Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 19:54

undefined 

  carteanime.gif 

  • info 24
    flash information 01
     

 

CONGO BRAZZAVILLE  BOMBARDEMENTS DANS LA RÉGION DU POOL : Mgr Louis PORTELLA MBUYU APPEL A L'ESPERANCE   

 

 

 

 

 

Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, a adressé aux chrétiens de son diocèse un message d’encouragement face aux épreuves de bombardement et de déplacements qu’a connu début avril la population du Département du Pool.

Dans ce message, Mgr Portella invite ses chrétiens à ne pas se laisser entrainer par le découragement ou le désespoir, mais à se confier à la miséricorde de Dieu. L’évêque de Kinkala invite par ailleurs la population à trois démarches principales : d’abord à prier le Dieu de miséricorde, pour qu’il pardonne les fautes de tous, dirigeants et population ; et qu’il fasse prévaloir la paix véritable et définitive dans le pays. Deuxièmement, Mgr Portella invite à la réflexion, afin de tirer les leçons de l’histoire et de découvrir ce dont chacun est capable d’être et de faire pour le Pays. Mgr Portella invite enfin à se tourner vers l’avenir, en se pardonnant les uns aux autres et en ne se laissant pas bloquer et paralyser par le mal subi ; mais aussi en se redonnant réciproquement courage, dans le sens d’une plus grande solidarité et d’un plus grand dynamisme pour le développement du pays.

Mgr Portella conclu son message en s’adressant aux jeunes. Il les invite à ne pas se laisser abattre devant l’incertitude de l’avenir ; à ne pas se laisser manipuler par les forces politiques pour ne pas compromettre leur avenir ; et à travailler pour subvenir à leur vie.

***

Voici, en intégralité, le message de Mgr Louis Portella Mbuyu

Message d’exhortation de son Excellence Monseigneur Louis PORTELLA MBUYU, Evêque du Diocèse de Kinkala, aux chrétiens du Diocèse de Kinkala face aux épreuves des bombardements et des déplacements des populations dans le Département du Pool.

Appel à l’espérance.

« Oui, j'en ai l'assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les principautés, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur, notre Seigneur ». (Rm 8, 38-39)

Bien chers frères,

Nous voici encore dans l’épreuve.

Nous avions pourtant pensé, après les tribulations que nous avons connues il y a presque dix-huit (18) ans que c’était une page tournée définitivement et que le cri de cœur de la population congolaise qui avait retenti partout dans le pays : "Plus jamais ça !" était un engagement devant Dieu et devant les hommes de préserver la paix "envers et contre tout".

Et voilà, contre toute attente, que le bruit des bombes s’est encore fait entendre, provoquant le déplacement forcé et précipité des populations de tous âges exposées à toutes les intempéries de la saison.

Certains parmi nous ont dû, au fond de leur cœur, se poser la question d’une malédiction de la part de Dieu, comme il est écrit dans le livre du Prophète Jérémie :

« As-tu donc rejeté Juda ?

Es-tu pris de dégoût pour Sion ?

Pourquoi nous frapper sans remède ? » (Jr 14, 19)

Mais non, mes bien chers frères !

Dieu ne maudit jamais. Sa miséricorde est infinie, comme nous l’a rappelé le Pape François en cette année jubilaire de la Miséricorde.

Comme le dit le Psaume 102 (103) :

« Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour…

Il ne nous traite pas selon nos péchés, ne nous rend pas selon nos offenses…

Mais l’amour du Seigneur pour qui le craint est de toujours à toujours » (Ps 102 (103), 8. 10. 17).

Dieu ne peut être indifférent à l’égard de nos souffrances. Comme le dit le Pape François :

« La miséricorde de Dieu est sa responsabilité envers nous. Il se sent responsable, c’est-à-dire qu’il veut notre bien et nous voir heureux, remplis de joie et de paix ». (Misericordiae Vultus, n°9).

Forts de cette assurance, et, comme le dit l’auteur de l’épitre aux Hébreux : « Les yeux fixés sur Jésus Christ l’initiateur de notre foi et qui la mène à la perfection » (He 12, 1-2), ne nous laissons donc pas entraîner au découragement, au désespoir.

C’est un moment de grâce où le Seigneur nous invite à nous ressaisir, à nous réveiller.

Oui, sachant qu’« il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu." » (Ac 14, 22), nous sommes invités à trois démarches principales :

1°. D’abord, prier.

Invoquer le Dieu de miséricorde infinie, pour qu’Il nous pardonne nos fautes, pour qu’Il pardonne les fautes de nos dirigeants, pour qu’Il fasse prévaloir la paix véritable et définitive dans notre pays.

Car, comme le dit le Psaume 85 :

« Ce qu’il dit c’est la paix, pour son peuple et ses fidèles, qu’ils ne reviennent jamais à leur folie ». (Ps 85, 9)

Que dans nos paroisses, dans nos mabûndu, dans nos bintuâdi, dans nos mbôngi, dans nos familles, nous ne cessions de supplier le Seigneur pour la paix véritable, dans l’amour, la vérité et la justice.

2°. Ensuite, réfléchir.

Il convient de réfléchir pour tirer les leçons de notre histoire, pour déceler ce qui nous rend vulnérables, pour redécouvrir ce dont nous sommes capables d’être et de faire pour nous-mêmes et pour notre cher pays auquel nous sommes tous fiers et heureux d’appartenir.

Dans ce sens, écoutons cette interpellation du Pape François, dans son Message du Carême 2014 :

« Lorsque le pouvoir, le luxe et l’argent deviennent des idoles, ils prennent le pas sur l’exigence d’une distribution équitable des richesses. C’est pourquoi, il est nécessaire que les consciences se convertissent à la justice, à l’égalité, à la sobriété et au partage ».

3°. En fin, nous tourner vers l’avenir.

Comment ?

En nous pardonnant les uns aux autres et en ne nous laissant pas bloquer et paralyser par le mal que nous avons subi.

En nous redonnant réciproquement courage, dans le sens d’une plus grande solidarité, d’un plus grand dynamisme pour le développement de notre région.

Dans cette perspective, je m’adresse particulièrement aux jeunes : Ne vous laissez pas abattre devant cet avenir qui vous semble incertain et quasi bouché. Ne vous laissez pas manipuler par aucune force politique pour que rien ne compromette votre avenir. Prenez conscience pour comprendre les enjeux du moment. Soyez toujours courageux et cherchez à travailler, même avec des petits moyens, pour subvenir à votre vie.

Écoutez ce que déclare le Psaume 27 :

« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage, espère le Seigneur ». (Ps 27, 14)

Bref, comme nous y invite l’Apôtre Paul, dans sa lettre aux Romains,

« Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien ». (Rm 12, 21)

Rappelons-nous ces paroles de l’Apôtre Paul dans sa deuxième lettre aux Corinthiens :

« Au moment favorable, je t'ai exaucé ; au jour du salut, je t'ai secouru. Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut ». (2 Co 6, 2)

Oui, transformons ce moment d’épreuves en un "moment favorable" pour l’avenir de notre région et de notre pays.

« Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps et de toute manière. Que le Seigneur soit avec vous tous ». (2 Thés 3, 16)

Donné à Kinkala, le 13 Avril 2016

† Mgr Louis PORTELLA MBUYU

Evêque de Kinkala

© Radio Vatican - La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories