Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 21:11

​​

undefined 

  carteanime.gifCouvertureCouverture 

 

  •  
     
     

     

     

     

     

    LA GUERRE DU POOL ÉPUISE LE MORAL DES TROUPES

     

     
     

     

    Le Président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso ici à la Cop22 à Marrakech le 16 novembre 2016

     

     

    Tandis qu’il cherche à protéger les siens, le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso fait face à une crise de Leadership liées à des difficultés financières inédites

    Par la signature par Denis Sassou-N’guesso d’un décret, 2016-238 du 20 août 2016, la « Maison Militaire du Président de la République » a été remplacée par un « Etat-major particulier du Président de la République ». Mais le Chef de l’Etat congolais tarde à nommer les membres qui animeront ledit Etat-major particulier.

    Dans le cadre de ce nouveau décret présidentiel, des personnalités comme Jean Batispte Ondaye et Benjamin Boumakani, ont été maintenues respectivement aux postes de Secrétaire Général de la Présidence de la République et Secrétaire Général du Gouvernement. Mais en ce qui concerne l’Etat-major particulier du Président de la République, où devraient être soit démis, soit confirmés, l’Amiral Pierre Ngombe, le Général Nianga Mbouala Ngatse ou encore le Colonel Serges Oboa, rien n’a été décidé. Et pour cause, selon certaines indiscrétions, le pouvoir voudrait mettre ces officiers à l’abri au cas où le conflit armé dans le Pool déboucherait sur d’éventuelles poursuites judiciaires. En effet, confie un homme très proche du pouvoir, « il suffira que le gouvernement démontre, que sur le plan juridique, la structure Maison Militaire du Président de la République avait été totalement dissoute avec l’avènement du décret 2016-238 du 20 août 2016. De ce fait, Serges Oboa et compagnie, n’étaient plus en fonction au moment du conflit armé dans le département du Pool ». C’est sans compter avec un autre fait, poursuit notre source, « tous ces gens, à commencer par le Président lui-même, ne signent jamais des ordres opérationnels ». Et, il en serait le cas pour l’essentiel des opérations militaires menées dans le département du Pool. Où, selon les activistes des Droits de l’Homme, des officiers de la garde présidentielle et républicaine, s’adonnent à des crimes crapuleux et imprescriptibles, détruisent des habitations et brûlent des villages entiers, sans se soucier de savoir si des gens s’y trouvent ou pas.

    « Nous ne sommes pas prêts à mourir pour Sassou »

    La traque du Pasteur Ntumi a quant à elle été confiée à une unité mixte, spéciale, essentiellement composée d’éléments de la réserve ministérielle de Tsambitso, de la garde présidentielle et du GPC. Unité directement sous le commandement de Denis Sassou-N’Guesso lui-même, avec pour relais sur le terrain, le colonel Serges Oboa, lequel est par ailleurs Directeur général de la sécurité présidentielle (DGSP). Le modus operandi de Sassou et ses lieutenants consiste à centraliser toutes les informations relatives à cette traque à la présidence de la république. Une fois que le Pasteur Ntumi est aperçu ou localisé à un endroit donné, cette unité spéciale, composée de parachutistes, est mise en route. C’est ainsi, qu’un jour de mi-octobre 2016, les éléments de la garde présidentielle ont fait irruption dans une des cachettes du Pasteur Ntumi, en pleine forêt, où ils affirment avoir trouvé des tentes, des ustensiles de cuisine, des plaques solaires… Visiblement, le Révérend Pasteur Ntumi venait juste de quitter les lieux.

    Selon un sécurocrate très proche du pouvoir, le Président Denis Sassou-N’guesso a demandé à ses officiers d’employer la même méthode qui leur avait permis dans les années 80 de mettre la main sur un autre frondeur, Pierre Anga. Ce dernier était également retranché à Ikongono, sa contrée d’origine, où les populations refusaient de le livrer. Pour contourner cette difficulté et, surtout, celle d’un renseignement fiable, l’Armée s’était mise à fouiller de fond en comble toutes les forêts environnantes jusqu’à ce que, par pur hasard, le fugitif soit retrouvé et abattu. Instruction a donc été donnée, s’agissant du cas Ntumi, de fouiller entièrement et sans distinction toutes les forêts du département du Pool et celles à proximité.

