Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 06:29
 

Auteur: Yomard Michel DOUNIAMA

 

CONGO BRAZ L’unité Nationale est elle possible avec le Dictateur Denis SASSOU NGUESSO ?

 

       

Soucieux de parvenir à la construction d'une conscience nationale après les malheureux événements de 1958, les pères de l'indépendance ont imaginé le projet d’État-nation qui s'articulerait autour de l'Unité nationale. C'est ainsi qu'après la proclamation de l'indépendance en 1960, le premier gouvernement mis en place était représentatif des groupes ethniques du pays naissant. Ces pères tenaient à ce que les populations des différentes régions s'y retrouvent afin qu'aucune ne se sente discriminée ou abandonnée dans le projet commun de la construction d'un nouvel État indépendant.

Paradoxalement, l'apport des uns et des autres à contribuer à une ethnisation de l'administration mais quoi qu'il en soit l'objectif de l'unité nationale était d'amener les congolais quelles que furent leurs origines ethniques à servir et contribuer à l'édification d'un État libre et prospère. Le président Alphonse Massamba Débat en reprenant à son compte cette acceptation disait que « nous ne prêchons pas la disparition des tribus, c'est une utopie ajoute-t-il mais nous demandons à tous de créer et favoriser les conditions d'une conscience nationale réelle qui nous permettent d'enlever petit à petit, nos œœillères et de remplacer notre orgueil tribale parfois très aigu par une fierté nationale ». (1)

En juillet 1968, arriva donc la bande de Marien Ngouabi dont l'idéologie prônée était le Marxisme Léninisme avec un déterminisme qui fit couler beaucoup de sang des congolais : le « pouvoir ne se donne pas, mais il s'arrache ». Fallait-il bien avoir une arme et savoir la manier. Ce pouvoir passa alors d'une main ensanglantée à une autre jusqu'à l’avènement de la conférence nationale souveraine de février 1991. Il retrouva les mêmes mains armées 5 ans plus tard, après qu'un président élu démocratiquement ait été déposé à la suite d'une guerre civile de juin 1997.

Un féodal, le chef Gentil nous renseignait qu'une faute mal expiée ne s’oublie pas et qu'un pardon qui n'atteint pas un effet cathartique mais aux calculs stratégiques ne génère que la rancune. L’œoeuvre de construction d'un pays ne s'achève jamais et son unité est une recette que l'on doit composée et ajustée au fil des jours.

Qu'est-ce que c'est l'Unité Nationale?

Voilà une notion qui ne se galvaude pas. Elle se vend bien au marché des idées politiques. Elle est dans l'air du temps et sous-tend bien des engagements de ceux qui nous gouvernent.

Dans l'univers collectif, elle est la cohésion de l'ensemble des composantes humaines de la société. Elle est donc, par excellence, l'instrument primordial de l'action commune dans la Nation. S'unir sous une même bannière et choisir un destin commun. Hélas ! Si l'on sait à quoi peut servir « l'unité nationale », facilement perceptible par le sens commun, on ne sait cependant pas comment la réaliser d'autant plus que cette notion à des contours assez flous. Le sens commun « perçoit » l'intérêt de « l'unité nationale » mais ne peut dire ce que c'est. Il en est ainsi fondamentalement des politiciens. A contrario, ce n'est pas, parce qu'une notion comporte en elle les germes de son insaisissabilité qu'il nous a manqué des moyens pour créer cette unité nationale.

L'Unité c'est le « Caractère de ce qui est un, unique, de ce qui est considéré comme formant un tout dont les diverses parties concourent à constituer un ensemble indivisible. Qualité de ce qui est homogène, non composite. »

La Nation c'est la « communauté humaine ayant conscience d'être unie par une identité historique, culturelle, linguistique ou religieuse ». La seule difficulté s'il en existe une c'est de l'ordre de la sémantique : La Nation ne se définit pas sans son unité. Il n'y a pas de nation, là où il n'y a pas d'unité.
Si l'on tente de lui donner son contenu psychosociologique qui la sous-tend pour le cas du Congo, les congolais ont une identité sociale et humaine ayant conscience d'être unie par une identité historique, culturelle, linguistique ou religieuse. Mais pour ceux qui conduisent les affaires du pays, cette unité n'a que la valeur d'un slogan politique. Ils emploient la notion « d'unité nationale », connaissant bien sa réceptivité par les populations, mais ne s'accordent ni sur son identification, ni sur les moyens ou les instruments pour la réaliser.

Le PCT a perverti l'unité nationale, il en a abusé. De son fait, il a généré au sein du corps social congolais de la frustration et de l'injustice qui se sont elles-mêmes traduites par la rancune. Le devoir d'amour et de fraternité né à l'indépendance s'est manifestement mué en devoir de rancune structurelle politiquement improductif tant qu'il est consubstantiel à la longévité d'un homme et de son système au pouvoir. Et c'est là où le bât blesse.

Depuis qu'il a réapproprié le tribalisme comme principe de gouvernement, il est devenu un terrible moteur de gâchis social qui, 30 ans après avec le pétrole coulant à flot, les grues de nos forêts n'ont pas produit le développement qu'une telle richesse pouvait laisser présager. En nommant aux postes stratégiques de l’État, tous les amis et anciens guerriers géopolitiquement identifiés et privilégiés, la méthode s'est révélée comme un piège mortel qui ne dit pas son nom, car la plus ou moins longue présence aux agapes des élus du président, participe de cette politique perverse dont la manifestation la plus désespérante, ce sont ces masses de jeunes, des moins jeunes voire des adultes bricoleurs qui encombrent chaque jour les rues indignes de Brazzaville, Pointe Noire, Dolisie. Des écoles sans tables-bancs, le manque des enseignants,...

Un banquet auxquels se sont également invités ceux-là même qui auraient pu prendre le courage de dénoncer ou militer pour que ce système soit dépouillé de toutes ses forces et tentacules à savoir des églises sans compter des intellectuels ou opposants, ils ont choisi tous de faire du sous-fifre et de chanter à la gloire du timonier.

Quel lien social convient-il de créer lorsque des partis politiques dits de l'opposition sont appelés à rejoindre le pouvoir en place pour construire une démocratie conviviale traitant l'autre frange de l'opposition qui a perçu le risque d'un tel rapprochement de radicalisme.
Au lieu d'expier la faute, le pardon stratégique du système PCT la réactualise et parfois même la rend plus efficiente que la faute initiale ce qui traduit un état de rancune. La politique de la constatation sans punition ni peine est à l'origine des dérives administratives comme celle qui a été observée au service de l'immigration et émigration où la corruption a contraint le gouvernement à un rétropédalage sur l'une des mesures phare du « chemin d'avenir » concernant de la gratuité du passeport.

Devrait-on faire appel au souverain primaire lorsque dans un pays où la communauté musulman est essentiellement d'origine étrangère, contre toute attente, le gouvernement en accord avec des puissances étrangères accepte qu'il soit érigé sur le sol congolais, la plus grande mosquée d'Afrique.
Nous sommes là en présence d'un gouvernement qui ne prévoit pas mais qui dirige en fonction de ses intérêts jamais ceux du peuple. Depuis 30 ans, il ne s'est agi de juger de la compétence de ceux qui dirigent le pays au sommet de l’État, ce sont les mêmes depuis 15 ans voire 30 ans. La même longévité fonctionnelle on la retrouve au sein de l'administration. Le fameux postulat de « l'homme qu'il faut à la place qu'il faut » ce ne fut que des histoires de la bande à Marien, ces continuateurs ont choisi de régner à vie pour eux, leurs familles et à jamais pour le peuple.


Réf : « Pour la réussite de notre combat.....et créer un front uni de lutte en vue de l'édification nationale » A. Massamba-Débat, P.30.


 

       

 
 
 
 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous Trompez le Peuple Nous dénonçons

 

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories