Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 22:39

undefined 

  carteanime.gif 

  •  

  • info 24
    flash information 01
     
    Auteur : Benjamin BILOMBOT BITADYS

     

    Le "dircab" Rogobert MABOUNDOU

     

     

     

     

    i

    L

     

     

    Le ridicule ne tue pas. L’exercice est inédit et pour le moins décalé. Un ministre de l’agriculture du gouvernement sortant nommé directeur de cabinet du premier ministre de la nouvelle équipe gouvernementale, voilà qui ne manquait pas d’humour. Ceci se passe bien en 2016 au Congo-Brazzaville dans le gouvernement de Sassou Nguesso à la sauce Mouamba. Alors que ses amis du Congo-Brazzaville espéraient le voir atterrir à la tête d’un autre porte-feuille ministériel, d’une grande société d’Etat, à la tête d’une chancellerie du pays dans une grande capitale occidentale ou encore bonnement reprendre le chemin de l’université, Rigobert Maboundou (car c’est de lui qu’il s’agit) a accepté sans sourciller et sans rire le poste de directeur de cabinet.

    Commis de L’Etat 

    Il a été directeur de cabinet d’Edouard Ebouka Babakas aux finances sous le gouvernement de transition d’André Milongo en 1991-1992. Il est derechef directeur de cabinet de Clément Mouamba, Premier Ministre de Denis Sassou Nguesso en 2016. Rigobert Maboundou est donc « Dircab » après avoir été « Dircab ». Décidément, Rigobert Maboundou passé par la case de ministre de l’agriculture, adore bien le job de « dircab ». Denis Sassou Nguesso aurait dû le cramponner à son « taf » de directeur de cabinet. Dégringolé de ministre à directeur de cabinet, fut-il du premier ministre, si ce n’est pas une dévaluation de la fonction ministériel, ça y ressemble. Et, il n’y a que Rigobert Maboudou pour croire que cela correspond à une promotion.

    Rigobert Maboundou a préféré les ors et les dorures des cabinets ministériels plutôt que de repartir à la faculté dicter les cours aux étudiants dans des salles de classe d’un autre âge. Il a troqué la fonction de ministre contre le poste de directeur de cabinet. Or, le directeur de cabinet d’un ministère est un grand commis de l’Etat à la différence du secrétaire général de la présidence qui est un politique. Dans la fonction de « dircab », Rigobert Maboundou ne va-t-il pas se sentir à l’étroit lui, qui, ministre, défendait des projets de loi devant la représentation nationale et engageait par sa signature le Congo-Brazzaville dans les dossiers internationaux ?

    « Kiki », le faiseur de rois 

    Rigobert Maboundou à l’instar de Bernard Tchibambeléla et Collinet Makosso n’avait que le nom de Sassou Nguesso sur les lèvres chaque fois qu’il prenait la parole en public. Ce qui n’a d’ailleurs pas empêché Denis Sassou Nguesso de le débarquer sans ménagement du gouvernement. Rigobert Maboundou ne doit le poste de « dircab » qu’à l’intervention du fils du chef de l’Etat. Le gouvernement, constitué essentiellement par Denis Christel Sassou Nguesso alias Kiki, le fils, et par Edgar Nguesso, le neveu (qui ne met plus pied en France), ne comporte que des incompétents à leur image et des marionnettes qui ne sauraient compter dans une affaire aussi délicate que celle que vit actuellement leur pouvoir familial. Christel Kiki « le pétrolier » s’est souvenu, in extremis, de Rigobert Maboundou qui lui avait fait don de 100 millions de francs CFA, puisés (volés et dilapidés) dans le fonds agricole lors de la campagne des législatives pour la circonscription d’Oyo dont François Ibovi était le député. C’est donc bien Christel Sassou qui a soufflé, nolens volens, le nom de Rigobert Maboundou à son père au job de « dircab » après avoir placé au gouvernement ses maîtresses. Quelle gratitude ! Sans dignité et sans orgueil, Rigobert Maboundou s’est rué sur l’os pensant avoir fait une bonne affaire alors qu’il chutait d’un cran. Lorsqu’on a été ministre, l’étape suivante, n’est-ce pas le poste de Premier Ministre ? Rigobert Maboundou n’a-t-il jamais rêvé être nommé premier ministre ? Comment pouvait-il en être autrement lorsque, au contact de Sassou Nguesso, on a perdu toute lucidité et surtout le sens de l’honneur ?

    Traitre

    L’enseignant d’Economie politique enivré par un début de carrière sans fautes (prof d’université, directeur de cabinet puis ministre) s’est-il brûlé les ailes en approchant le soleil comme Icare ? Jusqu’ici, la carrière de cet enseignant d’histoire de la pensée économique (HPE) s’est toujours parée d’éloges. Belle gueule, séducteur, tombeur des jeunes étudiantes, rigueur, éloquence trois étoiles, maîtrise des concepts, l’homme soutire les superlatifs jusque chez ses détracteurs. Très bon locuteur, toujours à la recherche du bon mot comme « le plongeon dans le vide » lâché devant les étudiants de sciences économiques à l’occasion d’un cours magistral d’Histoire de la pensée économique (HPE) et piètre politique, Rigobert Mabondou a été comme Noël Magloire Ndoba un fervent défenseur du Professeur Pascal Lissouba, membre avec Benjamin Bounkoulou du SOUKADO (soundi, kamba et dondo) avant de rejoindre avec armes et bagages Denis Sassou Nguesso et le PCT. Seule ombre au tableau de la production scientifique : Rigobert Maboundou n’est pas connu pour avoir produit un texte ayant fait date dans le domaine de la science économique.

    Sirènes des biocarburants 

    Qu’est-ce que les populations du Congo-Brazzaville retiendront du passage de Rigobert Maboudou au ministère de l’agriculture ? Comme avant lui, Jeanne Dambazet, Marius Mouambenga, François-Xavier Katali, Justin Lékoundzou Iti Ossetoumba et après lui Henri Djombo : rien. Rigobert Maboundou est ce ministre de l’agriculture qui a frappé les esprits des populations du Congo-Brazzaville en faisant la promotion des bio-carburants, en compagnie de Macaire Nzomono, à l’époque conseiller agricole de Denis Sassou Nguesso. Il ne s’est pas arrêté là. C’est sous son règne que les semences avariées sont été distribuées aux paysans de la région martyr du Pool. C’est toujours sous la tutelle de Rigobert Maboundou que le Congo-Brazzaville a récemment offert à plusieurs industriels de l’agroalimentaire sud-africains et israéliens 10 millions d’hectares de la précieuse forêt pluviale du pays, pourtant menacée. Les asiatiques ont eu aussi leur part de terres arables. Les achats des terres agricoles par les firmes agro-alimentaires se sont multipliés. Une opération devenue symbolique du risque d’accaparement des terres agricoles qui fait peser une menace sur l’agriculture familiale qui produit l’essentiel des biens consommés par les populations du Congo-Brazzaville.

    Pauvre Paradis terrestre

    Le Congo-Brazzaville compte près de 4 millions d’habitants pour une superficie de 342 000 km2 (avis au ministre Arlette Nonault Soudan). L’agriculture y est exsangue. Pourtant, le pays ne manque ni d’eau, ni de terres. Un vrai paradis sur terre. Pourtant il dispose de dix millions d’hectares de terres cultivables dont à peine 2 % sont mises en valeur par des paysans dépourvus de moyens techniques et financiers. Ce pays qui a affiché par le passé des taux de croissance (à la chinoise) et a engrangé d’énormes recettes pétrolières, consacre cruellement moins de 4 % de son budget à l’agriculture. « Le Congo est toujours un pays d’importation qui n’arrive pas à produire suffisamment pour nourrir sa population » déplorait déjà en juillet 2007 l’ancienne ministre congolaise de l’Agriculture et de la Pêche, Mme Jeanne Dambenzet (cette Eve noire) sans pour autant y apporter des solutions. La ballade de Rigobert Maboundou au ministère de l’agriculture n’a pas inversé la tendance. La situation de l’agriculture s’est nettement dégradée. Les produits agricoles ne sont plus à la portée des ménages les plus modestes. Les prix des biens agricoles ont explosé. Considérés comme les aliments des pauvres, les légumes et les fruits (moussosso « ndounda bololo », badi « bitékoutékou », saka saka, moussa « ngayi ngayi », aubergine » binsoukoulou », « ntsiya », piment, tondolo, ananas, orange, mangue, banane) sont hors de prix. Au Congo-Brazzaville, pouvoir faire un ou deux repas quotidiens de sakasaka, de « maboké », de macédoine de légumes ou de koko-manioc est, jour après jour, la première préoccupation des ménages étant donné que cet exercice délicat relève parfois de la science-fiction pour la grande majorité à cause de la cherté des produits alimentaires. Sauf, bien sûr, pour les nouveaux riches du ‘« chemin d’avenir » qui tirent leur épingle du jeu.

    Les raisons de la hausse des prix des biens agricoles sont connues : insuffisance de l’offre intérieure et augmentation des importations en vue de répondre à la demande nationale. Et, ce n’est pas l’excursion de Rigobert Maboundou au département de l’agriculture qui aura amélioré les choses.
    Dans la série d’hommes politiques, il y a deux catégories. Ceux qui ont une haute estime de la fonction ministérielle et ceux qui participent à son abaissement. Indiscutablement, Rigobert Maboundou appartient à la seconde catégorie. 

    Le poste de « dircab » du premier ministre Clément Mouamba occupé gaillardement et sans gêne par Rigobert Maboundou, tout à l’opposé du bon sens et de la sagesse des Hommes Etat, lui a non seulement fait perdre aux yeux du monde respect et considération mais aussi contribuer à abîmer son image d’universitaire. Ce n’est pas le Congo-Brazzaville que Rigobert Maboundou souhaite servir en passant pieds et poings liés de ministre de L’agriculture à directeur de cabinet du premier ministre mais, c’est sa propre personne qu’il entend maintenir coûte que coûte dans les allées du pouvoir où coulent le lait et le miel.


    Benjamin BILOMBOT BITADYS

     

     

    LE Résultat de recherche d'images pour "tricheur" = 8%DICTATEUR Denis SASSOU NGUESSO 

    Monsieur 8%  

    Afficher l'image d'origine

    Résultat de recherche d'images pour "tricheur" = 8%  

    Tricheur / Tricheuse / Humour / Gaming / Ecole Tee shirts

     

     

     

    Quand on prend le chemin de je m'en fou, on se retrouve dans le village de si je savais. Maintenant que nous y sommes allons seulement.

    Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories