Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 20:28

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01
     

 

 CONGO BRAZZAVILLE : LE DICTATEUR  Denis SASSOU NGUESSO ACCUSÉ DE MASSACRE DANS LA RÉGION DU POOL

 

 

 

 

Congo: Sassou Nguesso accusé de massacres dans le Pool

 

 

 

 Lundi 18 Avril 2016- Des témoignages recueillis par Amnesty international, révèlent que les forces gouvernementales poursuivent les massacres dans la région du Pool.

Selon l'ONG spécialisée dans la défense des droits de l'homme, l'armée congolaise mène de nombreux raids qui ont abouti à la destruction d'écoles, d'églises, d'installations médicales.

"Les gens nous ont raconté ce qui s’est passé dans les villages de Soumouna, Mayama, Nguela, Kimba, qui ont été, d'après nos sources, les localités les plus bombardées. Les sites qui ont été bombardés étaient des zones résidentielles où il y avait bien sûr la résidence Ntumi, mais également des églises, des écoles, des maisons privées, qui ont été affectées par les bombardements », rapporte Ilaria Allegrozzi, chercheuse chez Amnesty International, citée par RFI.

Les bombardements dans la région du Pool auraient fait une centaine de morts. La semaine dernière, des forces de sécurité ont été surprises en train de jeter les corps dans le fleuve Djoué, pour faire disparaitre toutes traces de massacres. 

L'armée a lancé des raids contre le Pool en représailles à l'attaque de la nuit du 3 au 4 avril dans les quartiers sud de Brazzaville.

Dans le Pool, indique Amnesty International, les localités qui ont été affectées ont été complètement désertées. Les populations sont réfugiées dans la forêt. Amnesty international dénonce l'usage excessif et disproportionné de la force contre des populations civiles non armées.

C'est dans ce contexte qu' Àmnesty demande une enquête indépendante approfondie et impartiale dans le Pool.

 

Congo: Amnesty évoque des témoignages accablants après les raids dans le Pool

 

Au Congo-Brazzaville, les premières missions humanitaires dans le Pool livrent leurs premiers résultats. Ce département au sud de Brazzaville est la cible des bombardements du gouvernement depuis deux semaines. Des raids menés en représailles de l'attaque de Brazzaville dans la nuit du 3 au 4 avril, attribuée aux « Ninjas » proches du pasteur Ntumi. Amnesty International a pu compiler les témoignages de plusieurs habitants de la région.

Depuis 15 jours, les autorités assurent que seules « des centres de commandements du pasteur Ntumi » ont été ciblés. Mais selonAmnesty International, les frappes aériennes gouvernementales ont touché des zones résidentielles, y compris des écoles, des installations médicales, des églises. « Les gens nous ont raconté ce qui s’est passé dans les villages de Soumouna, Mayama, Nguela, Kimba, qui ont été, d'après nos sources, les localités les plus bombardées. Les sites qui ont été bombardés étaient des zones résidentielles où il y avait bien sûr la résidence Ntumi, mais également des églises, des écoles, des maisons privées, qui ont été affectées par les bombardements », explique Ilaria Allegrozzi, chercheuse chez Amnesty International.

L'ONG n'a pas pu se rendre sur place à Brazzaville ces derniers mois, mais elle a compilé de nombreux témoignages des populations des localités touchées qui ont fui soit en brousse soit vers Brazzaville ou d'autres villes. « Il y a eu énormément de déplacés. Les localités qui ont été affectées ont été complètement désertées. Les gens avec qui on a parlé qui venaient de ces localités, notamment Soumouna, Kimba, sont partis dans la brousse ou dans les villages environnants pour pouvoir se réfugier. Des gens ont été hébergés dans des familles d’accueil, mais des centaines de personnes ont aussi dormi à la belle étoile », rapporte Ilaria Allegrozzi.

D'après Amnesty International, les bombardements auraient fait au moins 30 morts, mais ce chiffre doit être pris avec beaucoup de précautions en raison du manque de témoin. Des journalistes qui ont tenté de se rendre dans les zones touchées disent en avoir été dissuadés par les forces de l'ordre sur place au motif que leur sécurité n'était pas assurée. Pour l’ONG, il s'agit là d'une utilisation illégale de la force par les forces de sécurité et d'une violation flagrante des obligations des droits de l'homme. « On n’a pas pu confirmer de manière indépendante le nombre de morts parmi les populations, ni le nombre de morts parmi les forces de sécurité ou les milices de Ntumi,précise la chercheuse. (…) Les témoins avec lesquels on a parlé nous ont rapporté des morts parmi les populations. Notamment un témoin oculaire raconte avoir vu au moins trente cadavres entre le village de Nguela et le village de Soumouna, ce qui dénote vraiment un usage excessif de la force de la part des forces de sécurité et qui représente une violation des engagements pris par le Congo-Brazzaville au niveau international. »

Amnesty demande qu'une enquête indépendante approfondie et impartiale puisse être diligentée. Il y a cinq jours, le Haut-Commissariat des Nations unies des droits de l’homme a demandé à ce que les acteurs humanitaires puissent avoir accès sans délai au Pool. Caritas, qui travaille en concertation avec le gouvernement doit rendre prochainement ses premières conclusions. Un premier bilan très partiel évoquait environ 250 déplacés en fin de semaine dernière.

Source : RFI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories