Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 11:29

 

 

 

 Enquête: André OKOMBI SALISSA sera t – il le futur Président de la République du CONGO ? 

 

 

 

OKOMBI-SALISSA 

   

 
Le titre de cet article est une interrogation citoyenne et prospective qui s’inscrit dans une démarche de décryptage politique, de ce que l’avenir de notre cher Pays le Congo peut nous réserver.

En tant qu'observateur de la vie politique nationale, nous allons analyser en toute objectivité, sur la base des prises de position politique, sans préjugés, sans aprioris et sans anathèmes, l’émergence politique d’un politicien Congolais, en la personne de Monsieur André OKOMBI SALISSA, le Député de Lékana, celui que les intimes ont surnommé « Tout Bouge » et dont le charisme personnel est reconnu par tous, ses partisans et ses détracteurs.

Nos enquêtes nous ont révélé, que contrairement à ce que la rumeur dit à son sujet, les prises de positions franches d’OKOMBI SALISSA n’ont pas commencé après son éviction du Gouvernement, mais bien des années avant dans les luttes internes et secrètes du PCT. Mais la rupture politique avec l’aile dure de son parti peut être située chronologiquement en fin 2012.

En fin d’année 2012, lors des dernières universités de l’ex CADD – MJ, pendant qu’il était encore Ministre du Gouvernement, Monsieur André OKOMBI SALISSA adressa au Palais du Parlement un discours profond qui constitue l’une des déclarations d’amour à la Démocratie les plus poignantes qu’un homme politique Congolais ait dit. Il déclara en substance ce qui suit : « Je ne parle pas de la démocratie des mots et des incantations. Je ne parle pas de la propagande. Je parle de la pratique matérielle et quotidienne de la démocratie. Je parle de la démocratie qui fait la place à l’autre. Je parle de la démocratie qui ne confond pas l’unité et l’uniformité. Celle qui ne confond pas l’unité et l’unicité. Parce que uni, ne veut pas dire unique. Tout ce qui est unique est souvent dangereux. La pensée unique n’est jamais saine. Pour personne! Qui qu’il soit et quoi qu’il fasse! Le discours unique cache toujours quelque chose. C’est pour cela qu’il élève l’intolérance face à la différence en vertu publique. Et pour tout vous dire, si cela avait quelque chose de vertueux, c’est la vertu du vice, l’hommage du vice à la vertu… Un Parti Politique, quel qu’il soit, qu’il soit au Pouvoir ou dans l’Opposition, s’il ne pratique pas la démocratie en son sein, s’il ne pratique pas le débat comme moyen de décision pluraliste et de choix rationnel, peut très vite devenir un danger pour la collectivité publique. Les Partis Politiques qui escamotent le débat et qui pratiquent le secret, cachent forcément des desseins malsains pour la collectivité nationale… Parce que la démocratie est, ou n’est pas. Elle ne peut être les deux à la fois. Il n’y a pas de demi-mesure. La pratique du diktat à la marge de l’Etat, annonce toujours le centralisme, l’absolutisme et le totalitarisme. Or, l’histoire nous a enseigné que les «ismes» n’ont jamais apporté la prospérité aux Nations. Au contraire, ils ont toujours constitué un obstacle au progrès et au bonheur. C’est pour cela que je suis, à titre personnel, un démocrate dans l’âme. »

Cette hymne à la démocratie tranche foncièrement avec les incantations démagogiques sur la démocratie, des nombreux politiciens qui parlent de démocratie superficiellement et du bout des lèvres, sans en élucider l’esprit, le fond et les pratiques. Ce discours démarque André OKOMBI SALISSA des familiarités politiques banales et des discours creux sans perspectives, et ce à son mérite.

Le 6 Mars 2013, Monsieur OKOMBI SALISSA adressa son dernier discours public au siège du PCT en tant que Coordonateur National de l’ex CADD – MJ, il prononça des paroles profondes et prémonitoires qui annonçaient bien les tergiversations politiques d’aujourd’hui. Il déclara ce qui suit devant ses militants : « Mon attention a été attirée très particulièrement par la démission du Pape Benoit XVI, qui a raisonné partout comme un coup de tonnerre. Le Pape nous a fait comprendre que, quelles que fussent les qualités que l’on pu lui prêter, il ne se sentait pas indispensable à l’église. L’église a existé longtemps avant lui, et elle existera encore très longtemps après lui. Le geste du Pape Benoit XVI a été un grand geste d’humilité. Le Pape nous a dit que chaque homme a des limites et chaque homme doit reconnaître ses limites. Cette sagesse du Pape est d’une force irrésistible et dominera longtemps les débats intellectuels et politiques en tant que valeur d’exemple, parce que non seulement le Pape s’est appliqué son dogme à lui – même, mais en plus, il l’a fait alors que rien ne l’y obligeait. Il aurait pu, sans que nul ne le conteste, parce qu’il en avait tous les droits, attendre jusqu’à son dernier souffle dans son trône papal, comme le faisait tous ces prédécesseurs depuis plus de mille ans. Il a fait le choix contraire ».

En toute honnêteté intellectuelle, ses mots sont dignes d’un visionnaire et s’inscrivent dans la nécessité de civiliser les dynamiques d’accession et de départ du pouvoir. Nous sommes au 21ème siècle, où nos mentalités ne doivent plus accepter que l’accession au Pouvoir Suprême soit une affaire de gladiateurs luttant jusqu’au sang et jusqu’à la mort. Cette vision est une antiquité, mais il est temps que la vénération de la LOI, la force des Institutions et l’amour de la Patrie nous conduisent à sacraliser des alternances apaisées et civilisées au Sommet de l’Etat ; si ce renouveau politique réussit, le Peuple gagnera, le Congo gagnera.

Les prises de positions d’André OKOMBI SALISSA ont été si tranchantes et son refus d’initier l’auto dissolution de l’ex CADD – MJ a été le summum de la rupture avec son mentor le Président SASSOU. Il s’en est suivi une longue période d’absence du Congo au cours de laquelle il a multiplié les interviews auprès des magazines panafricains. Nous avons été intéressés par l’un de ses appels à l’union des forces vives du Congo, dans lequel il déclara : « J’ai un appel. Aux cadres et aux jeunes congolais, quelles que soient leurs appartenances politiques et leurs tendances de pensées, je les invite à prendre conscience de la nécessité d’une alternance générationnelle dans notre pays. Ils doivent savoir que cette alternance ne s’improvisera pas, et aucun cadeau ne leur sera fait. Nous avons des histoires différentes, mais nous avons un avenir commun, que nous pouvons bâtir sur des valeurs partagées. Ceux qui portent l’espérance du changement doivent se faire reconnaître, pour dialoguer entre eux, pour faire reculer les résistances. Une nouvelle génération doit s’engager à bâtir un nouveau Congo. Nous pouvons le faire, nous devons le faire ».

Ce qui nous interpelle dans cet appel, c’est la nécessité d’unir tous les Démocrates Congolais, car pour réussir un PRADA (Pacte Républicain pour une Alternance Démocratique Apaisée), les Démocrates de l’Opposition, de la Société civile, du Centre, de la Majorité et même l’aile lucide et marginalisée du PCT, doivent s’unir pour former une nouvelle Alliance patriotique pour le futur Congo, devant faire reculer les résistances et les archaïsmes, la République du Congo doit aller de l’avant avec toutes les Forces progressistes civiles et militaires de la Nation. Par le KIMUTU et le MOTOPENZA qui existe dans chaque Congolais, le PRADA peut réussir, il faut y croire et agir positivement, seul ceux qui ont osé agir pour le Peuple, ont influencé l’Histoire.

Le Député André OKOMBI SALISSA est très critiqué par ses détracteurs au sujet de son rôle éminent lors des évènements tragiques de 1997. Cette affaire du 5 Juin 1997 est très délicate, en tant qu’observateur politique, nous notons avec impartialité que 90 % du personnel politique actuel du Pays, a été impliqué directement ou indirectement dans les drames de 1997. Certains analystes politiques nous rappellent aussi que les germes du mal ont proliféré depuis le début des années 1990, à cause de tous ceux qui ont développé les théories abominables de NIBOLEK, TCHEK et autre Tribu Classe ; y compris les épurations ethniques que certains gourous de l’intolérance avaient pratiquées entre 1993 et 1994. Dans ce contexte apocalyptique et confus des années 90, ces analystes politiques nous disent qu'André OKOMBI SALISSA avait fait pour sa part, le choix personnel de lutter pour sa famille politique, et ce, au péril de sa vie.

Sur la réputation controversée de leur champion, certains Okombistes soutiennent que l’homme est perfectible, nul n’est saint, mais au-delà du passé difficile des uns et des autres, la caractéristique d’un vrai Leader politique est de savoir se remettre en cause, de savoir se réinventer et d’adhérer aux aspirations de son Peuple, en émettant des idées novatrices utiles à la collectivité nationale.

La problématique de cet article est profonde, et nous demandons aux lecteurs, vous qui êtes notre Nation, pensez – vous que le Député de Lékana, Monsieur André OKOMBI SALISSA peut devenir le futur Président de la République ?

Pour notre part, nous avons exposé les faits politiques sans donner notre avis sur cette problématique, quelque soit ce que l’histoire peut nous réserver, un adage populaire nous dit : « Il y a souvent beaucoup d’embuches sur le chemin de celui qui a de grands desseins, mais personne ne peut rien contre une idée dont l’heure est venue ».

 
 
Auteur: J.D Mbemba Malonga 
 

 

 

 

 
 
 
 
        

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories