Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 10:59

 

Auteur: Front des Jeunes Nationalistes – FJN 

 

Droit de Réponse à Anatole Collinet MAKOSSO : Je recadre 

 

 
 

 

 

 

Monsieur Anatole Collinet MAKOSSO, la réponse que vous avez osé apporter à la Lettre ouverte de l’Excellent Professeur Charles Zacharie BOWAO, a suscité en moi une exaspération telle qu’il était impérieux d’apporter un « recadrage » à vos propos pernicieux, vecteurs de désorientation de la Jeunesse Congolaise.

« Je recadre » patriotiquement vos écrits, dans leur forme et dans leur fond.

A propos de la forme.

Il est incivique et opportuniste de vouloir répondre à une Lettre qui ne vous est point adressé. Vous violez les règles élémentaires de la bienséance et du civisme, vous faites montre d’une désinvolture très nuisible pour la Jeunesse Congolaise, cela est d’autant plus regrettable lorsque vous vous proclamez Ministre de la Jeunesse.

Le mieux que vous aurez dû faire, c’est de présenter vos arguments en faveur du changement constitutionnel, dans un texte distinct sans prétention de rétorque à l’Excellent Professeur BOWAO.

A propos du fond.

Vous avez plusieurs fois accusé le Professeur BOWAO et les Démocrates Congolais de « Caricature » sur les intentions du pouvoir actuel.
Les procédés de votre famille politique relèvent d’une stratégie d’enfumage de la Jeunesse et de la Population. Vous tentez de disperser le débat vers des dissertations intellectualistes et juridiques, afin de dissimuler la « véritable raison » du faux débat constitutionnel actuel : permettre à Denis SASSOU NGUESSO de s’éterniser au Pouvoir, en vue d’assoir une dictature, d’amorcer une dynastie et de consacrer une monarchie clanique au Congo.

Nous ne sommes point dans une dissertation de philosophie et de juridisme, mais nous parlons de la vie et de l’avenir de 4 Millions d’âmes Congolaises, qui ne peuvent plus être confisqués par un conglomérat d’autocrates, de népotistes, de détourneurs de fonds publics, de militaristes et de démagogues. La République du Congo a besoin d’un nouveau souffle politique, pour conjurer un système politique prédateur vieux de 52 ans. Vous manquez d’expérience politique, Anatole Collinet, votre lettre le révèle bien.

Le moyen de communication choisi par le Professeur BOWAO (la Lettre Ouverte) est un moyen de communication démocratique et populaire qui s’impose lorsque les sujets objets de la discussion sont des questions étatiques de fond et lorsqu’il y a tentative de « museler » la parole libre. Lorsque nous avons un Président de la République qui est coupé des réalités de son propre peuple, la Lettre Ouverte se révèle comme un instrument efficace pour exprimer son cri de cœur, la preuve est que vous avez réagi à votre tour.

Anatole Collinet, vous n’avez pas la légitimité de parler au nom des Jeunes Congolais, votre poste tient au bon vouloir présidentiel, et votre bilan est médiocre. Votre seule réalisation organisationnelle est la gestion du Conseil National de la Jeunesse, une structure qui mérite la «dissolution» car elle n’est guère représentative de la diversité nationale.

Le CNJ est une constellation de jeunes fanatiques PCTistes qui a été élaborée dans un but d’embrigadement des consciences juvéniles, afin de servir de fer de lance à une vision néo communiste exécutée par le PCT avec sectarisme. MAKOSSO, veuillez dissoudre cette structure avant de prétendre vous exprimer au nom de la jeunesse.

La doctrine d’embrigadement des pensées explique la raison pour laquelle vous réfuter au Professeur BOWAO le droit de partager ses idées républicaines à l’opinion nationale, alors que le PCT a tranché cette question. Le conservatisme communiste que vous affichez allègrement, est dangereux pour la jeunesse, car les Citoyens sont Libres de récuser tous les dérapages des organisations auxquelles ils appartiennent.

Lorsque les orientations d’une organisation politique tendent vers le suicide collectif et l’archaïsme historique, le Citoyen Républicain a le devoir de sonner l’alarme et de se désolidariser des dynamiques auxquelles il ne croit pas, au nom de la défense des valeurs cardinales. C’est cela la Liberté de penser que je prône pour les jeunes Congolais comme Moi (car j’ai moins de 35 ans), la défense de « l’extase de la Liberté », en lieu et place de la « docilité moutonnière », que les apparatchiks du PCT veulent inoculer au Peuple.

A propos des mécanismes juridiques du « faux débat » constitutionnel actuel, il sied de noter les Dix (10) justificatifs que le PCT avance pour expliquer leur égarement politique :

1. L’absence préjudiciable d’un exécutif bicéphale, à l’absence de la bonne gouvernance ;

2. La faiblesse du contrôle parlementaire sur le gouvernement ;

3. La non harmonisation de la durée des mandats présidentiels, législatifs et locaux ;

4. La nomination par le Président de la République seul aux hautes fonctions civiles et militaires;

5. L’absence de responsabilité des membres du gouvernement devant le parlement ;

6. L’absence de motion de défiance comme mode de contrôle parlementaire de l’exécutif ;

7. La limitation de l’âge des candidats à l’élection présidentielle, contraire aux dispositions de l’article 8 de l’actuelle constitution qui stipule : « Tous les citoyens sont égaux devant la Loi » et au principe de : l’électeur éligible ;

8. L’article 58, dont le premier alinéa dispose que : « nul ne peut être candidat aux fonctions de Président de la République s’il n’est de nationalité congolaise d’origine », introduit une notion discriminatoire et se trouve en total contradiction avec l’article 96 du titre VI, relatif aux candidats aux élections législatives, sénatoriales ou locales, lesquels ne doivent être que de nationalité congolaise, lequel viole l’article 8 du titre II qui interdit toute discrimination fondée sur l’origine des citoyens ;

9. L’absence dans la constitution actuelle des dispositions sur la protection de l’environnement;

10. La limitation à deux mandats du Président de la République viole le principe constitutionnel d’équité puisque ne s’appliquant pas aux autres élus.


Les Congolais doivent savoir que les justificatifs 1 à 9 peuvent être « totalement satisfaits » par une « simple révision » constitutionnelle, si l’objectif de votre famille politique est d’améliorer la gestion publique et le fonctionnement institutionnel du pays, alors que le PCT initie des réformes institutionnelles telles que prévues par la Constitution. A contrario, il est très clair pour tous les Congolais, que le seul objectif que le PCT poursuit est le démantèlement des « articles canoniques 57 et 185 », afin de consacrer une « Monarchie » au Congo.

Ce qui m’emmène à vous dire énergiquement, d’arrêter de comparer le Chancelier Allemand et le Président de la République du Congo, cette comparaison est sotte. Parce que le Chancelier est l’équivalent du Premier Ministre dans un régime parlementaire, où le mandat du Chef du parti majoritaire est illimité et ne dépend que de la prépondérance de son parti au sein du Parlement. Tandis que le mandat du Président de la République Allemand est bel et bien « Limité » comme celui du Président de la République du Congo. A moins que SASSOU veuille devenir Premier Ministre.

Sachez que, selon l’esprit des Lois Constitutionnelles et l’esprit des Institutions d’une République, le « Président de la République est symboliquement l’équivalent d’un ROI », par conséquent « son mandat doit être limité » dans le temps, afin que l’exercice de son pouvoir ne dérape pas pernicieusement vers un « système monarchique » et de « dynastie familiale ». C’est justement ce dérapage pernicieux de nos Institutions que le PCT veut réaliser sur la tête des Congolais.

C’est pour ces raisons de fond que le Président de la République ne peut guère être comparé à un Premier Ministre, ni aux Ministres, ni aux Députés, ni aux Maires etc.

Tous les Démocrates du Congo dénonceront « Toujours » les manœuvres anti démocratiques et les officines obscures qui visent le démantèlement de la démocratie congolaise, au nom des enjeux de confiscation illégale du pouvoir, d’institution d’une dynastie et de consécration d’une monarchie clanique au Congo. Votre projet de changement constitutionnel est politiquement et socialement explosif, renoncez dès maintenant !
La Paix véritable ne dépendra jamais d’un homme mortel, mais la Paix véritable dépend de la conversion des Hommes au respect de l’esprit des Lois et des principes cardinaux de la vie en collectivité. La défense des Institutions et des Lois de la République est le gage de la Stabilité du Congo.

Les véritables Jeunes Patriotes et les Démocrates Congolais, ont l’ambition de refonder la République du Congo, « après SASSOU », sur de nouvelles bases morales, éthiques, politiques, sociales, économiques et culturelles. Si vous, Anatole Collinet MAKOSSO, vous n’êtes point ambitieux pour votre propre Pays, taisez-vous et quittez la scène politique.

J’ai dit et J’assume !


Le Président du Front des Jeunes Nationalistes.
 

 

Voila ce qui mérite au moins d'être dit : "Ce qui est dit est dit"
Abidjan, Chantal TANOH pour la Voix du Peuple

 

Un Dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne rélève pas le défi

 

 
 
 
 
        

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories