Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 12:11

 

 

 

RDC EN EBULLITION : Joseph KABILA KABANGE PARTIRA OU PARTIRA PAS ? 

 

42 morts en deux jours selon l'opposition, et 10 morts et 343 arrestations, selon le gouvernement. Internet et les SMS rétablis selon le gouvernement. Etienne Tshisekedi Wa Mulumba appelle depuis Bruxelles le peuple à chasser Kabila.

 

cardinal monsengwo pasinya  

Cardianal MONSEGWO PASINYA

L'archevêque de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo, et l’Église catholique organisent une grande marche ce jeudi 22 janvier 2015 à Kinshasa en direction du palais du peuple, pour dire NON aux massacres des congolais par le régime Kabila, et NON à la révision constitutionnelle permettant au Président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir en 2016.
Au moment où nous mettons sous presse, la tension était toujours palpable à Kinshasa et dans les ambassades du Congo à l'étranger. Les liaisons téléphoniques, internet, et les SMS, étaient rétablis ce jeudi selon le porte-parole du gouvernement, Lambert Mendé. L'Ambassade de la RD Congo en Afrique du Sud est tombée hier aux mains des manifestants anti-Kabila, l'Ambassadeur aurait pris la fuite, selon les manifestants.
A Paris, les combattants ont pris d'assaut l'Ambassade du Congo RD, où ils ont déclaré l'état de siège depuis trois jours.
A Bruxelles où il s'est retiré depuis plusieurs mois pour des raisons de santé, l'opposant historique Etienne Tshisekedi a appelé le peuple à chasser Kabila du pouvoir.
Hier, le Cardinal Laurent Monsengwo a appelé les autorités congolaises à cesser de « tuer » leurs concitoyens.
Dans un communiqué dont IvoireBusiness a eu copie, le Primat de l'Eglise catholique congolaise a accusé certains politiciens de « semer la désolation et de créer l'insécurité générale ».
Cet appel intervenu au troisième jour de manifestations sanglantes dans la capitale, qui ont fait 42 morts selon l'opposition, et 10 morts et 343 arrestations selon le gouvernement.
« Nous stigmatisons ces agissements qui ont causé mort d'homme et lançons vivement cet appel: arrêtez de tuer votre peuple », poursuit Mgr Monsengwo.
Par ailleurs le prélat a condamné le projet de révision de la loi électorale controversée.
« Nous appelons notre peuple à rester vigilant pour s'opposer par tous les moyens légaux et pacifiques à toute tentative de modification des lois essentielles au processus électoral », poursuit le communiqué.
L'archevêque de Kinshasa a appelé la population à « éviter tout pillage ».
L'Eglise catholique a décidé de fermer ses écoles jusqu'à lundi prochain
 
REVUE DE PRESSE AFRIQUE A la Une: la crise se poursuit en RDC
revue_de_presse_620-3401Revue de presse Afrique

Encore des manifestations hier mercredi à Kinshasa contre le projet de loi électorale. Goma et Bukavu ont rejoint le mouvement dans l’est du pays alors que le Sénat pourrait voter ce jeudi le projet contesté.

« La crise est bien là ! », s’exclame le quotidien Le Potentiel qui lance un appel au calme. « Les tensions entretenues par l’opposition hier à Kinshasa et ailleurs ont démontré qu’il urgeait de désamorcer la bombe. La République démocratique du Congo doit quitter la zone de turbulences en vue de préserver les acquis démocratiques engrangés lors des deux cycles électoraux de 2006 et 2011, malgré des ratés. Pour ce faire, le président Kabila, relayé par l’opposant historique l’UDPS Etienne Tshisekedi, rejoint par le patriarche Gizenga, le MSR de Pierre Lumbi, puis la Conférence épiscopale nationale du Congo, tous encouragent la tenue d’un dialogue. Le format reste à déterminer. Puissent les échauffourées du lundi 19 janvier 2015 ramener tout le monde à la raison ! »

Pour le site d’opposition Kongo Times, pas de compromis possible : Kabila est « un fou politique qui tue et qu’il faut chasser du pouvoir. (…) Le Congo doit se mettre debout, poursuit-il, pour régler le sort de Joseph Kabila et faire en sorte qu’avant le 19 décembre 2016, (date de la prochaine présidentielle) il dégage sinon il subira le même sort que tous les dictateurs. Toute disposition contraire à l’Etat de droit ne fera que renforcer la détermination des Congolais qui ne céderont pas à la censure de l’internet ou des SMS. Joseph Kabila, la messe est déjà dite, s’exclame encore Kongo Times. Si Mobutu ou encore Compaoré ont fui du pouvoir, cela illustre que rien ne peut arrêter la détermination spontanée d’un peuple d’en finir avec un président fou, contesté par la rue. »

Lâcher du lest ?

Alors que les manifestations se poursuivent donc, « le débat avance à grande vitesse au Sénat sur le projet contesté de modification de la loi électorale, note pour sa part le site d’information Afrikarabia. Hier, le Sénat a déclaré le projet 'recevable', malgré les arguments avancés par les sénateurs d’opposition. Ces derniers craignent en effet que le recensement de la population ne repousse la date de la prochaine présidentielle et permette ainsi au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de la limite légale. Une rumeur persistante affirme qu’Evariste Boshab, le ministre de l’Intérieur qui porte le projet de loi, aurait déclaré à certains sénateurs que l’article 8 qui conditionne l’élection présidentielle au recensement pourrait être retiré. Info ou intox ? Le pouvoir se prépare-t-il à lâcher du lest si la situation dégénère dans les rues ?, s’interroge Afrikarabia. Difficile de le savoir. Le projet repasse devant le Sénat ce jeudi. Cela permettra d’y voir plus clair sur les intentions réelles du gouvernement congolais : soit passer en force, soit reculer sur l’article 8 pour temporiser avec la rue. La séance au Sénat de ce jeudi sera donc cruciale pour la suite des événements. »

Renoncer ?

En tout cas, pour une large part des médias ouest-africains, l’affaire est entendue… « Les ingrédients de la chute s’amoncèlent », s’exclame ainsi L’Observateur Paalga au Burkina. « Kabila risque gros », renchérit Le Pays. « Pour un homme qui est au pouvoir depuis 2001 et qui est relativement jeune, l’attitude qui est la sienne aujourd’hui de s’accrocher à son trône quitte à endeuiller tout le pays, s’apparente à de la folie. Le temps est venu pour lui de tirer leçon de la révolution burkinabè, parce que cela pourrait lui servir et servir son pays, à moins qu’il n’ait déjà choisi, comme l’a dit Obama, d’être du mauvais côté de l’histoire. »

« La seule alternative pour Kabila, insiste Aujourd’hui, toujours au Burkina, est de renoncer, et de prendre au sérieux cet avertissement de son encore allié ( ?), le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi qui, le 23 décembre dernier, disait ceci devant une foule de Katangais : 'après deux faux penalties contre l’équipe nationale de football, les supporters devraient envahir la pelouse, si un troisième était sifflé'. Certes, on peut croire que c’est sous sa casquette de patron du Tout-Puissant Mazambé que Katumbi a lâché ces propos, mais vu le contexte…, estime Aujourd’hui, une interprétation politique est plus plausible. »

 
Brazzaville, Steve OBORABASSI pour la Voix du Peuple
 

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
        
Partager cet article
Repost0

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories