont intentés pour « atteinte à la sûreté de l’Etat » à l’ex-président Yhombi-Opango et d’autres personnalités.

    1992, l’alternance
    Le comité central du PCT sépare le parti de l’Etat en juillet 1990, dans la foulée du
    discours de La Baule de François Mitterrand sur la démocratisation de l’Afrique. Il faudra un bras de fer avec les syndicats et une grève générale en septembre 1990 pour que le multipartisme soit autorisé. Une conférence nationale se tient en 1991, débouchant sur une nouvelle Constitution, en 1992, et des élections. Denis Sassou-Nguesso les perd, arrivant en troisième position avec 16,9% des voix. Pascal Lissouba, de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPDS), est élu président en août 1992.

    1995, exil en France
    L’accord de gouvernement, conclu entre le PCT et l’UPDS, ne satisfait pas l’ex-parti unique. Des législatives anticipées se soldent par un conflit armé entre le pouvoir et l’opposition, qui en conteste les résultats. Un climat de guerre civile s’instaure, avec création de milices à la solde des partis politiques. Denis Sassou-Nguesso s’exile en 1995 en France, pour deux ans de traversée du désert.

    1997, reprise du pouvoir par les armes
    Il revient en janvier 1997 au Congo, accueilli triomphalement par la population, pour faire campagne. Le 5 juin 1997, sa résidence privée est encerclée par des militaires à Brazzaville. Les « Cobras », sa milice, encadrée par d’anciens officiers, réplique. Les combats s’enlisent. Le soutien angolais aux Cobras contraint Pascal Lissouba à l’exil, en octobre 1997, au terme d’une guerre civile qui a fait des milliers de morts. Denis Sassou-Nguesso se proclame président à 53 ans et lance une transition.

    2002, une nouvelle Constitution
    Un régime présidentiel est instauré, avec un mandat de sept ans renouvelable une seule fois, et un âge limite fixé à 70 ans pour les candidats à la présidentielle. Denis Sassou-Nguesso est élu en mars 2002 à l’issue d’un scrutin contesté, auquel les opposants de poids n’ont pas concouru.

    2009, réélection
    Les inégalités se creusent au Congo, où le salaire minimum passe en 2007 à 40 000 francs CFA (61 euros), et où 70 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les dépenses ostentatoires des dirigeants font couler de l’encre. Le parquet de Paris ouvre en 2007 une enquête sur les « biens mal acquis » à l’encontre de Denis Sassou-Nguesso, Omar Bongo et leurs entourages. Le
    président sortant est réélu avec 78 % des voix au premier tour, en juillet 2009, avec un taux de participation officiel de 66 % qui contraste avec celui de 5 % observé lors des élections locales de juin.

    2015, référendum constitutionnel
    Le climat politique se tend, en raison des consultations lancées par le chef de l’Etat en vue d’une modification de la Constitution, afin de pouvoir briguer un troisième mandat. Le camp présidentiel assure vouloir retourner à un régime semi-parlementaire, mais la fronde, à l’approche du référendum constitutionnel prévu pour le 25 octobre, débouche sur des manifestations le 17 octobre à Pointe-Noire et le 20 octobre à Brazzaville. La police tire à balles réelles sur les manifestants, faisant plusieurs morts.

     

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

    Afficher l'image d'origineCouverture

    Couverture

Couverture

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories