Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 21:33

undefined 

  carteanime.gifAuteur: Alphonse SOUCHLATY POATY

 

L'anticonstitution, le miroir aux alouettes et le salut de la République

 

 

 

 

 

 

Ainsi, Sassou- Nguesso, fidèle à lui -même et au personnage de tyran qu’il s’est façonné, bravant l’Opposition légitime, ignorant l’Opinion nationale, dédaignant la Communauté des Nations civilisées, a tout mis en œuvre pour perpétrer son coup d’Eta constitutionnel, préparé de longue main, afin de se maintenir au pouvoir en dépit de l’esprit et de la lettre de la constitution du 20 Janvier 2002.

De toute évidence, le Président Sassou- Nguesso veut perpétuer son système inique de gouvernement autocratique. Il se sert de l’argent du peuple congolais pour parvenir à ses fins.

Jamais homme politique n’a été traversé de la sorte par l’attrait morbide du pouvoir. Des raisons aussi bien personnelles tenant à l’étendue du mal causé en 32 ans de pouvoir absolu, que puisées dans le subconscient du Clan d’Oyo, inquiet de perdre un pouvoir qu’il n’a aucune chance de reconquérir de si tôt par les voies légales de la démocratie et de la paix, expliquent sans la justifier sa farouche obsession de conservation de l’arène politique.

Comme tout esprit épris de justice et de paix je m’insurge contre cet engrenage de violence et de fraude caractérisée, qui ne plaide pas en faveur de l’unité nationale et du progrès de notre Pays.

Le Président de la République peut s’aviser pendant qu’il est encore temps, en retirant pour des raisons d’opportunité politique le texte de son anti-constitution présenté au référendum dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est illégal dans sa motivation même et illégitime dans sa tentative de légitimation.

Mais, non seulement il a cru devoir publier par décret le texte de sa nouvelle Constitution, pour son applicabilité mais aussi, il se prépare à nommer un nouveau gouvernement et à diriger le Pays comme si de rien n’était. Tant de hardiesse me laisse pantois.

Par ce qu’il s’agit d’un passage en force qui permettrait à Sassou- Nguesso d’effacer impunément son lugubre passé et de se faire une virginité politique. Ce n’est rien de moins qu’un coup d’Etat constitutionnel, mêlé de gangstérisme politique.

Il a tenté d’enrober ce coup d’Etat du vernis juridique de la Cour Constitutionnelle, mais la question posée à cette Institution sur « l’évolution des Institutions » aurait dû l’être sous l’égide de l’article 86 de la Constitution du 20 Janvier 2002 relatif au champ référendaire du Président et non sous celle de l’article 110 du Titre consacré au Pouvoir législatif qui n’évoque que de façon incidente et subsidiaire le pouvoir du Président de la République concurremment à celui du Président de l’Assemblée Nationale en matière de référendum.

En clair, ce n’est pas l’article 110 qui traite spécifiquement de la question référendaire mais l’article 86 complété par l’article186 du Titre 18 consacré à la révision de la Constitution. Celui- là pour définir les questions susceptibles d’être présentées au référendum, la procédure de saisine préalable des deux chambres et de la Cour Constitutionnelle. Et celui- ci pour préciser que le Président de la République peut y recourir directement si le projet de révision émane de lui, toujours en saisissant le juge de la constitutionnalité.

Mais nulle part, la Constitution du 20 Janvier 2002 qui prévoit sa révision dans des conditions déterminées, n’évoque sous prétexte d’évolution des institutions, son propre son changement celui- ci ne devant résulter que de situations de force majeure hors de la volonté délibérée de l’homme, fût-il Président de la République.
Etant donné que l’article 185 interdit toute révision portant sur le nombre de mandats présidentiels (2 mandats maximum), la raison invoquée par le Président, tirée de « l’évolution des institutions » est tout à fait superfétatoire, voire artificieuse dans la mesure où par évolution des institutions, il sous- entend « changement de la Constitution ».
Cette inadéquation fausse l’avis donné par les juges et rend aléatoire, à le supposé positif, le suffrage du souverain primaire.

C’est donc à bon droit que l’Opposition a déclaré ne pas reconnaitre la validité, après avoir contesté l’opportunité, d’une nouvelle Constitution et appelé le peuple congolais à la désobéissance civile jusqu’à ce que Sassou - Nguesso retire sa nouvelle constitution, même rendue applicable.

La Constitution en tant que loi fondamentale régissant l’Etat et la Société, ne doit pas être un texte tiré à la sauvette de la poche d’un potentat. Même au temps où elles étaient octroyées par des Monarques, les constitutions devaient être largement diffusées, lues en public et commentées.

De nos jours elles doivent être acceptées par la majorité du peuple et non furtivement soumises à la sanction du souverain primaire, ignorant de leur contenu, sans qu’il soit rassuré des résultats de la consultation, organisée dans la confusion, l’opacité, la peur et la répression sanglante.

La solidité de la République, sa validité, sa crédibilité intérieure et extérieure en dépendent. Il ne peut en être autrement. La République, au contraire de la Monarchie et de l’Empire, est fille de la démocratie et des lumières. Elle ne nait pas de l’obscurantisme et du cafouillage électoral.

Le 25 Octobre 2015 Sassou Nguesso s’est fourvoyé dans une impasse avec son anti-constitution, non acceptée par la Communauté internationale. Il risque à force de s’entêter, de porter seul avec son clan, cette constitution d’opprobre comme une chaine au coup.

La vraie Opposition, celle qui regroupe les notabilités politiques d’expérience, qui a pignon sur rue, qui est reconnue au plan international, qui ne reconnait pas la nouvelle Constitution, qui aspire à l’alternance démocratique et qui n’accepte pas, corrélativement d’entrer dans le gouvernement et par suite d‘occuper le poste de Premier ministre qui lui reviendrait de droit, est incarnée par le FROCAD et l’IDC.

La fausse Opposition dite modérée, sans relief ni ligne politique affirmée, est plutôt attirée par des prébendes, à moins que Sassou- Nguesso ne lui offre un strapontin ministériel.

La Société civile qui excelle dans l’inorganisation n’est que l’ombre d’elle-même, loin de l’avant-gardisme politique qui a fait le bonheur des Burkinabés dans leur lutte contre le dictateur Compaoré, comme naguère sa devancière de Tunisie qui chassa Ben Ali du pouvoir.

Les jeunes loups, en course pour l’enrichissement illicite, partisans de la Nouvelle République et qui ont phagocyté les associations de circonstance financées par le Timonier, risquent de déchanter, trop inexpérimentés pour être crédibles et trop proches de Sassou- Nguesso pour être utiles à la Nation. Leur République, nouvelle ou ancienne, avec ses privilèges, ses passe- droits, son irrespect des lois, évoque l’Etat- PCT comme naguère celle de l’Etat-RPR brocardée par Michel Poniatowski dans les années 90.

Pour lire le texte intégral, cliquez sur les liens ci-dessous :


L'anticonstitution, le miroir aux alouettes et le salut de la république (fichier Word)

L'anticonstitution, le miroir aux alouettes et le salut de la république (fichier PDF)

 

 

 

Togo… En Attendant La Démocratie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories