Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 11:39

 

Auteur: C-A Yabbat Ngo – La semaine Africaine 

 

LE REVEIL D'UN PEUPLE DÉSABUSÉ : des émeutes même à OYO le village du Dictateur Denis SASSOU NGUESSO

 

 

 

CAN 2015 - Le Congo renversé par la RDC (2 - 4) qui file en demi-finale

RDC 4 - CONGO BRAZZAVILLE 2

 

 

 
L’élimination de l’équipe nationale de football, les Diables-Rouges, après les quarts de finale de la Can (Coupe d’Afrique des nations), par les Léopards de la R.D. Congo, a suscité une vague de vandalisme et de troubles, samedi 31 janvier dernier, le soir après le match qui s’est joué à Bata, en Guinée Equatoriale.

Pour ce derby qui opposait les deux Congo voisins, et tirant les leçons des précédents matches des Diables-Rouges, des mesures de sécurité particulières avaient été prises par la force publique, pour prévenir les actes de vandalisme et de troubles que certains groupes de jeunes menaçaient de perpétrer. A Brazzaville, la police et la gendarmerie nationale avaient sorti leurs troupes et leurs engins anti-émeutes, pour dissuader les éventuels fauteurs de troubles. Malgré cela, des dégâts matériels ont été enregistrés, dans la capitale, comme dans certaines localités de l’intérieur du pays. A certains endroits, la police est intervenue, en tirant des bombes lacrymogènes, pour chasser les vandales. Le siège d’une députée de la majorité, à Talangaï, le sixième arrondissement de la capitale, a été saccagé.

Il y avait des menaces sur la sécurité publique, à l’issue du match de quart de finale de l’équipe nationale. La police et la gendarmerie avaient pris des mesures de prévention. Leurs impressionnants cortèges avaient sillonné les grandes artères de la capitale, pour dissuader les éventuels manifestants, quelques heures avant le derby.

Un hélicoptère a même survolé certains quartiers. Les commerces étaient appelés à fermer, à partir de 15h.

A la veille du match, le matin, jusqu’à 16h, la liesse était dans la capitale où les véhicules et motos aux klaxons interminables et décorés aux couleurs nationales sillonnaient les avenues et rues, dans la liesse populaire. Les gens agitaient des fanions aux couleurs nationales; certains portant, carrément, des tenues aux couleurs du pays. Une ferveur patriotique régnait. On était sûr de la victoire.
Pendant le match, les deux buts de l’équipe nationale ont provoqué un tonnerre de joie. Puis, l’avalanche des quatre buts de l’équipe adverse a cloué les Congolais. Hélas, au coup de sifflet final, un grand silence avait gagné la ville. La joie avait laissé la place à la tristesse. Les Diables-Rouges venaient d’être battus par quatre buts à deux.

La défaite a suscité la colère de la population qui a gagné, rapidement, la rue. Pour les manifestants, ce sont les pouvoirs publics qui ont «vendu» le match. Malgré les dispositions sécuritaires prises, certains jeunes se sont livrés aux pillages et aux actes de vandalisme. Ce que l’on redoutait est, finalement, arrivé.

Au quartier Château d’eau, à Makékélélé, deux boulangeries, des boutiques et magasins ont été vandalisés ou ont subi des vols. Deux véhicules, dont un minibus et un taxi, ont été brûlés, par des jeunes qui ont érigé des obstacles sur la voie publique, en brulant des pneus. Le magasin chinois «Asia» du marché Commission, à Makélékélé, a été littéralement pillé.

Celui de Bacongo, au marché Total, a connu un vol. Certaines boutiques situées le long de l’avenue de l’O.U.A, vers Bifouiti, ont subi aussi des vols par effraction.
Des actes de vol ou de vandalisme ont été aussi commis dans des quartiers comme Mikalou, Petit-chose, Mama-Mboualé, Ngamakosso, et Kombo-Massengo, dans les deux arrondissements 6 Talangaï et 9 Djiri. Le siège parlementaire de la députée élue Claudia Sassou-Nguesso, au quartier Petit-chose, a été incendié en partie. Au quartier La Tsiemé, la vigilance de la force publique a empêché le désordre. La vague d’incivisme s’est manifestée aussi au quartier, Tié-Tié, à Pointe-Noire, à Oyo où il y aurait eu un blessé grave par balle, à Impfondo et à Ouesso.

Dans certains quartiers à Pointe-Noire, les jeunes ont, simplement, brûlé des pneus sur la voie publique. A Brazzaville, la police est intervenue à coups de bombes lacrymogènes. La nuit, les tirs d’armes légères et des détonations ont retenti, pendant de longues heures.

Dans la journée du dimanche 1er février, la circulation automobile était timide et dans certains quartiers, Brazzaville ressemblait à une ville morte. Dans la soirée, une rumeur dénuée de tout fondement sur une quelconque qualification des Diables-Rouges par pénalité contre les Léopards qui auraient aligné deux joueurs étrangers, a provoqué des scènes de liesse populaire, à Pointe-Noire, Brazzaville et à l’intérieur du pays. Dans la capitale, des attroupements se sont encore formés sur la voie publique et des jeunes se sont remis à commettre des actes inciviques. La force publique a fait usage de bombes lacrymogènes et de tirs d’armes automatiques en l’air, pour disperser les foules et les pilleurs.

L’ordre public a été ainsi rétabli. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées, mais l’on attend le bilan officiel de cette vague de vandalisme et de trouble qui a entaché la participation congolaise à la 30 ème édition de la CAN.


Cyr-Armel YABBAT-NGO
 
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

naomie 29/03/2016 20:51

j'aime pas des kinois

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories