Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 13:16

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
     
     

     

     

    Burundi : retrait de la CPI et rupture de la coopération internationale sur fond de perpétration continue de crimes internationaux

     

     
    Burundi. retrait de la CPI et rupture de la coopération internationale sur fond de perpétration continue de crimes internationaux.

     

     

     
     
     

     

     

     

     

    International Federation of Human Rights (FIDH)

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    PARIS, France, 14 octobre 2016/APO/ -- Nos organisations déplorent le vote massif des députés et sénateurs burundais, le 12 octobre 2016, en faveur d'un retrait du Burundi du Statut de la Cour pénale internationale (CPI), auquel il avait adhéré dès 2004. Cette décision, qui fait du Burundi le premier État à se retirer de la CPI, intervient deux jours après la suspension par le gouvernement de la coopération avec le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme, alors que de graves violations des droits humains continuent d'être perpétrées dans le pays. Nos organisations réitèrent leurs appels à la Procureure de la CPI, Fatou Bensouda, d’ouvrir dans les plus brefs délais une enquête sur la situation au Burundi afin que les auteurs des graves crimes commis ne demeurent pas impunis. L’Union africaine et les Nations unies doivent quant à elles déployer une force internationale capable de mettre un terme à l’escalade continue de la violence.

    « Le retrait de la CPI et l’expulsion du Bureau des droits de l’Homme des Nations unies du sol burundais, constituent une escalade significative de la politique de renfermement du régime burundais. Cette tentative de priver la communauté internationale de ses yeux et ses oreilles au Burundi pour continuer de commettre, à huit-clos et en toute impunité, des graves crimes appellent une réponse forte et immédiate de l’Union africaine et des Nations unies » a déclaré Dimitris Christopoulos, président de la FIDH.

    Le 12 octobre, l’Assemblée nationale burundaise a adopté à 94 voix pour, 2 voix contre et 14 abstentions le projet de loi prévoyant le retrait du Burundi du Statut de la CPI. Ce projet a été entériné, à l’unanimité, par le Sénat dans les heures qui ont suivi. Il devrait être promulgué par le président de la République dans les jours qui viennent. Il ne prendra effet qu'un an après la notification de ce retrait au Secrétaire général des Nations unies.

    « Le Burundi va être le premier État du monde à se retirer de la CPI. Ce retrait en forme d’aveu de culpabilité ne saurait avoir d'impact sur l'examen préliminaire en cours devant la Cour. Compte tenu des éléments probants indiquant que des crimes internationaux sont commis et de l'impunité totale dont jouissent leurs auteurs dans le pays, la Procureure de la CPI doit ouvrir une enquête dans les meilleurs délais », a déclaré Anschaire Nikoyagize, président de la ligue ITEKA.

    En avril 2016, le Bureau de la Procureure de la CPI a ouvert un examen préliminaire sur les crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis au Burundi depuis avril 2015. L'article 127.2 du Statut de la CPI rappelle que le retrait ne dégage pas l'Etat de ses obligations et n'affecte pas la poursuite des procédures de la CPI ayant commencé avant la date à laquelle le retrait aura pris effet.

    Ce retrait de la CPI intervient près d’un mois après la parution du rapport de l’enquête indépendante des Nations unies sur le Burundi (EINUB) indiquant « des violations graves des droits de l'homme ont été et sont commises principalement par des agents de l'État et ceux qui sont liés à eux », que « ces violations graves sont systématiques et constantes et l'impunité [...] omniprésente ». Concluant qu’ « étant donné l’histoire du pays, le danger du crime de génocide est grand ».

    Le 10 octobre 2016, le gouvernement burundais a également annoncé que « suite à la complicité jouée par le Bureau de l’Office du Haut-Commissariat des Droits de l’Homme au Burundi [HCDH], dans l’élaboration du rapport mensonger et controversé des Experts de la prétendue Enquête Indépendante des Nations Unies au Burundi (EINUB) » il suspendait toute coopération et collaboration avec le bureau du HCDH « et ce, jusqu’à nouvel ordre ».

    Le Burundi va être le premier État du monde à se retirer de la CPI

    Le même jour, dans une lettre envoyée à tous ses ambassadeurs et consuls généraux, le ministre des Affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, a signalé l'interdiction de séjour sur le territoire de Christof Heyns, Pablo De Grief et Maya Sahli Fadel experts mandatés par les Nations Unies et l’Union africaine. Les trois experts déclarés persona non grata sans mentionner les motifs d’une telle décision sont les auteurs du récent rapport de la Mission d’enquête indépendante des Nations Unies au Burundi (EINUB) décidée par le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

    « En moins d’une semaine, le régime burundais a posé trois actes qui démontrent son manque de volonté manifeste de contribuer à une solution politique à la crise majeure que traverse le pays depuis la décision en avril 2015 du président Nkurunziza de se maintenir au pouvoir », a déclaré Me Drissa Traoré, vice-président de la FIDH.

    Le 14 avril 2016, de retour d’une mission d’enquête au Burundi et en préambule d’un rapport à paraître, la FIDH et ITEKA avaient alerté que face à la répression aux dynamiques génocidaires des autorités, la réponse de l’ONU [devait] être à la hauteur. Depuis lors, la situation n’a cessé de se dégrader malgré les nombreuses alertes de nos organisations et certaines décisions de la communauté internationale sur le Burundi.

    Le 29 juillet 2016 le Conseil de sécurité des Nations unies avait voté une résolution autorisant le déploiement d’une composante de police internationale pour une période d’un an. Les autorités ont immédiatement réagi en indiquant que « le Gouvernement du Burundi rejette toute disposition de la résolution en rapport avec l’envoi d’une force quelconque sur son territoire ». Le déploiement effectif d’une telle force est plus que jamais nécessaire.

    Distribué par APO pour International Federation of Human Rights (FIDH).

    SOURCE
    International Federation of Human Rights (FIDH)

     

    JE SUIS Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

    Afficher l'image d'origine 

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

     

     

    .

     

     

     
     
            
     

     

    Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

    Partager cet article

    Repost 0
    LA VOIX DU PEUPLE
    commenter cet article

    commentaires

    La Voix Du Peuple

    • : Le blog de la voix du peuple
    • Contact

    POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

     

    2013 marketing trends 

     

                                  petit gif animé clown qui jongle

     pub_top.gif

         

                                         

                 

          VISITEURS                           
             VISITEURS                               

     

     fl8.jpg EDITORIAL                                               

     

     

    Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

    Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

    soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

    problèmes qui nous rongent.

    La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

    dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

    des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

               -des abus de tout genre ;

               -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

               -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

    La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

    La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

    comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

    atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

    invulnérables.

    Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

    enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

    agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

               -des propos indélicats ; 

               -du culte de la division ;

               -des accusations affamantes ;

               -des observations désobligeantes ;

               -des contre vérités…

    Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

    purement et simplement écarté.

    email2.gifNous contacter :

    dpeuplelavoix@yahoo.fr  

     

     

    CONGO.jpg-1.jpg

       

      Le symbole de la liberté

      

             Non à la dictature

        

       

       

     

          L' INCORRUPTIBLE       

         Légende d'Afrique

      

      

     

           La colombe de la paix et de l'esperance

            

     

     

     

             Non à l' omerta

       

     

     

    BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

    du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

       

       

     

     

     

      Pour une Jusitce transparente et équitable

      

     

         

     

       

      carteanime.gif

     

      undefinedAu pillage des richesses en Afrique

     

     

        Capture

         Kwame NKRUMAH

       

     

            Emery Patrice LUMUMBA

       

     

      Alphonse MASSAMBA - DEBAT

              

     

      

            Marien NGOUABI

           

     

            Cardinal Emile Biayenda

      

                 Thomas SANKARA

      

              drapeau des états unis

           Martin Luther KING

      

     

        

       

     

           Mahatma GANDHI

       

     

             Nelson MANDELA

        

     

              John Fitzgerlald KENNEDY  

        

     

           

     

       Pour une alternance démocrtique au Congo

         

         à la santé des Biens mal acquis  

            hautbma.jpg

       

                                  drapeau france

        

                              Le TonTon

           undefined

     

               Un grand et un petit

       

     

     

             

                       Non à la chasse à l' homme

            

     

         

          

     

            

     

                    

       

     

         

     

           ststop.gif   

     

            sujets-interdits.jpg     

     

              CAF7X9TP.jpg

     

              

                   La métamorphose

          

     

               

                La tour de contrôle

          

     

           CALV3Y6Z.jpg      

     

           CARELW57.jpg   

     

           CARTE-CONGO.jpg

     

           medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

     

           FORET-EN-DANGER.gif  

     

            pillards.jpg

     

           le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

     

     

      

     

       

     

           CAG9I7CH-copie-1.jpg

                     

     

                       

                    

              

     

             billet 500 euros

               portefeuille dollard

            

                            undefined

     

     

     

                           gif carte mastercard

            Aux massacres

            

     

                

             Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

            

     

       Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                              

           Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

     

            AFRIQUE-LIBERATION.gif

     

            afrique-au-secours.jpg

     

            CRISE.gif

                

                        

         Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                      

                

     

          voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

          L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

          

     

            eau7.jpg

     

            

                              Le fleuve Congo

            

         Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

             

     

           

     

                        

     

            arton42-100x29

     

            logo_lexpress.gif

     

            Leparisien

     

            nouvelobs

     

             butin azuréen

     

             rue89_logo1.jpg

     

     

            Logo Mafia

     

            corruption menottes

            Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

            JohnPerkinsCourage824

     

            arnaques.jpg

     

            france2

            Le Grand Journal...

     

            canal +

     

                

     

           

     

          

     

           

     

           

     

            

     

           

           

     

           

              

              DES FEMMES ATYPIQUES

     

               

     

               

                  

            

     

           

     

               

                congo-brazza1

           Ou est le serieux

                mammamia

     

                aubout

     

                sassou dictateur-copie-1

     

                      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                

     

          

      Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

     

         

         

          News

     

              Le malheur des congolais

     

         

          

            

         

     

     

     

     

     

     

     

          

         

     

    Recherche

    Texte Libre

    Catégories