    Sassou a désarmé l’essentiel des casernes militaires

    D’après une information qui a filtré dans les hautes sphères, Denis Sassou-N’guesso serait confronté à un problème de commandement dans la guerre du Pool. Les cadres militaires formés refusent, selon cette information, de participer à la traque de l’ancien ministre. Pour cause, jusqu’à ce jour bon nombre desdits cadres n’ont pas reçu les grades et autres traitements tant promis après services rendus. « Nous ne sommes pas prêts à mourir pour Sassou, en tout cas pas pour un pouvoir aussi ingrat, où le privilège est donné à la tribu régnante », soutiennent-ils à mi-voix dans les casernes militaires et à l’Etat-major général des FAC. Sassou, spécule-t-on, a bien équipé sa réserve ministérielle de Tsambitso, ses gardes présidentielle et républicaine au détriment des autres composantes de la Force publique. Comme si cela n’était pas assez, Sassou a désarmé l’essentiel des casernes militaires, soit disant, parce que « Le président redoute un coup d’Etat de la part de l’Armée », susurre-t-on dans certains salons feutrés de la capitale congolaise. Autre fait, qui pousse actuellement le Président Sassou à ne plus faire confiance aux hommes en treillis, c’est qu’il a été largement battu dans toutes les casernes militaires par le général Jean Marie Michel Mokoko lors de la présidentielle de 2016.

    Selon une information répandue à Brazzaville, en marge de cette élection, Mokoko aurait également pris attache avec beaucoup d’officiers qui tiennent l’appareil sécuritaire du pays en mains. Du coup, ces derniers temps le Président congolais se méfie presque de tout le monde, redoutant un coup d’Etat de palais. Les relations entre le président congolais et le Chef d’Etat-major général des FAC, Guy Blanchard Okoï, ne seraient plus au beau fixe. Et même si certains officiers balayent d’un revers de la main cette thèse et affirment qu’il n’en est rien, c’est un secret de polichinelle. Chacun sait que Sassou se passe de plus en plus du Chef d’Etat-major général des FAC et s’appuie essentiellement sur le Chef des Opérations militaires, le Général Ossélé. S’il est un autre officier général qui se trouve en ce moment même dans le viseur du Président Sassou, c’est bien le général Nianga Mbouala Ngatsé, accusé à tort ou à raison de haute trahison, par ses détracteurs qui se recrutent au sein même des Forces Armées Congolaises et qui font des fiches contre lui. Quoi que l’on dise, une chose est sûre, dans ce nouveau duel militaire qui oppose Sassou à Ntumi ce n’est pas l’Armée de façon unifiée et unanime qui mène les combats dans le département Pool.

    Des difficultés financières pour poursuivre la guerre dans le Pool

    Qui plus est, en cette période de vaches maigres, pendant laquelle l’Etat congolais a du mal à boucler son budget (exercice 2017), la guerre du Pool coûte très chers. Les militaires consignés pour la traque de Ntumi passent parfois toute une semaine sans avoir perçu la moindre prime. Raison pour laquelle ils sont contraints de recourir au racket. Pis, les ukrainiens chargés de piloter les hélicoptères de combat, accusent un grand retard de paiement de leurs salaires. A ce propos, faute de budget, lesdits hélicoptères n’ont pas été révisés et entretenus depuis là. En plus, pour les techniciens de la garde présidentielle et républicaine, il faut continuer à renforcer le dispositif militaire dans le Pool pour mettre la main sur le Pasteur Ntumi et, surtout, pour protéger Brazzaville d’une autre incursion des ninjas-nsiloulou. Pour les financiers de l’Armée, il n’y a toutefois pas assez d’argent dans les caisses de l’Etat pour entretenir les contingents militaires dans le Pool. Ces derniers réclament de diminuer les effectifs. D’où, la forte tentation du pouvoir de négocier avec le Pasteur Ntumi. Lequel se trouve lui aussi en difficulté puisqu’il n’a pas les moyens militaires de sa rébellion. Par-dessus tout, la capacité de chasser réellement Sassou du pouvoir. Il n’est un secret pour personne que dans l’actuelle guerre du Pool, le Pasteur Ntumi joue plus à la défensive qu’à une offensive à proprement dit contre le pouvoir établi.

     

    Guy Milex M’BONDZI à Brazzaville

     

    JE SUIS Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origine

    Couverture 

Couverture

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories