Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 11:48

​​

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
     

     

     

     

    Congo-Brazzaville : de trahison en trahison, la guerre du Pool

     

     
    Le journaliste Guy Milex M’Bondzi révèle les coulisses de la crise électorale au Congo-Brazzaville qui a provoqué le blocage politique et la guerre du Pool.

     

     

    Partisans du candidat à la présidentielle de 2016 Jean-Michel Moloko, lors de son meeting à Brazzaville le 18 mars 2016

    Partisans du candidat à la présidentielle de 2016 Jean-Michel Mokoko, lors de son meeting à Brazzaville le 18 mars 2016

     

     

    A l’approche de la présidentielle de 2016, le débat politique devient houleux au Congo-Brazzaville. Les partisans de Denis Sassou-N’guesso veulent changer la Constitution pour « faire évoluer les institutions » et « permettre au Président de la République d’achever les  différents chantiers amorcés à travers le pays ». L’opposition congolaise ainsi qu’une bonne partie de l’opinion publique nationale et internationale ne soutiennent pas ce projet qu’ils accusent de « consacrer la suprématie d’un seul homme et de tirer la démocratie vers le bas ».

    Le projet suscite des interrogations au sein même du camp de Denis Sassou-N’Guesso. Les partisans du Président accusent de trahison leurs camarades et alliés hostiles au changement de Constitution.  La majorité présidentielle est divisée. Certains n’osent pas lever le petit doigt, ce n’est pas le cas d’André Okombi Salissa, Charles Zacharie Bowao, Guy Brice Parfait Kolelas, Claudine Munari et du Général Jean-Marie Michel Mokoko. 

    Quand l’IDC vole la vedette au Frocad

    En République du Congo, depuis au moins une décennie, une opposition dite « traditionnelle » anime le débat politique. Son chef de fil, Mathias Dzon, est soutenu par d’autres hommes politiques non moins percutants, à l’instar du statisticien Clément Mierassa et de Guy Romain Kinfoussia. Pour défendre la Constitution du 20 janvier 2002 que le Président Sassou s’attèle à remplacer, cette opposition a créé le Mouvement Citoyen pour le Respect de l’Ordre Constitutionnel avant de se fondre dans le Frocad qui poursuit le même but.

    Une autre plateforme va voir le jour. L’Initiative pour la Démocratie au Congo (IDC) s’oppose également au changement de la Constitution, mais à la différence du Frocad, elle est animée par les «dissidents» de la majorité au pouvoir: André Okombi Salissa, Guy Brice Parfait Kolelas, Charles Zacharie Bowao, Réné Serge Blanchard Oba etc.

     

    Guy- Brice Parfait Kolelas et André Okombi Salissa lors d'une conférence de presse à Brazzaville le 18 mars 2016

    Guy- Brice Parfait Kolelas et André Okombi Salissa lors d'une conférence de presse à Brazzaville le 18 mars 2016

     

    Ces nouveaux dissidents de Sassou, sortis pour certains fraîchement du gouvernement et détenteurs d’un certain patrimoine politique, financier et matériel, veulent se démarquer de l’opposition « traditionnelle ». Ils ne souhaitent pas être associés avec les leaders du Frocad. Ces derniers ne veulent pas davantage se laisser diriger par des personnes ayant servi le gouvernement. Les leaders de l’IDC et du Frocad se critiquent mutuellement. En plus, susurre-t-on à l’IDC, «si jamais le Président Sassou est amené à quitter les affaires, il n’est pas question de laisser le pouvoir entre les mains de l’opposition traditionnelle. Mieux vaut les absorber au sein d’une « nouvelle majorité » (sous-entendu celle désormais incarnée par les dissidents).

    C’est pour cette raison qu’André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolelas, chef du Codeha, ne coupent véritablement pas le cordon ombilical qui les lie à la majorité présidentielle. Ces deux leaders caressent même le rêve d’être soutenus par leur vraie obédience politique: la majorité au pouvoir.

     Au sein de l’IDC, certains voudraient un leader originaire du Nord, qui serait André Okombi Salissa. « Il ne faut en aucun cas laisser un sudiste succéder à Sassou ! », raconte-t-on à mi-voix, dans les milieux de l’opposition congolaise. Guy Brice Parfait Kolelas prendra connaissance de cette stratégie, à ses dépens au moment de la proclamation des résultats de la présidentielle de 2016 quand tous les cadres du Nord se ligueront contre lui. Alors, Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolelas seront devenus les opposants les plus populaires et l'IDC, leur plateforme, sera celle qui mène quasiment le jeu politique du côté des forces hostiles au changement de constitution.    

     

    Le Meeting du 27 septembre 2015

     

    Meeting du 27 septembre 2015 au Boulevard, Brazzaville

     

     

    Après le combat à fleuret moucheté opposant les leaders de l’IDC et du Frocad, ceux-ci parviennent à se mettre sur une même longueur d’ondes. Ils organisent un dialogue conjoint à Diata, parallèlement à celui de Sibiti supervisé par le pouvoir. Pour renforcer à nouveau leurs liens, ils tiennent ensemble un meeting au Boulevard, le 27 septembre 2015. Peu avant la tenue dudit meeting, une rumeur, faisant état d’une marche en direction du palais présidentiel à la fin de cette grand-messe politique circule jusqu’aux oreilles du chef de l’Etat. Pour s’enquérir de la situation, Denis Sassou-N’guesso, selon certaines indiscrétions, dépêche son gendre Jean De Dieu Kourissa auprès d’André Okombi Salissa. Ce dernier aurait certifié sur l’honneur  que « le meeting ne sera pas sanctionné par une marche ». « Le jour où ce sera la cas, je  donnerai l’information au Président pour qu’il prenne ses dispositions ». Vrai ou faux ? Toujours est-il, contre l’avis des autres leaders de l’opposition, André Okombi Salissa s’assure de prendre la parole en dernier lors du meeting du 27 septembre 2015. A l’en croire, pour avoir le contrôle total de la foule à la fin du meeting. Dans son message de clôture, Okombi demande aux populations de rentrer calmement chez elles sans casser, ni marcher vers le palais. Etait-ce une façon pour lui d’honorer la parole donnée à Denis Sassou-N’guesso ?

    L’échec de la contestation du 20 octobre 2015

    En dépit des menaces proférées par l’opposition, le pouvoir passe à la vitesse supérieure et convoque le référendum constitutionnel pour le 25 octobre 2015. L’IDC et le Frocad dénoncent ce qui s’apparente à un entêtement de la part du pouvoir.Un meeting est annoncé pour le 20 octobre.La veille, les services de sécurité quadrillent les résidences de certains leaders, particulièrement celles d’Okombi et Kolelas, et certains endroits stratégiques de la capitale. Une rumeur court à Brazzaville: la police détiendrait des informations selon lesquelles des partisans et proches du président et vice-président de l’IDC auraient prévu de sortir le jour du meeting les armes et munitions de guerre qu’ils possèderaient de manière illégale. « Un des visiteurs de Parfait Kolelas à son domicile de La Glacière peu avant sa mise en résidence surveillée, distille l’information selon laquelle quelques PMAK auraient été graissés au sein du domicile d’où il sort », raconte-t-on dans les quartiers Sud de Brazzaville. A en croire les Hautes Sphères, le Président de la République prend cette affaire très au sérieux et parle d’ouverture d’une information judiciaire lors de son entrevue avec Monseigneur Anatole Milandou, qui lui a rendu visite pour tenter de lever les sièges maintenus aux domiciles d’André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolelas. 

    C’est sur ces entrefaites que le 20 octobre 2015, dès 4h du matin, sans avoir l’information que les leaders de l’IDC ont été embastillés par la police et sans recevoir l’ordre d’un leader quelconque, les quartiers Sud de Brazzaville se mettent en ébullition. Le mouvement est spontané et les premiers pneus brûlent sur l’avenue Simon Kimbangou entre le PSP de Trois Francs et la place dite du BRDM. Visiblement, c’est la nouvelle annoncée par le gouvernement qui en est le déclencheur. Très vite, le mouvement gagne d’autres quartiers de la capitale et certains départements du pays. Les services parviennent tant bien que mal à rétablir l’ordre public dans la capitale politique, avec le Général Jean François Ndengue sur le terrain.

    Selon une information qui circule sous le manteau à Brazzaville, l’échec de la contestation du 20 octobre 2015 est imputable à Paul Marie Mpouele, René Serge Blanchard Oba et dans une moindre mesure, à Maître Rapaël Boboutou. Tous cadres de l’IDC et du Frocad viennent d’appeler les populations au calme, à travers les chaînes de télévisions et radios nationales et internationales, et d’annuler certaines activités de l’opposition. Bon nombre pousse l’outrecuidance jusqu’à affirmer qu’ils ont été corrompus par le pouvoir. Le plus visé, à tort ou à raison, par ces accusations est Paul Marie Mpouele, jugé proche des services, plus précisément du patron des Renseignements généraux, le Colonel Thomas Bakala Mayinda. Comme si besoin en est, le Président français, François Hollande, affirme sur les ondes d’une radio internationale que « le Président Sassou a le droit de consulter son peuple par un référendum constitutionnel ». Une douche glaciale qui met sous l’éteignoir toute la contestation. « Méconnaissance totale de la Constitution du 20 janvier 2002 », rétorque l’opposition congolaise qui entrevoit en cette sortie médiatique inopportune du Président français, une haute trahison de la part de la France.  

    François Hollande reçoit Denis Sassou Nguesso à l'Elysées le 7 juillet 2015

    François Hollande reçoit Denis Sassou Nguesso à l'Elysées le 7 juillet 2015

    Un autre acteur entre en scène : le Pasteur Ntumi propose d’arracher Parafait Kolelas des griffes de Sassou. Il réside alors avec sa communauté entre Soumouna, Nkampa et Mayama dans le Pool. Le Pasteur fait le déplacement à Brazzaville pour venir s’enquérir de la résidence surveillée de Guy Brice Parfait Kolelas. Il propose, d’après certaines indiscrétions, de « mener une action à La Glacière en vue d’arracher Parfait Kolelas des griffes de Sassou ». L’opération de libération n’a pas lieu, entre autres, selon certaines confidences, parce que « Kolelas ne souhaite pas se retrouver entre deux feux au risque d’être lui-même tué ».

    Pour lire la suite :http://www.parismatch.com/Actu/International/Congo-Brazzaville-De-trahisons-en-trahisons-la-guerre-du-Pool-1113734

    JE SUIS Résultat de recherche d'images pour "tricheur"Couverture  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

     

    Afficher l'image d'origine

    Couverture 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couverture

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories