Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 17:40

undefined 

  carteanime.gif 

 

  •  
    flash information 01
     
     
           Source : LE MONDE    

     

    L’ordre règne à Brazzaville : le président est au palais, l’opposant en prison 

     

     
     

     

     

    Jean-Marie Michel Mokoko, lors d’un meeting, le 18 mars 2016 à Brazzaville, deux jours avant la présidentielle.

          Mokoko Tour à Pointe Noire. (12/03/2016)

     

     

     

    Il se voyait déjà président, il se retrouve en prison. Jean-Marie Michel Mokoko, général saint-cyrien de 69 ans et candidat malheureux à la présidentielle congolaise du 20 mars, où il a obtenu 14 % des voix selon un décompte officiel très contesté, est incarcéré depuis plus de trois mois à la maison d’arrêt de Brazzaville.

    Dans cet établissement sinistre et décati croupissent quatre-vingts prisonniers politiques, selon le rapport fouillé du juriste Maurice Massengo-Tiassé, deuxième vice-président de la Commission nationale des droits de l’homme. « Faux, il n’y en a aucun », martèle le ministre de la justice, Pierre Mabiala, qui défend comme il peut le président Denis Sassou-Nguesso, 72 ans, dont plus de trente à la tête du pays. Après avoir fait modifier la Constitution cinq mois plus tôt, le chef de l’Etat a été réélu en mars, dès le premier tour, avec 60 % des suffrages, un scrutin entaché de fraudes dénoncées par la communauté internationale.

    La crainte du poison

    Candidat sans parti politique, Jean-Marie Michel Mokoko, homme du nord comme le président, mais populaire dans le sud du pays, avait suscité un certain engouement populaire. A Pointe-Noire, la capitale économique, celui qu’on surnomme « Moïse » aurait fait un score bien supérieur à sa moyenne nationale. Les espoirs qu’il a suscités lui ont valu d’être menacé, empêché de tenir des meetings, assigné à résidence, de voir son domicile perquisitionné à plusieurs reprises, et finalement d’être incarcéré. Le procureur de la République a ouvert une information judiciaire pour trois chefs d’inculpation : « atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat », « détention illégale d’armes et munitions de guerre », « incitation au trouble à l’ordre public ».

    Lire aussi :   Congo-Brazzaville : « Peut-être vont-ils me tuer, mais je ne regrette rien »

    Seules trois personnes peuvent le visiter : son médecin, son avocat et son fidèle cuisinier burkinabé qui lui dépose chaque matin, à 9 h 45, son petit déjeuner, puis lui concocte des repas qu’il lui apporte en début d’après-midi. « Ça évite les tentatives d’empoisonnement », lâche un proche.

    Dans cette prison surpeuplée, il a le privilège d’être seul dans une grande cellule dont il n’a pas le droit de sortir, sauf pour les auditions au parquet. Aucun contact avec les autres prisonniers ne lui est permis. Surtout pas avec son directeur de campagne, Jean Ngouabi, et les quatre autres membres de son équipe également incarcérés. Tous se sont retrouvés lors d’une confrontation, mercredi 14 septembre, au palais de justice, durant laquelle les magistrats ont tenté, en vain, de leur faire admettre un projet de « trouble à l’ordre public ». Cinq jours plus tard, M. Mokoko devait se présenter devant le juge pour récupérer le matériel informatique perquisitionné dans ses deux villas et examiné. Aucune preuve d’un plan de conquête du pouvoir par la force n’a pu en êtreexhumée. La convocation a été reportée sine die.

    Lire aussi :   Répression à huis clos au Congo-Brazzaville

    La nuit, il dort à même le sol, selon ses proches, par peur que son matelas n’ait été empoisonné, une pratique répandue en Afrique centrale. Le jour, il fait un peu de sport et suit avec attention l’actualité politique au Gabon et en République démocratique du Congo (RDC), les prises de position de la France, qui par ailleurs était restée indifférente au sort de l’opposition au Congo-Brazzaville. Un écran de télévision diffuse les chaînes d’information en continu. Cet autre privilège lui a été concédé suite aux demandes d’amélioration de ses conditions de détention formulées cet été par Patrice Talon et Roch Marc Christian Kaboré, respectivement présidents du Bénin et du Burkina Faso, pays où M. Mokoko a brièvement vécu en exil dans les années 1990 avant derejoindre Paris. Le reste du temps, il se replonge dans la lecture d’une biographie de Nelson Mandela ou de Napoléon, et de classiques de la littérature française comme les œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry.

    Militaire putschiste ou démocrate ?

    « De par ma formation et mon expérience militaire, j’ai été préparé à subir ce genre d’épreuves et cela ne fait que renforcer ma détermination », confie-t-il à ses rares visiteurs, comme pourrassurer sa famille. C’est peut-être son passé militaire comme chef d’état-major des armées du Congo de 1987 à 1993, comme chef de la Mission internationale de soutien à la Centrafriqueen 2014 et conseiller du président Sassou-Nguesso pour la paix et la sécurité en Afrique (2005-2015), qui a fait craindre au pouvoir qu’il utilise son entregent dans l’armée pour fomenter un coup d’Etat.

    Ses avocats dénoncent un dossier judiciaire vide ou monté de toute pièce. « Aucune arme de guerre n’avait été retrouvée lors des perquisitions à ses domiciles, et il n’avait fait qu’appeler à la désobéissance civile à travers des journées ville morte et à des rassemblements pacifiques, explique Me Norbert Tricaud, son conseil parisien. Pour l’instant le juge d’instruction n’a présenté aucune preuve étayant ses chefs d’inculpation. »

    Lire aussi :   En Afrique, le printemps des dinosaures

    Au ministère de la justice, on dit néanmoins disposer d’éléments à charge contre l’ancienne figure de proue de l’opposition. Il y a bien sûr l’extrait d’une vidéo tournée en 2007, et remise en ligne lors de la campagne, où l’on voit M. Mokoko discuter d’un projet de coup d’Etat contre Denis Sassou-Nguesso.

    Pour cette dernière campagne, le président sortant et officiellement réélu s’était attaché les services de spécialistes de l’espionnage comme l’ancien directeur du renseignement intérieur français, Bernard Squarcini, et des intermédiaires français et israéliens pour le conseiller techniquement, constituer des dossiers sur ses opposants et leurs réseaux. Leurs informations sont censéesétoffer le dossier d’accusation.

    Le dialogue dans l’impasse

    A des milliers de kilomètres de Brazzaville, une étudiante congolaise de 26 ans ne comprend plus le sens des théories de sciences politiques qu’elle apprend sur les bancs de l’université de Montréal. Elles sont contredites chaque jour au Congo-Brazzaville, au Gabon, en RDC, au Burundi et ailleurs par des élections truquées, repoussées et des manifestations réprimées par des tirs à balles réelles. « L’Afrique centrale est-elle maudite ? », s’interroge Fatima Sow Mokoko, l’un des sept enfants du général. Elle qui se voyait, diplôme en poche, rentrer au pays pour participer à l’essor de son pays, ne sait plus à quel saint se vouer« Au Congo, les jeunes préfèrent partir que revenir. C’est triste de voir une élite brisée par un pouvoir brutal, lâche-t-elle. On est dans l’attente du sort qui sera réservé à mon père, avec qui je ne peux pas parler. Je n’ai plus qu’à attendre. »

     

    A Brazzaville, certains tentent néanmoins de perpétuer l’espoir qu’avait soulevé la candidature de M. Mokoko et caressent l’idée de former un mouvement politique. Toutefois, l’opposition reste fragilisée par les querelles internes et les luttes d’ego, que ne peut trancher le général depuis sa cellule. Des divisions soigneusement entretenues par Denis Sassou-Nguesso, réputé à la fois pour sa brutalité et son habileté politique. Certains opposants n’ont pas su résister à la séduction exercée par ses moyens financiers, alimentés par les détournements des revenus pétroliers.

     

    Lire aussi :   « Sassou », maître du Congo jusqu’en 2031 ?

     

    « Le secrétaire général adjoint de l’ONU nous avait rassurés sur la tenue du dialogue inclusif que nous réclamions, on a attendu, mais le pouvoir ne nous a envoyé aucun signe positif, déplore, de Brazzaville, Charles Zacharie Bowao, ancien ministre de la défense (2009-2012) devenu coordonnateur de la plateforme de l’opposition IDC-Frocad, et ami de M. Mokoko. Nous avons donc décidé de reprendre nos actions pacifiques de désobéissance civile. »

     

    Mais comment dialoguer avec des opposants qui parlent d’un « Congo occupé et dirigé par une organisation criminelle », comme l’a déclaré l’ancienne ministre Claudine Munari le 17 septembre ? Le petit pays pétrolier d’Afrique centrale est sorti des radars d’une communauté internationale davantage préoccupée par la situation à Kinshasa et à Libreville. Denis Sassou-Nguesso, qui aime à se penser comme un « homme de paix », l’a bien compris. En RDC comme au Gabon, le chef de l’Etat a proposé son expérience pour faciliter un dialogue entre le pouvoir et l’opposition. « Dialogue » ? Cela a fait sourire, de l’Assemblée générale des Nations unies à New York jusqu’à la maison d’arrêt de Brazzaville.

    Joan TILOUINE
     

     

    JE SUIS Résultat de recherche d'images pour "tricheur"  Monsieur 8%  DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO

    i

    Afficher l'image d'origine 

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories