Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 10:35

 

 

 

La résurrection de "l'étique de circonstance" au Congo: A propos de la lettre de Bowao

 

 

Il est un truisme de rappeler ici que s’il est un exercice dans lequel les politiques en général, et la classe politique congolaise en particulier, excellent à merveille, c’est celui de la stratégie, ou plus précisément de la tactique. Tactique tout azimut et, surtout, tactique de survie politique au détriment de la vérité, des convictions politiques, mais paradoxalement présentée ou justifiée par ses usagers comme relevant de la conviction politique, de l’éthique.

On l’admettra, il s’agit-là d’une relative énigme car, objectivement, la frontière entre la tactique et l’éthique n’apparait, a priori, pas toujours évidente. Sous certains cieux, cette pratique a été décrite sous un assez trivial paradigme médiatique en trois phases, selon lequel « on lèche, on lâche et on lynche ». La même pratique est, au Congo-Brazzaville, dénommée de façon non moins triviale, comme de la « prostitution politique » ou du « vagabondage politique », avec les interférences socioculturelles et économiques que cela présume. Des nuances existent néanmoins à cette présentation assez caricaturale qu’éclairent, conjoncturellement, les évolutions de la situation politique congolaise liées à la prochaine fin du mandat présidentiel, et à l’artificiel débat constitutionnel suscité.

En effet, on se doutait bien que le récent « printemps burkinabè » de fin octobre dernier créerait une véritable onde de choc auprès des autres pays africains se trouvant dans la même situation : celle des présidents se trouvant constitutionnellement en fin de règne mais tenant tout de même à forcer la survie présidentielle par un ‘coup d’Etat constitutionnel'.

Le Congo, pays référentiel s’il en est un sur le sujet, révèle, à la suite dudit choc burkinabè, mais surtout suite au discours martelé du président Hollande fin novembre sur « les leçons à tirer du Burkina », mais aussi de l’épisode fort éloquent de l’élection du Secrétaire général de l’OIF où le candidat congolais a été battu, des signes de basculement politique et donc de positionnement, d’expression ou de tactique de survie de ses acteurs politiques qu’illustre ce qu’on appellera « La récusation Bowao ».

« La démarche dite de changement de la Constitution du 20 janvier 2002, est juridiquement infondée, politiquement désastreuse et socialement explosive. Je ne me reconnais pas dans une telle attitude passéiste et hasardeuse. Le changement de la Constitution du 20 janvier 2002 est un chemin sans avenir, que ‘je récuse’ ».

Telle est la prise de position solennellement exprimée le 20 janvier, date du treizième anniversaire de la très controversée Constitution de 2002, par le biais d’une « Lettre ouverte » au Président, de Monsieur Charles Zacharie Bowao, philosophe, universitaire, membre du Bureau Politique du Parti Congolais du Travail (PCT), parti au pouvoir, et ancien ministre délégué à la Défense débarqué du gouvernement fin septembre 2012. Dans la mémoire collective, le nom de l’ex-ministre restera à jamais associé aux terribles « Explosions du 4 mars 2012 », très largement minimisées par le ministre qui les présenta alors comme le résultat d’un banal « court circuit… qui, Dieu merci pour nous, selon le point qui nous a été fait, en dehors des dégâts matériels, il n y a pas eu de morts, il y a quelques blessés plus ou moins graves »( !). Evénements sur lesquels il nous avait été amené d’exprimer quelques réflexions (cf. « La rançon d’un pouvoir pillé et criminel », en ligne).

Ce rappel n’est pas sans lien avec la position de l’ex, puisque de ces événements découle, on l’a dit, son éviction du gouvernement (le 25 septembre 2012) qui, quelques deux semaines plus tard, suscita, suite à son interpellation judiciaire, une « guerre » des correspondances entre lui et son ex-collègue, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, et oncle du président, Monsieur Emmanuel Yoka. Surtout, il permet de mieux comprendre le ton, l’écriture et la sur-présentation adoptés et revendiqués par le ‘récuseur’ qui, en s’affirmant lui-même, avec peu de pudeur, dès sa première réaction d’ex-ministre, par une lettre à l’endroit du Ministre de la Justice, le 7 octobre 2012, comme « professeur titulaire de philosophie…[aux] travaux de portée universelle », dénotait, sans nul doute, quelque part, ‘l’honneur blessé’ qui augurait de futurs épisodes. Tellement, la première déclaration du ministre sur les graves événements du 4 mars 2012, apparemment dictée, avait, des semaines durant, tourné à la dérision nationale et internationale.


Pour lire le texte intégral, cliquez sur les liens ci-dessous :

La résurrection de "l'étique de circonstance" au Congo: A propos de la lettre de Bowao (fichier Word)

La résurrection de "l'étique de circonstance" au Congo: A propos de la lettre de Bowao (fichier PDF)

Auteur: Félix BANKOUNDA MPELE 
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories