Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 07:16

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01
     
Source Agence Anadolu

 

CONGO BRAZZAVILLE :  le "recadrage" du Quai d'Orsay? (Analyse)

 

 

 

 

France-Congo-Brazzaville: le "recadrage" du Quai d'Orsay? (Analyse)

 

 

 

Les récentes "préoccupations" exprimées par le Quai d'Orsay au sujet de la situation politico-sécuritaire tendue au Congo-Brazzaville, annonce un "recadrage" de ce pays d'Afrique centrale, a estimé, dans un entretien téléphonique avec Anadolu, le Professeur Philippe Hugon, directeur de recherche, en charge de l’Afrique, à l’Institut de Recherches Internationales et Stratégiques (IRIS), basé à Paris.

Figurant, jusque-là, au même titre que d'anciennes colonies françaises, au nombre des alliés de Paris, Brazzaville pourrait voir cette qualité changer, à l'aune des récentes positions exprimées par le Quai d'Orsay. En l'espace d'un mois, la diplomatie française a exprimé par deux fois sa "préoccupation" de la gestion des processus électoral et post-électoral dans ce pays.

La gestion critiquée se rapporte, d'abord, au "contexte" dans lequel s'est déroulée la présidentielle du 20 mars, marqué par la coupure des moyens de communication. C'est ensuite la gestion violente de l'après-présidentielle qui provoque une autre réaction de la diplomatie française, allant jusqu'à demander une enquête internationale.

A la question de savoir si ces positions préjugent d'un "lâchage" du Président congolais Denis Sassou-Nguesso, le Professeur Philippe Hugon a expliqué que "la France n'a plus les mêmes intérêts qu'elle a pu avoir historiquement à l'époque d'Elf [entreprise d'exploitation, raffinage et de distribution pétrolière française], qui était implantée au Congo en situation de quasi-monopole" jusqu'aux années 90, a rappelé l'Universitaire français.

En outre, "le Congo dont la production en hydrocarbures a baissé, a, entre temps, diversifié ses partenaires économiques ces dernières années en s'ouvrant à la Chine et à la Russie", où le Président Sassou-Nguesso a été reçu, en 2012, selon Hugon, également Professeur émérite, agrégé en sciences économiques, à l’Université Paris X Nanterre.

Cette ouverture qui s'est faite au détriment de la France, a été concomitante avec un certain nombre "d'affaires". Une instruction judiciaire pour "biens mal acquis" visant, depuis 2009 à Paris, Sassou-Nguesso a écorné l'image de son régime en France, et imposé "plus de distance vis-à-vis du Congo, de la part des pouvoirs publics".

Par ailleurs, "Sassou-Nguesso, qui cumule plus de trente ans de pouvoir, est à la tête d'un régime autoritaire où l'opposition est muselée. Il fait partie, également, des dirigeants s'étant imposés au pouvoir par des manipulations constitutionnelles", a rajouté l'expert français, faisant allusion à un référendum constitutionnel ayant fait sauter le double verrou de la limite d'âge et du nombre de mandats présidentiels, en octobre 2015. Cette révision a déblayé la voie à la réélection de Sassou-Nguesso, dès le premier tour, en mars dernier.

Quoique "légitime", la préoccupation démocratique en Afrique demeure historiquement "récente" dans la tradition diplomatique française, selon des observateurs qui rappellent, d'autre part, que la règle de limitation des mandats présidentiels n'a fait son entrée dans le droit constitutionnel positif français qu'à partir de 2008.

Ces voix relèvent, ainsi, que jusqu'à la chute du mur de Berlin, en novembre 1989, non seulement le souci démocratique de la France en Afrique ne s'exprimait pas aussi fermement, mais les soutiens à des régimes autoritaires n'ont jamais failli, quand ceux-ci n'étaient pas installés avec un concours français.

"On préférait, à l'époque, fermer les yeux sur des chefs d'Etat autoritaires, cumulant parfois des dizaines d'années de pouvoir, parce que leurs régimes servaient de tampon à l'influence soviétique en Afrique. Ces dirigeants n'hésitaient pas d'ailleurs, pour garantir la disponibilité de la manne financière occidentale, à brandir la menace de basculer dans le camp de l'Est", a déclaré à Anadolu un ancien diplomate béninois.

Après la chute du Mur de Berlin, le sommet franco-africain de la Baule (France), en juin 1990, marquait un changement d'optique, en conditionnant désormais le soutien français à ces pays aux progrès réalisés en matière de démocratie et des droits de l'homme.

Cette règle recevait, néanmoins, une application variable, à mesure que le pays s'inscrivait, ou pas, dans une dynamique de partenariat stratégique. La montée du terrorisme, notamment en Afrique de l'Ouest et centrale, est un facteur nouveau qui commande une "application molle" des principes érigés par la Conférence de la Baule, sinon une exception à ceux-ci, selon le diplomate béninois.

"On peut considérer que le recadrage du Congo renoue avec les principes de la Baule, tout comme avec le Gabon, pour des raisons plus ou moins similaires", reconnaît, pour sa part, Philippe Hugon.

Les exigences de la Realpolitik font, néanmoins, qu'un pays comme le Niger, où l'uranium est exploitée par le groupe français Areva, ou le Tchad, où se trouve le commandement de l'opération française au Sahel Barkhane, échappent toujours à cette approche.

"Contrairement au Congo de Sassou-Nguesso, qui n'a pas joué le rôle auquel on s'attendait dans la sous-région, le Tchad, à travers une armée particulièrement efficiente, s'avère stratégique dans la lutte contre Boko Haram et les groupes djihadistes du Sahel", poursuit Hugon.

"Par opposition à Sassou-Nguesso, qui n'était pas, pour la France, l'homme de pacification de la région, [le Président tchadien Idriss] Deby peut négocier avec la France, qui est obligée, en retour, de composer avec lui", a comparé Philippe Hugon.

De fait, la diplomatie française s'est montrée très discrète, récemment, en dépit de nombre d'incidents dénotant "l'autoritarisme" de N'Djamena.

La récente expulsion d'un chercheur français, opposé à Deby, des irrégularités décriées par l'opposition lors de la présidentielle d'avril dernier, sanctionnée par la victoire dès le premier tour de Deby, des peines de prison prononcées contre des membres de la société civile, et même des dizaines de militaires tchadiens disparus, après avoir voté pour l'opposition, n'ont pas réussi à faire monter le Quai d'Orsay au créneau.

Des pays comme le Tchad et le Niger, classés parfois comme des "démocraties molles", demeurent néanmoins des exceptions et peut-être "les derniers régimes de la Françafrique, un terme qui n'est plus adaptée dans la mesure où la France essaie, en dépit de tout, de favoriser des systèmes démocratiques en Afrique", conclut Hugon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

.

 

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories