Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 09:53

undefined 

  carteanime.gifSource : zenga mambu

 

 Coup d’Etat constitutionnel : Réponse de la cour constitutionnelle au Président Sassou

 

 

 

 

 

 

La semaine dernière, le site Zenga-Mambu avait diffusé l’information selon laquelle la cour constitutionnelle allait se réunir en catimini à la demande du président Sassou pour statuer sur la réforme des institutions.

Au vue de la question alambiquée posée par ce président en mal de popularité et qui souhaite mourir au pouvoir, la réponse apportée par la cour constitutionnelle composée de corrompus et d’affidés du pouvoir est du même tonneau. On a l’impression d’assister à un dialogue de sourds.

Mal inspiré et complètement hors sujet, le Président Sassou se base sur l’article 110 qui stipule « Le parlement a l'initiative législative et vote seul la loi. Il consent l'impôt, vote le budget de l'Etat et en contrôle l'exécution. Il est saisi du projet de loi de finances dès l'ouverture de la session d'Octobre. Il a l'initiative des référendums, concurremment avec le Président de la République » pour réaliser son referendum et valider son coup d’Etat constitutionnel alors que l’organisation du referendum, en ce qui concerne le président, ne peut pas s’écarter du champ référendaire défini dans l’article 86 qui stipule « Le Président de la République peut, après consultation des Présidents des deux chambres du Parlement, soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics, les garanties des droits et libertés fondamentaux, l’action économique et sociale de l’Etat ou tendant à autoriser la ratification d’un traité. Avant de soumettre le projet au référendum, le Président de la République recueille l’avis de la cour constitutionnelle sur sa conformité à la constitution. En cas de non-conformité à la constitution, il ne peut être procédé au Referendum. La cour constitutionnelle veille à la régularité des opérations de referendum. Lorsque le referendum a conclu à l’adoption du projet, la loi est promulguée dans les conditions prévues à l’article 83 alinéa 2. »

Pourquoi ne pose t-il pas ouvertement la question du changement ou non de la constitution à la cour constitutionnelle ?

Quoi qu’il en soit, ce président isolé sur le plan national et international et qui n’a plus d’alliés politiques, n’a aucune marge de manœuvre pour réaliser son rêve de faire du Congo une monarchie. Le peuple congolais l’attend au tournant.

Analyse de l’avis rendu par la cour constitutionnelle le 17 septembre

Dans sa lettre de saisine de la cour suprême, le Président de la République déclare en substance « L’article 110 dernier alinéa de la constitution dispose : II (le parlement) a l’initiative des referendums, concurremment avec le Président de la République.
Serais-je en droit de prendre appui sur le dernier alinéa de l’article 110 de la constitution pour consulter le peuple, par voix de referendum, sur l’évolution des institutions de la Républiques …
»


Telle est la teneur de la demande d’avis sur laquelle a délibéré la cour constitutionnelle.
La cour constitutionnelle a, naturellement, rendu un avis favorable en déclarant : « Que le président de la République est, sur le fondement de l’article 110 alinéa 3 de la constitution du 20 janvier 2002, en droit de consulter le peuple, par voix référendum, sur l’évolution des institutions de la République ».

Cet avis appelle quelques observations :

1- S’agissant de la saisine, celle-ci soulève aucune question. En effet, le Président de la République fait partie des autorités qualifiées pour saisir la Cour Constitutionnelle par voix consultative ; c’est ce qui ressort de l’article 148 de la constitution. C’est sur ce fondement que la Cour a déclaré recevable la lettre de saisine du Président de la République en d’autres termes, cette saisine est régulière ;

2- S’agissant de l’avis rendu, il sied de noter qu’une seule question posée à la Cour, à savoir si le Président de la République pouvait se basé de l’article 110 alinéa 3 consulter le peuple par Referendum sur l’évolution des institutions ; répondant à cette question, la cour reconnu que sur le fondement de l’article invoqué, le Président de la République pouvait consulter le peuple par voix de Referendum.

C’est sur cette unique question que la cour s’est prononcée, et la réponse y relative ne devait porter que sur cette question sans extrapolation.
Cependant, nonobstant ce qui vient d’être dit, il convient néanmoins de s’interroger sur le sens de cette décision :

1- Pourquoi le Président dont les compétences en matière de référendum sont contenues dans le Titre V (du pouvoir exécutif) et particulièrement à l’article 86, va invoquer une disposition qui réglemente les attributions d’une autre institution ; autrement dit, pourquoi le Président de la République a t-il préféré s’appuyer sur l’article 110 qui est relatif au pouvoir législatif au lieu de l’article 86 qui détermine les matières sur lesquelles il peut recourir au Referendum.

Par ailleurs, il faut rappeler que cet article 110 réaffirme simplement un principe, à savoir, la compétence du parlement en matière référendaire ; que cet article ne peut servir de fondement à l’exercice d’une quelconque compétence par le Président de la République.

2- La cour constitutionnelle dans ses considérants procède à la définition de plusieurs expressions utilisées par le Président de la République notamment les termes référendum, initiative et concurremment.
Pourquoi est-elle passée sous silence le terme « évolution des institutions », ce silence peut prêter à controverse, d’autant plus que ce même terme a fait l’objet d’une autre interprétation lors du dialogue de Sibiti qui l’a assimilé au changement de constitution. La cour aurait mieux fait, dans cette démarche pédagogique, de définir aussi ce terme pour éviter toute ambiguïté.

3- Que signifie en réalité évolution des institutions ? Il faut se référer à l’article 86 pour trouver un élément de réponse. En effet cet article dispose pour trouver un élément de réponses. En effet, cet article dispose à son alinéa 1er : que le Président de la République, peut soumettre, après consultation des Présidents des deux chambres du Parlement tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics ….. en clair, la constitution confère au Président de la République la compétence de consulter le peuple pour moderniser ou rationaliser par exemple le fonctionnement de telle ou telle institution par le biais du Referendum. Cette opération aboutit à la révision de la constitution.

L’évolution des institutions doit s’appréhender dans le cadre de l’article 86, et non sur une autre disposition, puisque en effet, quelles que soient les innovations institutionnelles à apporter, celles-ci intègrent forcement la constitution en vigueur. Cette expression ne peut donc pas servir de fondement à un changement de constitution. En d’autres termes, le terme évolution des institutions ne saurait être assimilé au changement de la constitution. Il s’agit de deux notions distinctes.


Auteur : Marcel ITOUA

 

Confidentiel: En exclusivité, l'avis de la cour cour constitutionnelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au changement de la constitution 

Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple

 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories