Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 12:04

 

  

  

  

 

 

 POURQUOI Mathurin BAYI, 1er président de la cour d'appel, a été interpellé à l'aéroport de Pointe-Noire  ?       



 

 

Le Congo est de plus en plus sous les feux des projecteurs. Le pays, apparemment calme et ordonné depuis un certain temps, est cité avec insistance dans les médias africains et internationaux. Après le malheureux épisode de visas de l’équipe de football qui devait rallier Nice (France) pour les jeux de la Francophonie, c’est dans une autre affaire qu’il est revenu sur le devant de la scène. 
On fera bien de préciser qu’il s’agit, ni plus ni moins, que de l’ouverture d’une nouvelle séquence dans le feuilleton judiciaire de l’explosion du dépôt de munitions de Mpila, survenue le 4 mars 2012, qui tient le pays en haleine, depuis lors. A la surprise générale, le premier président de la Cour d’appel, Mathurin Bayi, a été interpellé à l’aéroport de Pointe-Noire, le 10 septembre 2013, par les hommes du Directeur départemental de la surveillance du territoire, le colonel Alphonse Obouandé, alors qu’il y était en transit pour Cotonou, au Benin. Il lui a été signifié, sur le coup, son interdiction de sortir du territoire national avec l’obligation de se présenter dans les bureaux de la Direction générale de la Surveillance duTerritoire (DGST), sur instruction du patron de ladite structure, le colonel Phillipe Obara. 
Mais quelles peuvent être les raisons d’un développement aussi regrettable que détestable, intervenu un jour seulement, après avoir prononcé le verdict ? Sur les 32 personnes accusées, cinq ont écopé de peine allant de 5 à 15 ans de prison. Le principal accusé, le caporal Blood Kalome Kouvak, a été condamné à 15 ans de travaux forcés tandis que l’ancien secrétaire général du Conseil national de sécurité (CNS), Marcel Ntsourou, lui, a écopé de cinq ans de travaux forcés avec sursis. Les langues qui se délient, tout aussi critiques qu’acerbes, ont tendance à pointer un doigt accusateur sur le régime en place. D’aucuns arguent qu’il s’est agi d’enlever au magistrat le goût de tenir tête au gouvernement et d’en faire à sa tête, pardon de dire le droit sur la foi des éléments en sa possession.
La rumeur persifflante fait croire que le juge n’a pas respecté la sentence dictée par le régime en infligeant la peine de dix ans d’emprisonnement ferme au colonel Marcel Ntsourou. Serait-ce pour cette raison qu’il a voulu quitter le pays ? Et pour quelle destination finale ? A s’en tenir aux effluves des spéculations qui commencent à faire recette dans des cercles réservés, il est fat et obséquieux de dire que Mathurin Bayi se reproche quelque chose. Rien, vraisemblablement rien, de grave, si ce n’est d’avoir prononcé un verdict qui ne satisfait, ni les autorités, ni les parents des victimes.
M. Bayi craindrait pour sa sécurité et il aurait, selon toute vraisemblance, voulu se retirer pour souffler le temps que les nuages qui avaient commencé à s’amonceler au-dessus de sa tête ne s’éparpillent. Mal lui en prit, il devra faire face aux conséquences de son indépendance. Loin d’être un effet de mode, on relève que le même état d’esprit avait animé les députés tchadiens et bissau-guinéens qui avaient infligé un sévère camouflet à leur gouvernement respectif en refusant d’avaler la pilule amère de projets de lois savamment concoctés, pour parfaire leur échafaudage. 
On dira que ce sont des signaux positifs pour la démocratie. Si dans les cas tchadien et bissau-guinéen, aucun pas n’a été esquissé par les autorités gouvernementales, il faut dire, avec force, que la sanction punitive ne devrait pas tarder dans la série congolaise. Les courriers de malheurs, aveuglés par la haine qui fait de l’homme le sosie de Satan, vont s’occuper de « l’impertinent magistrat ». Peut-être qu’ils iront jusqu’à taper sur ses doigts ; l’objectif étant de conditionner l’esprit des magistrats qui auront affaire à ce dossier brûlant. Et au-delà, tous les autres dossiers impliquant directement ou indirectement les bonzes du pouvoir en place. 
A ce jeu, on ne doute pas que cela va provoquer une levée de boucliers du corps de la magistrature. Déjà, les deux présidents de Chambre de la Cour d’appel de Brazzaville, accompagnés du bâtonnier, Me Thomas N’djolani et de Me Ambroise Malonga étaient venus témoigner leur viatique à Mathurin Bayi, à son retour manu militari, à l’aéroport de Maya-Maya. Avec cette donne, on se demande si la Cour suprême, qui doit se prononcer en cas de pourvoi en cassation, sujet de pression de part et d’autre, aura les coudées franches pour dire le droit pour le triomphe de la vérité et de la justice.

Adama BAYALA
 

 «Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi » 

 

Pour une République Juste & Démocratique, Vous Trompez le Peuple Nous dénonçons

 

 

 

 

  

 

Partager cet article

Repost 0
LA VOIX DU PEUPLE
commenter cet article

commentaires

La Voix Du Peuple

  • : Le blog de la voix du peuple
  • Contact

POUR UN CONGO LIBRE ET DEMOCRATIQUE

 

2013 marketing trends 

 

                              petit gif animé clown qui jongle

 pub_top.gif

     

                                     

             

      VISITEURS                           
         VISITEURS                               

 

 fl8.jpg EDITORIAL                                               

 

 

Nous avons tous  été confrontés un jour ou l’autre à un fait  choquant qui nécessitait d’être révélé à la face du monde.

Mais  désavantagés par l’absence de moyens de nous exprimer, nous avons fini par abandonner. Or, pesant

soigneusement les mots et en cherchant à trouver la bonne formule, il est possible de régler la majeure partie des

problèmes qui nous rongent.

La voix du peuple est cet espace qui nous faisait défaut. Elle a pour ambition l’information du  grand nombre dans la

dénonciation sans appel de toute dérive de nos responsables politiques congolais, tout bord confondu,  qui poseraient

des actes qui opposent le « mal au bien » du peuple congolais à travers des actions telles :

           -des abus de tout genre ;

           -des injustices vis-à-vis des plus faibles ;

           -des scandales économiques, politiques, judiciaires…

La voix du peuple a aussi pour mission, l’assistance des « sans voix » dans la publication de leurs opinions.

La voix du peuple est pour nous tous donc une arme qui nous permet de nous soulager de nos douleurs longtemps

comprimées, et aussi de faire respecter les droits que nous défendons. Désormais, nous parviendrons,  grâce  à elle, à

atteindre dans leurs tanières, leurs châteaux, leurs bunkers, leurs tours…, les intouchables, les protégés, les

invulnérables.

Enfin, se voulant porteuse des valeurs de vérité, de justice, de paix, de la morale, de la vertu et de l’unité de tous les

enfants du Congo du nord au sud, de l’ouest à l’est, la voix du peuple s’insurge, dans l’impartialité, contre des

agissements s’apparentant à de la propagande, au dénigrement matérialisés par :

           -des propos indélicats ; 

           -du culte de la division ;

           -des accusations affamantes ;

           -des observations désobligeantes ;

           -des contre vérités…

Aussi, au regard de ce qui précède, un article des « sans voix » qui ne respecterait point les dites prescriptions, sera

purement et simplement écarté.

email2.gifNous contacter :

dpeuplelavoix@yahoo.fr  

 

 

CONGO.jpg-1.jpg

   

  Le symbole de la liberté

  

         Non à la dictature

    

   

   

 

      L' INCORRUPTIBLE       

     Légende d'Afrique

  

  

 

       La colombe de la paix et de l'esperance

        

 

 

 

         Non à l' omerta

   

 

 

BONGO - CHIRAC - SASSOU les principaux acteurs

du coup d' Etat sanglant du 5 Juin 1997 au Congo Brazzaville

   

   

 

 

 

  Pour une Jusitce transparente et équitable

  

 

     

 

   

  carteanime.gif

 

  undefinedAu pillage des richesses en Afrique

 

 

    Capture

     Kwame NKRUMAH

   

 

        Emery Patrice LUMUMBA

   

 

  Alphonse MASSAMBA - DEBAT

          

 

  

        Marien NGOUABI

       

 

        Cardinal Emile Biayenda

  

             Thomas SANKARA

  

          drapeau des états unis

       Martin Luther KING

  

 

    

   

 

       Mahatma GANDHI

   

 

         Nelson MANDELA

    

 

          John Fitzgerlald KENNEDY  

    

 

       

 

   Pour une alternance démocrtique au Congo

     

     à la santé des Biens mal acquis  

        hautbma.jpg

   

                              drapeau france

    

                          Le TonTon

       undefined

 

           Un grand et un petit

   

 

 

         

                   Non à la chasse à l' homme

        

 

     

      

 

        

 

                

   

 

     

 

       ststop.gif   

 

        sujets-interdits.jpg     

 

          CAF7X9TP.jpg

 

          

               La métamorphose

      

 

           

            La tour de contrôle

      

 

       CALV3Y6Z.jpg      

 

       CARELW57.jpg   

 

       CARTE-CONGO.jpg

 

       medium_sassou-hu-jintao-congo-chine.jpg

 

       FORET-EN-DANGER.gif  

 

        pillards.jpg

 

       le-pillage-des-for-ts-du-congo1.jpg  

 

 

  

 

   

 

       CAG9I7CH-copie-1.jpg

                 

 

                   

                

          

 

         billet 500 euros

           portefeuille dollard

        

                        undefined

 

 

 

                       gif carte mastercard

        Aux massacres

        

 

            

         Des jeunes patriotes Ivoiriens tombés sous les bales

        

 

   Bombardement  de la résidence de Laurent GBAGBO

                          

       Des hélicoptères ont bombardé la résidence de Laurent Gbagbo.

 

        AFRIQUE-LIBERATION.gif

 

        afrique-au-secours.jpg

 

        CRISE.gif

            

                    

     Le  chemin  d' avenir, le chemin sans issue

                  

            

 

      voie-sans-issu-la-d-silusion-du-chemin-d--avenir-copie-1.jpg

      L'eau une denrée rare à Brazzaville, pourtant vitale

      

 

        eau7.jpg

 

        

                          Le fleuve Congo

        

     Le bord du fleuve Congo à Brazzaville pourtant les habitants manquent cruellement l' eau potable

         

 

       

 

                    

 

        arton42-100x29

 

        logo_lexpress.gif

 

        Leparisien

 

        nouvelobs

 

         butin azuréen

 

         rue89_logo1.jpg

 

 

        Logo Mafia

 

        corruption menottes

        Révélations effarantes de John Perkins ancien assassin économique

        JohnPerkinsCourage824

 

        arnaques.jpg

 

        france2

        Le Grand Journal...

 

        canal +

 

            

 

       

 

      

 

       

 

       

 

        

 

       

       

 

       

          

          DES FEMMES ATYPIQUES

 

           

 

           

              

        

 

       

 

           

            congo-brazza1

       Ou est le serieux

            mammamia

 

            aubout

 

            sassou dictateur-copie-1

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

 

      

  Gold Man sachs - LA BANQUE QUI DIRIGE LE MONDE

 

     

     

      News

 

          Le malheur des congolais

 

     

      

        

     

 

 

 

 

 

 

 

      

     

 

Recherche

Texte Libre

Catégories